Pensionnat Yoru


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Dim 12 Sep - 19:36

Mon indécision était totale. Cet adolescent m'offrait une chance que personne d'autre ne pouvait m'offrir, mais dans le même temps je me doutais qu'un voyage dans le passé serait dangereux. J'allais revoir Amélie, la vraie, lui parler et la toucher mais je risquais aussi de la perturber et de changer notre relation... Je regardais encore une fois Eichi. Comment pouvait-il me faire confiance et m'aider à ce point ? Et d'ailleurs, pouvais-je moi-même lui faire confiance ? J'écoutais ses réponses, au moins il semblait sûr de lui, ce qui n'était pas du tout mon cas. D'après ces paroles il ne risquait rien en utilisant son pouvoir, mais je devrais quand même faire attention à lui, c'était une promesse que je me faisais afin de ne pas débloquer une fois arrivé dans le passé... Mais au final, ce n'était pas ce qui me faisait le plus peur. Je songeais que ce voyage changerait tout et me changerait aussi. Cela ne remettrait pas en cause mon amour pour Amélie mais ne le sublimerait pas non plus, je pensais que jamais je ne pourrais être libéré d'elle.

Seulement, j'avais besoin de tout ça, la revoir me semblait être un cadeau que je ne pouvais pas refuser . Même si cela ne changeait rien à mon état, je voulais en profiter. Je me sentais un peu plus confiant, et décidai de le faire. Je me levais une fois encore avant de lui parler.

« Si cela ne te fais rien et que cela ne touche pas Amélie, alors je veux le faire. »

Je ne voulais pas le forcer, je savais que si je ne le faisais pas, je le regretterai toujours. J'avais besoin d'elle, alors il fallait que je revive cet instant. Je passais une main dans mes cheveux, je me sentais redevable envers Eichi à présent.

« Je suis désolé de t'imposer cela. J'essaierai de t'aider au maximum après cette histoire, même si je crains ne pas être réellement utile. »


Je soupirais. Pouvait-on être aussi pitoyable que moi ? J'en doutais sérieusement à présent ? Je fis en sorte de paraître fort, mais je savais que ce n'était pas le cas. J'étais froid, distant et stressé depuis l'accident, depuis que l'on m'avait appris la mort de Amélie.
J'observais Eichi qui finit par se lever à son tour, déclarant que si je voulais le faire, il faudrait aller ailleurs.
J'acquiesçais, je n'avais pas vraiment le choix car après tout, c'était lui qui allait développer son pouvoir.


« Peut-être pourrais-je rendre ce voyage plus facile en créant une illusion autour de nous ? »

Je me sentais tellement inutile... J'espérais lui faciliter la tâche alors que je devais sûrement plus l'embêter qu'autre chose avec mes suggestions. Je réfléchis encore, puis me vint une idée, sûrement la meilleure depuis longtemps.


« Je sais où nous serons tranquilles, tu n'as qu'à me suivre. »


Je sortis en sa compagnie de la chambre, puis du pensionnat. Je redevenais muet, trop concentré pour pouvoir parler. J'allumais une cigarette, emprisonnant la fumée dans une illusion et faisant en sorte que mon élève ne se ramasse pas toute la toxicité de cette drogue. Le pauvre devait se sentir mal à l'aise maintenant, il faudrait que je trouve un moyen de le remercier, ou de lui faire comprendre que je ne faisais pas que l'utiliser... Seulement... C'était vrai. Je devenais un monstre en sa présence seulement parce que je savais quel était son pouvoir et comment je pouvais l'utiliser. Amélie apparut, juste pour moi, elle me sourit. Je la regardais voler devant moi, libre. J'espérais qu'il y avait quelque chose après la mort et qu'elle pouvait ressentir tout l'amour que je lui portais. Je la fis disparaître, puis, pour Eichi et moi, je fis apparaître une allée de fleurs, un trottoir fait en pelouse. La ville brumeuse, bétonnée et triste semblait alors plus agréable, le bon air me donna envie d'arrêter ma cigarette. Je l'enfermas dans mon étui, prévu à cet effet et me tourna vers Eichi.


« Nous y sommes. »

Je lui montrai le bâtiment dans lequel se trouvait mon appartement. Sixième étage, ascenseur miteux. Je préférai le prendre tout de même, ainsi que mon élève, je pensais qu'il valait mieux économiser nos forces. Arrivés devant la porte, je sortis mes clefs et déverrouillai la serrure.


« Je te préviens, l'appartement est plus que sommaire... »

J'ouvrais la porte, puis la referma derrière mon élève. Dans l'entrée, on pouvait voir des tas de cartons, dont un qui était éventré par terre. Je passai ma main derrière ma nuque, gêné. La première pièce était la cuisine qui servait aussi de salon, on pouvait encore sentir la pizza qu'on m'avait livré et la part réchauffée qui attendait encore dans le micro-ondes. Je menais mon invité jusqu'à ma chambre. Un endroit vide où il n'y avait qu'un matelas posé au sol, sans couverture et une multitude de vêtements plus ou moins sales par terre. Je m'en saisis et les jeta dans un même coin pour faire de la place. J'étais dépité. Je finis par m'asseoir sur le matelas en soupirant.

« Voilà, je pense que c'est le meilleur endroit pour faire ce voyage, personne ne nous dérangera. »

J'avais terriblement honte et maintenant je ne pouvais plus faire marche arrière.



Dernière édition par James E. Wilson le Mar 21 Sep - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Lun 13 Sep - 15:49

« Je sais où nous serons tranquilles, tu n'as qu'à me suivre. »

Il le suivit hors de la chambre puis hors du pensionnat. Il ne disait rien et Eichi pensa qu’il devait être entrain de réfléchir. Il alluma une cigarette. Ah non mais c’était pas possible, est ce que vraiment tous les gens qu’il appréciait avaient besoin de fumer ? Il fulminait. Quand bien même Eichi ne sentait pas l’odeur du tabac, il savait que ça nuerait à sa santé tout de même. Une illusion apparue quelques instants plus tard, une allée de verdure et de fleurs. Il avait transformé un lieu glauque en un lieu ou il ferait bon vivre. Il éteignit sa connerie et se tourna vers le noiraud en l’informant qu’ils étaient arrivés.
Il lui désigna un bâtiment lugubre qui fit frissonner Eichi. Il haussa les épaules, après tout, si James vivait dedans, ça ne devait pas être si mal. Ils empruntèrent un assesseur qui semblait daté du siècle précédent et montèrent jusqu’au sixième étage si le plus jeune avait bien compté. Il déverrouilla la porte et annonça que l’appartement était assez simple. Eichi pénétra dans le hall et découvrit des cartons en nombres important. Il semblait gêné. Le désordre ne me dérangeait pas… après tout, j’avais vécu des mois comme lui, ne mangeant que ce qu’il me fallait pour ne pas m’affaiblir pour aller le voir. L’odeur d’une pizza encore chaude stagnait dans l’air. Il me guida jusqu'à ce qu’on aurait pu appeler une chambre qui n’était meublé que d’un simple matelas et plusieurs vêtements abandonnés sur le sol que son hôte s’empressa de jeter plus loin. Il finit par s’assoir sur le matelas et affirma que cet endroit devait être le meilleur endroit pour faire ce voyage dans le temps. A ce moment là, Eichi pensait surtout à ne pas se faire prendre à sortir de chez cet homme par son tatoué au risque de le mettre dans une colère noire. Il eut un petit sourire en coin et s’assit face au brun.

« Bon James » il effaçait directement leur classe sociale « je sais que ça ne doit pas vous enchanter que je vous appelle par votre prénom mais je dois le faire pour ce voyage. Vous pourrez me dire que vous voulez arrêter à tout moment, il n’est jamais trop tard. Je suis un peu con mais j’ai oublié la date et l’heure approximative du jour ou vous vous êtes déclaré. »

Il attendit une réponse et une fois qu’il l’eut obtenue, il reprit.

« Je vous suivrais partout. Amélie ne me verra pas, je serais invisible à ses yeux. Je ne vous dérangerais qu’au moment de partir. Mais si jamais vous voulez arrêter à tout moment, vous me le dites et on rentre. Vous n’aurez que douze heure a partir du moment où vous vous réveillerez là-bas. »

Eichi regarda James dans les yeux. Il sentait qu’il n’était pas sur de lui.

« Il faut que vous soyez vraiment sur de vous James. Sinon, vous serez victime d’importante migraine et moi aussi par la même occasion. Dans ce cas la j’arrêterais tout. C’est compris ? »
Revenir en haut Aller en bas
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Lun 13 Sep - 17:35

Amener quelqu'un à mon appartement n'était pas quelque chose que j'affectionnais particulièrement, surtout si mon visiteur était un élève presque inconnu. Mais avais-je le choix ? Je ne le pensais pas vraiment. Alors j'essayais de paraître le plus détendu possible, seulement il fallait que j'oublie mon stress et ma gêne dans ces cas là, parce que vraiment, je ne me sentais pas bien du tout. Enfin, j'avais au moins trouvé de quoi nous asseoir confortablement, c'était un bon début. J'essayais de me concentrer le plus possible pour visualiser la scène où Eichi devait me ramener, je supposais que c'était la meilleure chose à faire et la chose qui devait pouvoir aider mon jeune élève.
Sauf que ce dernier se mit à m'appeler par mon prénom. Je relevais la tête pour le regarder, me demandant ce qui lui prenait. Seulement je le laissais continuer et il m'expliquai que ce serait obligatoire pour leur voyage. Je haussais les épaules, je ne voyais pas en quoi ce détail pourrait l'aider, mais il fallait croire que c'était important, d'après ce qu'il disait.
Je soupirais alors qu'il s'auto-insultait en me demandant la date et l'heure du moment que je lui avais décrit.


« Le 29 Novembre, aux alentours de dix-huit heures pour ma déclaration... Mais si c'est le lendemain qui vous intéresse, le 30 Novembre vers sept heures. »


J'avais envie d'être ailleurs, cela tombait bien, je le serai prochainement... Eichi reprit la parole et je l'écoutais avec attention, pourquoi m'aidait-il alors qu'il y avait tant de choses pour lesquelles il devait se concentrer ? Je n'avais pas envie de lui être redevable, cette expérience nous liait beaucoup, beaucoup trop même, alors j'avais peur de la suite. Je ne tenais pas à ce qu'il lance des rumeurs à mon compte, mais, même si je n'arrivais pas à lui faire confiance, je me doutais qu'il n'était pas assez stupide pour faire ça.
Eichi serait donc là tout le temps, il allait falloir que je réfléchisse de mes actions avec Amélie, mais en même temps, j'étais assez rassuré d'apprendre sa présence à mes côtés. Si j'avais un problème, nous pourrions repartir immédiatement. C'était aussi une bonne chose, car je me connaissais, j'aurais bien du mal à agir seul... J'avais douze heures et je ne savais même pas quoi en faire. J'avais peur, extrêmement peur. J'essayais de retenir les tremblements qui vinrent saisir mes mains. Eichi avait dû le remarquer car il me dit que je devais être sûr de moi. Oui, je voulais partir, c'était évident, je ne pouvais pas manquer tout cela.
Je relevai la tête pour observer Eichi, me demandant comment il faisait pour être aussi confiant. Encore une fois, je voulais me concentrer au maximum pour visualiser l'appartement d'Amélie. Je retrouvais cet espace chaleureux, ce salon avec le canapé rouge sur lequel j'avais dormi, alors que la jeune femme était juste à côté sur son lit une place que l'on avait approché pour l'occasion.

« Bon, j'ai bien tout compris. Je ne promets pas de vous faciliter le voyage mais je vais au moins essayer. Je... Je vous remercie pour tout cela. »

Je respirais quelques secondes, prenant une pause, sûrement la dernière. J'observai Eichi puis le regardai dans les yeux avant de reprendre :

« Je n'en ai sûrement pas l'air, mais je suis prêt. »

Je le regardai avec un air grave, c'était sûrement un grand tournant dans ma vie, le plus grand après la mort d'Amélie. Imaginer la revoir c'était vivre un rêve éveillé. Je passais une main dans mes cheveux, résistant à l'envie de rallumer une hideuse et mauvaise cigarette. J'avais envie de faire un truc solennel, lui serrer la main, le prendre dans mes bras, même si ce n'était pas vraiment correct... Je sortis de mon col la chaîne qui retenait l'alliance qu'elle m'avait offerte et la tournait entre mes doigts en soupirant. J'allais la revoir, j'allais devoir jouer un rôle terrible, celui du jeune amoureux qui pense avoir la vie devant lui, alors qu'elle est bien trop courte pour faire réellement tout ce que l'on veut. J'esquissai un sourire envers Eichi avant de replacer la chaîne sous ma chemise, après cette expérience, je devrai arrêter de vivre dans le passé, chose facile à dire, mais pas facile à faire, vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Lun 13 Sep - 21:55

Il releva la tête et observa le noiraud. Il avait l’air toujours aussi peu sure de lui et ca ne rassurait pas le plus jeune.

« Bon, j'ai bien tout compris. Je ne promets pas de vous faciliter le voyage mais je vais au moins essayer. Je... Je vous remercie pour tout cela. »
« Pas de quoi, je sais ce que ca fait. Je ne fais pas ça pour vous, je le fais pour moi, pour qu’au moins une fois dans ma vie mon pouvoir me serve à quelque chose de bien. Et n’essayer pas de m’être redevable ou je vous émascule. »

Il respira un coup et prit une pause avant de planter son regard chocolat dans les yeux de son accompagnateur, puis il reprit.

« Je n'en ai sûrement pas l'air, mais je suis prêt. »

Effectivement il n’en avait pas l’air. Il cachait son malaise derrière un regard grave. Il allait tourner définitivement une page de sa vie. Enfin, c’est ce que croyais Eichi. Il dégagea un pendentif de son tee-shirt et Eichi pu voir que c’était un anneau, surement un cadeau de la jeune femme. Il la fit tourner entre ses doigts quelques secondes avant de la remettre à sa place.
Eichi prit ses deux mains dans les siennes et ferma les yeux. Il se concentra de toutes ses forces et pensa à la date, l’heure et la ville que lui avait indiquée son ami.
Il retour en arrière. D’un coté la vie d’Eichi défilait, de l’autre celle de James. Lorsqu’ils arrivèrent, Eichi se trouvait juste derrière un James beaucoup plus jeune.

« Bon, vous me reconnaissez ? Vous allez bien ? »

Eichi avait peur qu’avec le malaise du prof, quelque chose n’ai pas fonctionné. Mais finalement, tout avait peut être très bien marché.
Revenir en haut Aller en bas
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Lun 13 Sep - 23:16

Je ne savais toujours pas si je faisais le bon choix ou non... A priori il était maintenant trop tard. J'étais quand même assez rassuré que Eichi ne fasse pas ça uniquement pour moi. J'avais moins aimé sa dernière remarque mais il allait sûrement falloir que je me fasse à ce genre de phrases avec lui.
Il finit par se baisser et me prendre les mains avant de fermer les yeux. Je ne sais pas pourquoi, mais j'en fis autant, essayant de visualiser cet appartement, cette douce matinée, la couverture qui me recouvrait, les vêtements que je portais...

Puis, tout commença. Je rouvris les yeux pendant le voyage, en face de moi Eichi, derrière lui, des images, des gens qui m'étaient inconnus, je comprenais qu'un garçon était mort et tournais la tête, pour être confronté à mon propre passé, je me voyais à l'hôpital puis dans cette voiture. J'eus un déchirement au coeur, c'était comme la perdre une deuxième fois. Ma tête tournait terriblement, puis enfin j'atterris sur le canapé rouge de mes pensées. Mon premier réflexe fut de lâcher les mains du jeune homme pour les porter à ma tête avant d'ouvrir les yeux à nouveau. Eichi était là en face de moi et me demandait si je le reconnaissait et si j'allais bien.
Ma vue me semblait plus jeune, je clignais plusieurs fois les yeux avant d'acquiescer puis de chuchoter :

« Oui, ça va... »

Non ça n'allait pas du tout, mais je voulais continuer. J'avais une sacrée migraine mais elle était supportable puisque c'était pour la revoir. Une silhouette bougeait près de moi. Je déglutis et jetai un œil à Eichi avant de reporter mon attention sur la jeune femme blonde qui dormait dans son lit, juste à côté du mien... Je ne pus me retenir cette fois, des larmes coulaient sur mes joues, alors que je tendais la main pour caresser ses cheveux, mais je me ravisais... Mon corps était fatigué et je tenais à ne pas trop déformer notre futur. Je me couchai donc, d'après ma montre dans quelques minutes elle se réveillerait... Et cela ne manqua pas, un réveil terrible sonna, je tournai le dos, la jeune femme grommela puis se leva pour l'éteindre avant de rejoindre la cuisine. J'entendis quelques bruits, puis encore quelques minutes après, elle vint à mon chevet. Elle passa sa main sur ma joue et je fis mine de me réveiller.


« C'est l'heu... Mais ?... Tu as les joues humides. Ça ne va pas James ? »

Elle me parlait en français... Cela faisait tellement longtemps. Je me levai en esquissant un sourire et essuyai mes larmes avant de répondre naturellement dans la langue de Molière.

« J'ai fait un horrible cauchemar, ça va mieux maintenant. »

Elle m'enlaça, avant de m'embrasser doucement et de me tendre un thé au lait. Je lui souris, avant de lui dire que je devais passer aux toilettes. Je m'y rua presque, j'entendis son rire... Je fermais la porte derrière moi, et commençai à pleurer. Je savais que Eichi était là, derrière moi, je ne me retournais même pas pour lui parler.

« Je n'y arrive pas... J'ai envie que la vie actuelle soit un cauchemar... J'aimerais que tu puisses me laisser ici et repartir seul. Tu dois me considérer comme un salaud vu mon comportement alors que tu as vécu quelque chose de similaire... »

J'essayais de reprendre ma respiration, la douleur des maux de tête devenait trop forte. Je parlais librement à Eichi pour la première fois, tellement qu'il devait se demander si c'était bien moi. Je me retournais et le regardais avec mes yeux d'un bleu foncé, avec un regard qui n'était plus le mien.

« Je ne vais pas trahir ta confiance. Si je dérape, on rentre. Ramènes-moi si tu sens que je perds le nord. Pour le moment, je... Je vais y retourner. »

J'actionnai la chasse d'eau et me passait de l'eau sur la figure avant de me regarder dans le petit miroir. À cette époque, je m'aimais bien, quand on voit ce que je suis devenu il y a de quoi se poser des questions. Je sortis de la salle de bain, vêtu d'un jean délavé et à trous et d'un T-shirt vert foncé et rejoignis Amélie qui était assise sur le canapé.


« Ça va ? Tu as l'air perturbé ? »


Je me retins de fondre sur elle quand elle me regarda et tentai de lui sourire.

« Je suis simplement heureux et étonné que tu aies accepté ma déclaration hier. »


Amélie me sourit... Elle me sourit ! Je la pris dans mes bras avant de l'embrasser. C'était tellement bon de la sentir, de la voir, de la toucher, de goûter ses lèvres. Je plaignais Eichi d'avoir dû me suivre dans mon délire amoureux, mais là, je ne pouvais pas faire autrement. J'aimais Amélie mais j'étais gêné pour Eichi. Mes joues rougirent et je regardai mon élève avant que Amélie ne ramène mon regard vers elle. Je songeais que le garçon qui m'accompagnait ne devait pas comprendre le français, je songeais que je mentais à Amélie en ne lui disant pas qu'on pouvait nous voir, que je me comportais mal avec Eichi en agissant ainsi.
Alors, entre deux baisers, je prononçais distinctement en japonais :


« Je suis désolé de te faire subir ça Eichi, si tu veux je peux créer une illusion pour nous cacher...


- Quoi ? Qu'est-ce que tu racontes ? »


Je souris à Amélie, je savais déjà quoi lui dire :


« Ca veut dire en japonais que tu es vraiment la plus belle...

- Tu m'avais pas dit que tu parlais japonais, gros malin !  »

Elle rougit, j'avais gagné, je ne pensais plus à cet accident et tout cette histoire. Eichi me ramenait à la réalité par sa présence, je restais donc là, à regarder Amélie se lever pour aller se chercher de quoi petit-déjeuner, avant de reporter mon attention vers Eichi. Mon regard s'assombrit immédiatement. J'avais tellement envie de rester ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Mar 14 Sep - 20:37

« Oui, ça va... »

Il n’avait pas l’air d’aller bien du tout et je le sentais. J’avais juste oublié de lui dire que j’entendais la plus part de ses pensées. Pas les plus intimes non, seulement celles qui avaient un rapport direct avec le voyage. Et a contrario, il devait aussi entendre les miennes.
Il jeta un coup d’œil autour de lui et aperçu une jeune femme dans le lit, les larmes coulaient sur les joues du brun.

« S’il commence comme ca va pas le faire. » pesta Eichi intérieurement.

Il tendit une main et se ravisa avant de se coucher. Quelques secondes plus tard, un réveil bruyant fit sursauter Eichi qui n’avait jamais aimé ces machines à la con. Elle se leva et l’éteignit. Puis, elle passa une main sur la joue du jeune homme lui posant une question dans laquelle le noiraud compris « pourquoi » et « James ». La réponse resta aussi mystérieuse pour ce le plus jeune. Elle l’enlaça et l’embrassa avant de lui tendre une tasse. Il sourit. Un sourire qui n’était destiné qu’à elle. Il grommela quelque chose a propos des toilettes et je le suivis. Il pleurait. Il ne se retourna pas mais parla d’une voix entrecoupée de sanglots.

« Je n'y arrive pas... J'ai envie que la vie actuelle soit un cauchemar... J'aimerais que tu puisses me laisser ici et repartir seul. Tu dois me considérer comme un salaud vu mon comportement alors que tu as vécu quelque chose de similaire... »
« Je ne pourrais pas te laisser seul ici. »

Eichi n’avait pas fait exprès de le tutoyer mais il savait que, pour lui, le vouvoiement rendais les choses plus dure. Ici, ils étaient d’égal à égal.

« Si je le fais, ca aura de grosse conséquence dans le futur et j’aurais de gros problèmes de santé pour le coup. Et puis, tu n’es pas un salaud. J’ai voulu ça aussi. Retournez dans le passé et tout faire pour ne jamais le rencontrer. Mais en arrivant au moment de l’ignorer je n’ai pas pu. Je l’aimais trop pour pouvoir penser l’oublier. Et je ne regrette pas de l’avoir connu aujourd’hui. Il m’a apprit l’amour et encore bien d’autres choses. »

Il était essoufflé et essayait vainement de reprendre sa respiration. Eichi ressentait les mêmes mots de têtes.

« Si vous vous ne calmez pas James, je vais devoir vous ramener de force. » pensa Eichi

Le comportement du jeune homme étonnait partiellement le noiraud. Il n’était plus les mêmes lorsqu’ils retournaient dans le passé. Il se retourna alors et planta ses yeux saphir dans ceux d’Eichi. Un regard que le noiraud n’avait encore jamais vu chez cet homme.

« Je ne vais pas trahir ta confiance. Si je dérape, on rentre. Ramènes-moi si tu sens que je perds le nord. Pour le moment, je... Je vais y retourner. »
« Ne t’inquiète pas pour ca. Trahir ma confiance, ce n’est pas ici que tu pourras le faire car c’est moi qui contrôle le temps. Si je veux le stopper et te ramené je le ferais sans te laisser le choix. La ou il ne faudra pas trahir ma confiance, ce sera lors du retour. Refaire surface et te sortir de la putain de dépression dans laquelle tu t’es enfermée. »

Il actionna la chasse d’eau et se passa un jet d’eau sur le visage avant de se toiser dans la glace. Eichi le détailla et du s’avouer que propre sur lui, ce prof était tout à fait mignon. Dommage qu’il soit hétéro. Il sortit et rejoins sa femme avec qui il parla un francais auquel je ne compris absolument rien. Il l’embrassa. Maintenant il semblait heureux et le mal de crâne s’était estompé. Eichi était content. Il avait réussit. Maintenant il allait falloir surveiller l’heure. Eichi se posa alors sur un canapé et emprunta un bouquin à lire. Jane Eyre. Un chef d’œuvre de la littérature anglaise. Il lisait gardant un œil sur les jeunes amoureux. Le noiraud sursauta alors en entendant le brun lui parler japonais.

« Je suis désolé de te faire subir ça Eichi, si tu veux je peux créer une illusion pour nous cacher... »
« T’inquiète pas pour moi. Si tu créer des illusions tu t’affaibliras encore plus. Profite de l’instant présent et d’elle et ne t’occupe de rien d’autre. Moi, je lis. »

Elle le regarda perplexe et du lui demander ce qu’il venait de dire ce à quoi il répondit par « belle ». Je souris et me replongeais dans mon bouquin. Il sentit le regard sombre sur lui. De toute façon, techniquement, s’il restait ici, son corps allait se putréfier ici et dans l’autre présent. Eichi prononça d’une voix forte.

« Onze heures et demi. Profite vieux. »
Revenir en haut Aller en bas
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Mer 15 Sep - 16:02

Je sentais que Eichi me pensait mal parti, sans savoir pourquoi... Je devais réussir à faire face et à me comporter en adulte pour une fois. Avec ce jeune homme, nous étions égaux à présent, je me sentais plus jeune et mon esprit dérapait. Pourquoi étais-je devenu si sombre ?

J'écoutais le jeune homme sans dire quoique ce soit, j'étais bien incapable de lui répondre de toute façon... J'essayais de me remettre de mes émotions et me dirigeai à nouveau vers le salon après avoir hoché la tête vis à vis de la dernière remarque de Eichi. Oui, il allait falloir que je sorte de mon trou noir, mais n'empêche, ça allait être très difficile vu le point où j'en étais rendu.
Je discutais avec Amélie et tout semblait aller mieux lorsque j'étais dans ses bras. Seulement la présence de Eichi lui rappelait que sa présence n'était qu'éphémère, et que bientôt il serait de retour dans un monde où Amélie était morte. Cela me gênait de faire subir tous mes états d'âme et en plus de devoir lui montrer tout cela. Je lui proposai donc de faire apparaître une illusion qui nous couvrirait tous les deux, mais il me dit que cela m'affaiblirais... Oui, c'était sûrement vrai...

Amélie se releva pour aller en cuisine, je savais ce qu'elle allait faire, je me souvenais des moindres détails de cette journée...
J'observais Eichi qui lisait tranquillement et me disait d'en profiter...


« Je ne peux que te donner raison et pourtant... J'ai peur de m'attacher encore plus à elle... »

Je fis la moue un instant tapotant mes doigts sur mes genoux en attendant Amélie, puis décidais finalement de faire quelque chose... J'avisais le téléphone portable de la jeune femme et souris. Je savais ce qu'elle voulait faire, je savais que ça prendrait un peu de temps car elle préparait un vrai brunch avec des pancakes et une omelette. Elle ne me verrait donc pas et moi, j'aimais bien l'idée de tout savoir d'elle. Je fis défiler les messages, retrouvant beaucoup des miens... Jusqu'à ce que je tombe sur ceux d'Antoine. Mes yeux s'ouvrirent plus grand, je ne comprenais pas, je fis défiler les messages puis allai dans ceux envoyés par Amélie, elle y répondait et favorablement en plus !
J'étais paniqué, mais je finis par poser le portable sur la table, au même endroit où il était auparavant. Elle sortait déjà avec quelqu'un. Quand je lui avais dit que je l'aimais, elle en aimait un autre en secret. Elle ne m'avait jamais parlé de lui ! Même lors de soirées trop arrosées où l'on dit des choses que l'on regrette après... Jamais elle ne m'en avait parlé et soudainement... Je me suis senti bête.

Amélie revint vers moi, je devais faire comme s'il ne s'était rien passé, comme si je n'avais rien lu. Elle prit son portable et le mit dans sa poche afin de poser les plats. Ça sentait bon, vraiment, mais là, je n'avais pas faim... Je mangeai un peu lentement, essayant de faire passer tout cela avec mon thé... Pourquoi avais-je décidé de lire ses messages ? Pourquoi je n'en étais pas resté aux faits passés ? Je pestais contre moi, oubliant même la présence de Eichi. Je ne regardais plus Amélie, je l'aimais, elle m'aimait, mais... M'avait-elle menti pendant tant d'années ? Il fallait que je le sache, mais je ne pouvais pas lui en parler sans interroger ses parents.
Elle souriait et m'embrassa sur la joue.


« Allons, ne fais pas cette tête, tu as si mal dormi ?

- Oh... Désolé je suis un peu dans mes pensées...

- Allons, c'est une belle journée, souris ! »

Et sourire, je n'en avais pas envie. J'esquissai tout de même un semblant de sourire et l'embrassai en la félicitant pour ses talents de cuisinière. Elle se mit alors à me raconter qu'elle tenait ça de sa mère, qu'elle avait toujours aimé cuisiner... Oui tout cela je ne le savais que trop bien. Je fis alors semblant de sourire, de m'amuser, je me sentais trahi, j'avais mal, de ne pas pouvoir régler cette affaire, d'aimer une morte, de vivre tout cela en face d'un de mes élèves. Je tentais de me comporter comme dans mes souvenirs, je l'aidai à tout ranger, à nettoyer... Puis elle me dit qu'elle allait prendre une douche, je la laissais partir, attendant toujours sur le canapé du salon, baissant la tête, j'étais dégoûté... La femme que j'aimais, qui me l'avait si bien rendu... Oui je l'aimais encore, j'aimais la sentir, la toucher, lui parler, mais cela faisait trop mal... Elle était morte...

« Elle m'a menti, Eichi, ren... »


Ce fut la seule chose que je pus lui dire, une migraine m'attaqua soudainement, je ne voyais plus, ne sentait plus rien d'autre que cette douleur atroce qui attaquait ma tête. Je plaqua mes mains contre mon crâne, me retenant de hurler. Nous allions devoir rentrer, je me souvenais des jours heureux et me demandait pourquoi j'étais en vie. Un retour dans le passé n'était de toute façon pas une bonne idée... Voilà, c'était fait, c'était la deuxième fois que je tuais Amélie, d'abord physiquement, maintenant mentalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Mer 15 Sep - 18:51

Eichi était concentré sur son livre, très intéressant soit dit en passant, mais le spectacle qui s’offrait à lui juste a côté de lui avait l’air tout aussi intéressant. Le brun fit tapoter ses doigt sur ses genoux ce qui eut le don d’énerver le noiraud. Il vit le plus vieux tendre une main et avisa de l’objet dont il s’empara. Oulalalala, mauvaise idée de regarder dans le téléphone d’une fille, on peut y trouver des tas de chose qu’on n’a pas forcément envie de trouver. La théorie du plus jeune fut confirmée lorsque le prof écarquilla les yeux. Il était tombé sur quelque chose de par très agréable et Eichi était persuadé que ca allait tout bouleverser. Il reposa le téléphone et la jeune femme réapparu avec un plateau. Elle attrapa le petit appareil et le rangea dans sa poche avant de poser ses plats. Il mangeait et Eichi avait faim. Il serrait bien aller jusque la chiper un pancakes mais il se retint. Le dialogue intérieur de son compagnon était assez déroutant pour lui-même, le noiraud fit en sorte de ne pas entendre ce que le brun avait lu. Eichi compris tout de suite qu’il y allait avoir un problème. Il reposa le livre à sa place et se prépara à rentrer dans le présent. Elle lui sourit et lui colla un baiser sur la joue. Elle lui parla en français ou il ne chercha pas à comprendre et attendit la suite. Il sourit, un sourire faux. Très faux celui la. Puis, elle se leva et s’en alla dans la salle de bain. Le noiraud cru comprendre qu’elle allait prendre une douche et quelques instants après, le brun reprit la parole.

« Elle m'a menti, Eichi, ren... »

Eichi allait s’approcher du jeune homme mais il fut assaillit par une migraine carabinée.

« Ne t’en fais pas, on rentre. Par contre, ta mémoire sera modifiée au court du voyage. » réussit à articuler le noiraud sans savoir si le brun l’avait entendu.

Il repensa à son époque, le lieu, l’heure et le décor. Puis, le trou noir.


Eichi se réveilla deux jours plus tard dans l’appartement du professeur avec lui a ses côté.
Revenir en haut Aller en bas
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Jeu 16 Sep - 13:08

Je n'arrivais pas à y croire... Je venais de gâcher ma chance de dire adieu à Amélie, je m'en allais, je sentais Eichi près de moi, je finis par ouvrir les yeux et vis que tout défilait à nouveau sous mes yeux. Je voulais me protéger, mais l'illusion d'Amélie venait m'envahir. Il me sembla entendre Eichi, encore, sa voix résonnait, il parlait de mémoire, seulement, j'étais en train de halluciner à cause de la migraine, mais bientôt je perdis réellement pied, je me rendis compte que cette fois nous voyagions réellement, que ce n'était pas seulement une hallucination. Je m'affaiblissais, j'oubliais ce que je faisais là, puis... Je m'endormis.

Deux jours plus tard, le matin, mon portable se mit à vibrer dans ma poche, je me levai en sursaut, et répondis. C'était l'école qui me demandait comme j'allais. Je leur dis que j'avais pris du repos que je viendrai demain. Puis, je tournais la tête, voyant le jeune Eichi allongé près de moi. J'ajoutai alors que le jeune Eichi Toruyama se trouvait avec moi, il avait eu un problème à maîtriser son pouvoir et je l'avais aidé. Je le ramènerai à l'école dans la journée. On me remercia et je raccrochai.
Moi, je sortais vraiment d'un rêve, un rêve qui m'avait fait mal. J'observais mon portable, deux jours s'étaient écoulés mais je n'en ressentais pas les stigmates, à part que ma barbe avait commencé à pousser un peu. J'avais aussi soif, faim et je sentais des courbatures sur tout mon corps. Je regardais Eichi dormir sur ce matelas sans draps et soupirais. Je l'avais éreinté avec mes bêtises où... Ah je n'arrivais pas à me souvenir de ce voyage, je sentais juste une douleur, j'avais une boule dans ma gorge. Cela m'agaçait mais je n'étais pas assez réveillé pour avoir envie d'y penser. Je remis mon portable dans ma poche puis me levais lentement pour ne pas réveiller Eichi. J'allai vers l'entrée et fouillai dans un de mes cartons pour en sortir une couverture. Je revins sur mes pas et la posai sur Eichi, délicatement. Je ne voulais pas le secouer, pas pour l'instant, il devait avoir besoin de se reposer, et puis, je devais tenir mon rôle d'adulte.

Alors, après avoir bu de grandes gorgées d'eau et avoir mangé un yaourt pour éviter une crise d'hypoglycémie, je décidai de sortir, en bas de chez moi il y avait une épicerie dans laquelle je fis quelques courses rapides avant de remonter à mon appartement. Eichi dormait toujours quand je revins le voir dans la chambre. Je touchais son front, il n'était apparemment pas fiévreux ce qui me rassurai un peu. J'avais quand même hâte qu'il se réveille, n'étant pas à l'aise. Je commençais à préparer un petit déjeuner complet. Eichi aurait sûrement besoin de reprendre des forces à son réveil, c'était aussi le cas pour moi, mais j'essayais de ne pas y penser alors que je préparais des pancakes, une omelette, du bacon... Oui. Je préparais le brunch qu'avait fait Amélie dans mon voyage, sans m'en rendre compte, comme s'il s'agissait de quelque chose de naturel. Je me sentais toujours aussi mal, mais j'évitais d'y penser, enfermant mon mal dans une petite case de mon cerveau, me dédiant surtout à Eichi, comme pour le remercier de ce qu'il avait pu faire pour moi. Les souvenirs d'une migraine me revinrent, je faillis défaillir, sûrement à cause d'une tension basse, mais ne me laissai pas faire et me donnai une gifle pour me remettre. Inconsciemment, je me reprenais en main, tout cela parce que je savais qu'il y avait un élève dans la pièce d'à côté et qu'il aurait besoin d'aide en se réveillant.
Plusieurs minutes plus tard, tout était près, je retournais vers mes cartons à l'entrée et les ouvrit tous avant de trouver la table basse que je cherchais. Je commençais à la monter, prenant le temps pour le faire bien, puis l'amenai dans la chambre, devant le matelas. Je posai alors tout ce que j'avais préparé pour le petit déjeuner dessus, puis me rassis à même le sol juste à côté de Eichi. Je sortis l'alliance de sous ma chemise, puis la contemplai avant de la replacer. Eichi ne se réveillait pas et moi, je sentais mauvais. Je me levais donc en soupirant et partis sous la douche. Je ne pris le temps que de me laver et d'enfiler des habits propres, quasiment identiques à ceux que je possédais. Je désirais retourner le plus vite possible auprès de mon élève qui dormait encore du sommeil du brave. Moi, au moins j'étais propre et ça suffisait à me satisfaire, étrangement.
Puis, alors que j'admirais mon travail en m'interdisant de goûter à ces victuailles et en me massant la barbe de deux jours de ma main gauche, avant que le jeune homme soit réveillé, il exauça mes voeux.
Mon premier réflexe, avant même de lui parler, fut de lui offrir une bouteille d'eau, il devait être déshydraté comme moi si ce n'est plus. J'esquissais un sourire, ne sachant pas quoi lui dire. Mon cerveau s'était transformé en chose molle, j'agissais selon des instincts primitifs. Je finis néanmoins par articuler un simple mais efficace :


« Bonjour Eichi, comment te sens-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Jeu 16 Sep - 17:48

Il avait mal à la tête et la bouche pâteuse. Le prof lui donna une bouteille d’eau. Depuis combien de temps dormait-il ? Il avala tout le contenu de la bouteille et un instant et la déposa a ses côtés avant de se débarrasser de la couverture, il mourrait de chaud… Et de faim.

« Bonjour Eichi, comment te sens-tu ? »
« Si je te disais que ca allait tu ne me croirais pas. J’ai mal à crâne vous t’as pas un puissant antidouleur ? Me sors pas du doliprane, j’en ai tellement prit durant ma dépression que ça ne me fait plus aucun effet. »

Eichi posa sa main sur son front, il n’avait jamais su savoir s’il avait de la fièvre ou pas et apparemment ce n’était pas aujourd’hui que ca allait changer. Puis, il repensa au voyage :

« Ta mémoire a forcément changé. De quoi te souviens-tu de ce jour la ? Le toi du passé as forcément eu une autre réaction par rapport aux actions que tu as faite. » s’exclama alors Eichi « Et puis tu es un idiot ! Je t’avais dis de t’en tenir a ce que tu avais fait ce jour la, c'est-à-dire : exactement la même chose ! Non mais je te jure ! »

La douleur rendait Eichi coléreux, et les actions de son prof-ami n’était pas la pour le calmer.
Revenir en haut Aller en bas
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Dim 19 Sep - 8:52

Je soupirais en entendant la réponse de Eichi. Comment aurait-elle pu être autre ? Je me levais donc, partant vers mes fameux cartons. Moi, je ne prenais plus rien, détestant les médicaments, mais on m'avait fait des ordonnances à rallonge. Je cherchais de quoi le soigner puis revint dans la chambre, faisant tourner avec une cuillère les petites particules de médicaments dans l'eau qui prit une teinte blanchâtre. Eichi reprit la parole alors que je lui tendis le verre. Il allait le sentir passer, je détestais ces médicaments, mais cela me donnait l'impression qu'ils agissaient vraiment. Un mal pour un bien en quelque sorte...
Les déclarations du jeune homme me faisaient mal, mais encore une fois, j'éludais tout cela pour me concentrer sur ma réponse et sur lui. Je gardais donc mon calme, j'espérais que cela durerait un moment, cet état presque léthargique que j'avais me convenait, c'était parfaitement ce dont j'avais besoin pour l'instant.


« Ma mémoire... »


Je me concentrais, chose qui ne me plaisait pas trop étant donné que je voulais rester le plus tranquille possible... Je me massais doucement le crâne. Oui, j'avais découvert que Amélie voyait quelqu'un alors qu'elle avait répondu à ma déclaration... Et puis, après... Je ne lui avais rien dit, j'étais resté tout ce temps sans lui dire. Je me sentais parfois mal en la pensant dans les bras d'un autre, mais je n'avais pas osé lui dire que j'avais regardé dans son portable ce jour-là. Lorsqu'elle m'avait annoncé qu'elle était enceinte, j'avais eu un léger doute, mais je l'aimais, je l'ai toujours aimé malgré ça, sans savoir la vérité... Dans la voiture, je lui avais demandé, je ne regardais pas devant moi, pendant moins d'une seconde, mais cela suffit pour que la voiture qui était dans le mauvais sens nous rentre dedans. Je pouvais encore entendre raisonner son cri.

Maintenant moi aussi avait mal au crâne et ma douleur s'intensifia, cette boule dans ma gorge...


« Je... Oui, je n'aurais pas dû faire cela. Mais je ne lui ai rien dit, je ne lui en ai parlé que juste avant qu'elle meure. »

J'esquissai un sourire pour Eichi qui semblait de mauvaise humeur... Et il y avait de quoi... Je rapprochai la table du petit déjeuner pour qu'elle soit à sa hauteur et qu'il n'ait pas à bouger du matelas.

« Tu devrais reprendre des forces, deux jours sont passés sans que l'on ne s'en rende compte. Le pensionnat a appelé, j'ai dit que tu étais avec moi, mais tu ferais mieux de te dépêcher, je suppose que des personnes t'attendent là-bas. »

Je n'avais pas envie de lui parler de mes réflexions, des images que j'avais. Je baissais mon pouvoir au maximum pour ne pas créer d'illusions. Il me disait que ma mémoire avait changé. Moi je voyais simplement que celle que j'aimais était toujours Amélie, seulement, elle ne faisait plus partie de notre monde. Je me sentais bizarre. Ma tête tournait encore, je crois que je ne supportais pas vraiment cette réflexion. J'eus besoin de m'asseoir, alors je pris une inspiration et pris place sur le matelas comme Eichi.
Il allait falloir que j'oublie tout cela à présent, mon avenir était dans ce pensionnat, j'allais devoir reprendre une vie normale, et cela commençait par donner des cours. Je me massais le crâne encore, seulement la voix d'Amélie résonnait encore dans ma tête, je la chassais et décidais une fois encore d'ignorer toutes mes pensées, toutes mes douleurs, en me concentrant sur l'extérieur, sur ce que Eichi faisait et disait aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Dim 19 Sep - 17:58

« Ma mémoire... »

Il sembla réfléchir. Il devait s’être plongé dans ses pensées pour retracer son nouveau passé. Eichi s’en voulait à lui-même d’avoir fait ça. Il voulait que le prof se remette, pas qu’il se perde encore plus dans sa dépression.

« Je... Oui, je n'aurais pas dû faire cela. Mais je ne lui ai rien dit, je ne lui en ai parlé que juste avant qu'elle meure. »

Il lui sourit. Il était toujours d’une humeur exécrable après un voyage dans le temps qui ne se serait pas passé comme il le voulait. Il rapprocha la table du petit déjeuner du noiraud qui le remercia du regard.

« Tu devrais reprendre des forces, deux jours sont passés sans que l'on ne s'en rende compte. Le pensionnat a appelé, j'ai dit que tu étais avec moi, mais tu ferais mieux de te dépêcher, je suppose que des personnes t'attendent là-bas. »

Il reconnaissait le brunch que lui avait fait cette femme quelques années plutôt. Eichi soupira et attrapa un pancakes pour croquer dedans. Le brun n’avait pas envie de revenir sur ce qu’il s’était passé, soit, Eichi n’en dirait rien pour le moment.

« Ouais, Gojyô et Naho doivent s’inquiété. Mais il m’aurait appelé sur le portable si c’était réellement… Le cas. »

Il regarda le petit écran et aperçut dix appels manqués de Gojyô et les quinze sms qui allaient avec ainsi que six appels de Naho et quatre sms de la jeune femme. Eichi rit nerveusement.

« Ok ils se sont inquiétez. Je repasserais te voir ici. En espérant que tu en ais fait un endroit plus… accueillant. »

Eichi lui sourit. Il avait mal au crâne mais après tout le plus vieux n’y était pour rien il n’aurait jamais du lui proposer ça.

« Ne replonge pas James, sinon ce sera la fin. »

Puis il se leva semblant chercher quelque chose.

« Euh… C’est par où la sortie ? » demanda-t-il honteusement.
Revenir en haut Aller en bas
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Dim 19 Sep - 22:39

J'aurais vraiment préféré perdre la mémoire à ce moment-là. Tout cela me donnait envie de rendre, Amélie... Amélie n'était plus là et tout ce qui me restait maintenant c'était ce fichu collier et des souvenirs plein la tête. J'essayais cependant de faire surface, cette fois.
Je regardais Eichi mordre dans une de mes crêpes anglaises avec un petit sourire, c'était déjà ça de gagner, j'avais peur que Eichi veuille partir immédiatement et le ventre vide. J'étais responsable de lui et je le savais, je ne tenais pas à le laisser partir dans de mauvaises conditions... Déjà que sa migraine m'inquiétais un peu, je n'avais pas envie qu'il fasse un malaise dans la rue.
Le jeune homme prononça deux prénoms, disant que ces personnes devaient s'inquiéter. Il prit son portable, apparemment il avait reçu de nombreux appels. Je souris, au moins il comptait pour quelques personnes et c'était une très bonne chose, cela me faisait plaisir pour lui. Eichi ajouta qu'il repasserait le voir. Je ne fis qu'acquiescer sans aucune parole, ne faisant pas attention au reste de ses paroles. Je savais ce que j'avais à faire et cela me paraissait être un travail sans fin.
Le jeune homme se leva puis, au bout d'un court instant, me demanda où était la sortie. Cela ne me rassurait pas de le voir comme ça.

Je me levais à mon tour, puis emballai plusieurs crêpes dans un mouchoir avant de le tendre à Eichi.


« Déjà, tu vas me faire le plaisir de prendre ça, si tu en as trop partages avec tes amis, mais manges bien. »

Je le regardai un instant, puis finis par ajouter :


« Si tu veux, je te raccompagne jusqu'au pensionnat. Ça ne me dérange pas et cela me rassurera de te savoir là-bas en un seul morceau. »


Eichi semblait sous-estimer la fatigue de son corps et de son mental... Ce n'était pas pour rien si nous avions dormi durant presque 48h, et comme je savais que c'était en grande partie de ma faute, je ne pouvais pas le laisser partir dans cet état sans rien dire. Peut-être pourrait-il demander à quelqu'un de venir le chercher ou peut-être étais-je un peu trop inquiet...


« Je peux prévenir quelqu'un aussi, ça peut être une autre solution... »


Ce serait d'ailleurs peut-être plus discret, après tout, un élève et un professeur seuls pendant si longtemps... Ce n'était pas bon pour mon semblant de carrière ça... J'allais devoir m'expliquer prochainement, à n'en pas douter, seulement il était hors de question de faire passer mon travail avant la santé d'un de mes élèves, surtout que son état avait été causé par ma bêtise. Je n'aurais jamais dû accepter ce retour dans le passé, c'était bien trop dangereux puisque je ne maîtrisais rien... Maintenant je le savais et il n'y aura jamais de prochaine fois. Je soupirais puis, sans attendre la réponse de mon jeune ami, j'allai en cuisine pour trouver mon bloc notes et un stylo. J'écrivis sur une feuille assez large que j'avais dû dispenser des leçons à Eichi Toruyama concernant son pouvoir après avoir remarqué qu'il avait quelques difficultés à le maîtriser. Je m'étais aperçu ensuite que cela avait simplement été causé par une grande fatigue et avais décidé de laisser le jeune élève récupérer chez moi. Je signais le papier en esquissant un sourire. Mentir devenait mon lot quotidien... Je reposais la feuille et la pliait pour ensuite la donner à mon élève.


« Bon, ce qui est au moins réglé c'est qu'avec ça, tu n'auras pas de problèmes. »

Du moins, je l'espérais. Au pire, j'avais mémorisé cette histoire afin que si l'on me téléphone à nouveau, je puisse la ressortir sans problème. J'esquissai un sourire, comme pour donner du courage à Eichi. Je ne pouvais pas faire grand chose de plus à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Lun 20 Sep - 17:15

Le brun se leva et emballa plusieurs crêpes dans un mouchoir qu’il tendit à Eichi en lui disant de manger et de partager avec ses amis s’il en avait trop.
Eichi rouvrit alors le mouchoir et attrapa une crêpes qu’il tendit au plus vieux qui lui lança un regard qu’il qualifierait de perplexe.

« Ben quoi, tu m’as bien dis de partager avec mes amis… » lâcha-t-il innocemment

Il le regarda un instant avant d’ajouter d’une voix égale à lui-même qu’il allait le ramener jusqu’au pensionnat comme ça il serait sur qu’il y parviendrait en un seul morceau.

« Pas besoin, je sais marcher. » rit le plus jeune « T’inquiète pas pour moi va, j’ai l’habitude. Je faisais ca toute les nuits avant d’aller en cours à une époque. Ce n’est pas un de plus ou un de moins qui va me tuer. »

Eichi savait que son corps était fatiguée. Il avait peut être fait un peu trop de sport les jours précédent son retour dans le passé et ca n’avait pas aidé. Mais il ne voulait surtout pas inquiéter ses proches. Il lui dit alors qu’il pouvait prévenir quelqu’un.

« Ce n’est pas la peine j’te dis. Rooh, mais t’es têtu ma parole. Je vais bien ! »

Et puis, si les gens les voyais réapparaitre ensemble après deux jours d’absences, ils auraient le droit à toutes les rumeurs possibles et imaginables. Gojyô lui en voudrait, Naho aussi. Après tout, il lui avait piqué sont copain ce n’était pas pour allez tromper celui-ci avec un autre, quand bien même tout le monde saurait qu’il était hétéro, ce ne serait pas bien vu par personne. Le brun soupira et se dirigea vers le bureau pour rédiger quelque chose. Eichi croqua dans la crêpes qu’il tenait toujours à la main et le brun lui tendit le papier ou il avait inscrit que dans le cadre de leçon sur son pouvoir, Eichi avait du rester avec lui deux jours durant lesquels il avait apprit à le maitriser un peu plus. Eichi lança un regard blasé à son prof. Qui avait le plus besoin d’aide ici. Il rangea le papier dans sa poche. Le brun lui dit qu’avec ça il ne serait pas sanctionné pour avoir manqué les cours et quitter le pensionnat.

« Très bien. Ecoute James, je vais bien, j’arriverais en un seul morceau au lycée et je n’aurais aucun problème. Toi tu reste ici, tu te prends encore une journée de congé pour ma ranger ce putain d’appartement sinon je te jure que je débarque avec mes amis samedi et que je te refais une déco a mon goûts. »

Puis il fit un clin d’œil au brun.

« Thank you for the breakfast and for the word. I found the exit. See you Mister Wilson. »
Revenir en haut Aller en bas
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   Mar 21 Sep - 22:20

J'espérais réellement remonter un peu dans l'estime de Eichi en me montrant plus prévenant, et surtout, en agissant comme un professeur se devrait d'agir. Je ne voulais pas non plus me montrer trop présent pour lui, mais autant que la normale le permettait... J'étais par ailleurs assez étonné que ce jeune homme me traite comme un ami, après tout ce que je lui avais fait subir pour ma pomme, il devrait plutôt songer à m'éviter le plus possible... Enfin... Il semblerait que Eichi soit une de ces bonnes personnes. Je décidai pourtant de ne pas rentrer dans son jeu et ne prit pas la crêpe. Ce n'était pas pour le punir ou quoique ce soit, mais il devait avoir compris que j'avais mes limites... Je devais avoir du sang japonais pour ça, à être pudique et à ne pas supporter des remarques trop familières.
J'essayais de lui faire comprendre que j'avais peur qu'il n'arrive pas à bon port... Certes mon appartement n'était pas trop éloigné du pensionnat, mais tout de même, c'était assez pour qu'il puisse lui arriver quelque chose et si tel était le cas.
Je me fis évidemment rapidement rembarrer, mais je ne pouvais pas lui en tenir rigueur. Je n'aimais simplement pas sa façon de parler, mais je devais m'y habituer, Eichi ne prenait pas vraiment les gens avec des pincettes... Je décidai cependant de lui renvoyer la balle, même si cela ne fonctionna pas plus. Je haussai alors les épaules puis allait lui rédiger la courte lettre.
J'espérais que cela suffirait, la plupart du temps l'administration était vraiment stupide et ils avaient sûrement dû paniquer en voyant qu'un de leurs élèves manquait à l'appel. Je m'en voulais terriblement car je savais que c'était ma faute. J'observais le jeune homme du coin de l'œil et étais satisfait de le voir croquer dans le pancake. Je vins ensuite le montrer le papier, j'espérais qu'il comprendrait que je ne pouvais pas dire la vérité, pas si facilement. Je pourrais être jugé irresponsable – ce que j'étais – et on pourrait ensuite me virer – ce qui me semblait alors tout à fait logique. Le jeune homme rangea le papier, je me trouvais à nouveau face à lui. Ça devrait être interdit les élèves plus grands que leurs professeurs... C'était vraiment intenable comme situation, allez donner un ordre à quelqu'un plus grand que vous. Non, vraiment dans cette position je me sentais ridicule et les paroles de Eichi ne m'aidèrent pas franchement à sortir de cette situation...
Je n'osais rien lui répondre, je n'avais jamais aimé que l'on me réprimande, mais là, c'était un peu fort... Je me contentai donc d'éviter soigneusement son regard. Je baissai la tête et fit un pas sur le côté pour l'aider à sortir de ce moche appartement qui était le mien.
Le jeune homme me parla ensuite dans un anglais approximatif, je me surpris à sourire, j'étais au moins meilleur que lui dans une chose.


« Je vois que j'aurai au moins quelques choses à t'apprendre... See you around, take care. »


Je le regardai partir avant de me laisser tomber sur le matelas. Je surpris alors mon estomac grogner et me décidai à le faire taire par la plus simple manière. Je pris mon petit-déjeuner en silence, puis débarrassai la table, fis la vaisselle, rangeai les affaires. Tout ce temps que j'avais perdu en pensant retrouver Amélie dans mes songes. Je retournai m'asseoir sur le matelas, basculant ma tête entre mes genoux. Je ne voulais plus penser à rien, j'imaginais un monde où l'on disposait d'un bouton « ARRET » pour cesser toute communication avec le monde extérieur, pour ne plus rien sentir, pour ne plus souffrir. Je me sentais tout de même un peu mieux, j'ignorais seulement combien de temps ça prendrait pour que mon état redevienne proche de la normale. Cela m'effrayait un peu aussi. Alors il valait sûrement mieux ne pas trop y penser, même si je ne maîtrisais rien de tout cela. J'avais appris que tout avait une fin. Je crois que cette journée signait la fin de mes délires hallucinatoires. Comme un éveil après le deuil, je renaissais de mes cendres en espérant ne plus me brûler les ailes.


[RP Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
..: Un voyage dans le temps ? :.. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage dans la jungle [CLos]
» Voyage dans l'immensité russe
» Finale de la Saison I - Bond dans le temps [terminée]
» Voyage dans le foin...
» Ma vie, mon monde, mon destin. [FanFic]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yoru :: A l'extérieur du pensionnat :: Les habitations :: L'appartement de James E. Wilson-
Sauter vers: