Pensionnat Yoru


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miaya Manning

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~   Ven 29 Oct - 17:15

Dans les épisodes précédents :

Alors, il sourit à nouveau et lui tendit son bras, comme d'habitude. C'était devenu un réflexe avec elle...

"
J'ai bien envie d'aller au parc, qu'est-ce que t'en dis? On pourrait se reposer un peu et profiter du beau temps au pied d'un arbre? Ca te tente?"

Je lui avais répondu énergiquement et nous avions prit le chemin du parc, un endroit charmant. Nous n’avions rencontré personne sur le chemin, comme s’ils étaient tous en vacances. Je tenais son bras comme habituellement. Nous avions finit par dépasser un couple qui nous avait salué. Une femme magnifique avec de longs cheveux d’un noir de jais et un homme parfaitement assorti.
Nous avons ensuite longé un peu la plage avant d’arriver dans cette étendue verte, sublime.
Une grande pelouse parsemée d’arbre ainsi qu’une fontaine autour de laquelle étaient disposée des bancs. Je lâchais le bras du jeune homme et courrait un peu sur la pelouse. Je m’arrêtais au milieu de la pelouse et tournais trois fois sur moi-même. Je me retrouvais aux pieds d’un chêne et je ne posais pas main dessus inspirant un grand coup.

«
C’est si beau ici… » soupirai-je.

Je fermai les yeux et m’imprégnai de l’endroit. Des odeurs, des sons, des couleurs. J’adorais les parcs… C’est dans des moments comme ca que j’avais envie d’avoir un petit-ami qui m’entourerait de ses bras fort et chaud. Et c’est aussi dans ses moments la que je me rappelais que j’étais seule, plus seule que jamais.


Dernière édition par Miaya Manning le Lun 1 Nov - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izo Yoshitsuki

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~   Sam 30 Oct - 11:33

Tout allait pour le mieux, pensait-il. Alors qu'il venait de proposer à son amie d'aller au parc de la ville, celle-ci lui avait répondu avec enthousiasme, acceptant volontier son invitation, mais aussi son bras. En simplement une journée, cette histoire de bras était devenu une habitude, un automatisme, auquel il s'exécutait toujours avec un sourire. Pour tout dire, Izo l'appréciait bien, cette jeune femme. Elle était gentille et jolie, avec un caractère assez spécial, qui contrastait avec les filles qu'il voyait dans l'enceinte du pensionnat. Après tout, elle avait son âge. Son âge... Il côtoyait rarement des gens de son âge en dehors du pensionnat. Il ne savait même pas si dans le pensionnat même, il y avait des gens de 20 ans. Les autres surveillants, il ne les connaissait pas vraiment, donc il ne pouvait pas vraiment savoir.

Sur le chemin, les deux jeunes gens avaient rencontré que deux personnes, un couple, qui les avait salué en passant. Le trajet s'était fait dans un silence presque total, appréciant la marche, l'un comme l'autre. Puis, ils avaient finalement posé pied dans le parc. Sans plus attendre, Miaya s'empressa de lâcher son bras et d'aller courir un peu sur l'herbe, alors que lui, du coup, avait remis ses mains dans ses poches, s'approchant d'elle et la regardant faire. Elle semblait s'amuser comme une petite folle, s'épanouissant sur cet étendu vert. Sur le coup, Izo se dit qu'elle devait sûrement apprécier les endroits comme ceux-ci. Du coup, il avait bien choisi, à n'en point douter.

Le surveillant, quant à lui, marchait tranquillement, allant dans la direction où se trouvait la belle anglaise, les mains dans les poches, mais le dos droit et un fin sourire aux lèvres. Elle, elle s'était arrêtée au pied d'un arbre, après avoir couru, tournoyée sur elle-même, reprenant tranquillement son souffle. Il finit par arriver à sa hauteur gardant cette posture qui lui était propre. Elle trouvait que l'endroit était beau. Il leva les yeux et regarda autour de lui. Il était vrai que l'endroit était vraiment sympathique. Il ne venait pas souvent ici, mais ce parc avait le mérite de l'apaiser un peu...


"Je suis d'accord. C'est agréable comme endroit. Content que ça te plaise."

Ses yeux plantés dans les siens, Izo lui sourit tendrement, avant de s'approcher de l'arbre, de faire demi-tour, de s'adosser contre lui et de se laisser glisser pour finir par-terre. Il sortit ses mains de ses poches et les posa sur le sol, ses paumes parcourant lentement la surface fraîche de l'herbe verte. Il tendit les jambes et les allongea correctement sur le sol. Il leva ensuite les yeux vers Miaya, qui se trouvait à sa gauche, et lui sourit de plus belle, pour finalement lui demander, d'une voix douce et tendre...

"Tu viens t'asseoir un peu? Sinon, tu peux continuer de courir un peu dans l'herbe: c'est comme tu veux, Mia-chan."

Sans s'en rendre compte, Izo se surprit lui-même. Il venait de passer un autre cran. Déjà qu'il l'appelait "Miaya-chan", ce qui était assez intime en soi, il venait de réduire encore plus l'écart entre eux, en lui donnant un petit surnom, ou du moins, un diminutif à son prénom: Mia. Mia-chan... C'était plutôt joli, mais si la jeune femme lui demandait de ne plus l'appeler comme ça, il ferait comme elle voulait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miaya Manning

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~   Sam 30 Oct - 17:46

Je sursautais lorsque je le sentis près de moi. Je ne l’avais pas oublié mais je ne pensais pas qu’il m’aurait rejoins. Il avait toujours cette posture si droite, si classe. Il finit par regarder les alentours et me répondit.

«
Je suis d'accord. C'est agréable comme endroit. Content que ça te plaise. »

Il avait capté mon regard et je m’étais encore perdue dans ses prunelles dont la couleur était comparable à celle de l’herbe qui se trouvait sous nos pieds. Il me sourit encore. Pourquoi je frissonnais maintenant ? D’abord la boule dans le ventre, ensuite les frissons… je n’avais pas éternué mais j’avais du chopper la crève. J’avais pourtant un système immunitaire assez bon et je ne tombais pas souvent malade. C’est d’ailleurs pour ca que même en hiver je n’hésitais pas à sortir en tee-shirt. Mais la, j’avais du chopper un virus. Il s’assit au pied de l’arbre et me sourit joyeusement. Je baissais les yeux vers lui en souriant écoutant ce qu’il me disait de sa voix douce.

«
Tu viens t'asseoir un peu? Sinon, tu peux continuer de courir un peu dans l'herbe: c'est comme tu veux, Mia-chan. »

Mia-Chan ? Personne ne m’avait jamais appelé Mia. Pourtant j’aimais beaucoup ce diminutif. Et dans sa bouche il sonnait encore plus doux. Un sourire illumina à nouveau mon visage et je lui répondis gentiment :

«
Je vais courir encore un peu. J’ai l’air d’une gamine mais j’adore ca. » informai-je en souriant timidement.

Je laissais mon sac à côté de lui et recommençais à courir sur l’immense pelouse. Je ne faisais plus attention autour de moi. Je tournoyais et virevoltais… Enfin dans ma tête. Je m’étais assez éloigné du jeune homme. Je marchais à reculons tentant de voir ou il était lorsque je percutais quelqu’un. Je tombais sur les fesses et me relevais vivement en m’inclinant. C’était un homme d’une trentaine d’année, un peu plus grand que moi mais pas de beaucoup. Des cheveux blonds et gras et des petits yeux marron.

«
Excusez-moi ! Je suis vraiment désolée. »

La personne grogna.

«
Va falloir me dédommager mademoiselle » marmonna-t-il en me mettant une main aux fesses.

Il puait l’alcool à plein nez ! Je me tétanisais. La nuit avec Jen me revient en pleine face. Je tentais de sourire.

«
Vous voudriez combien… ? » essayai-je
«
Ah mais je n’veux pas d’argent… »

Je me crispais. Qu’est ce que je pouvais faire… J’inspirai un grand coup.

«
Bon, et bien je vais vous laissez. »

Il m’agrippa violement le poignet.

«
Ah non, ne compte pas la dessus. »

J'avais peur... Qu'est ce que j'allais bien pouvoir faire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izo Yoshitsuki

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~   Sam 30 Oct - 20:35

D'après les dires de Miaya, elle voulait continuer de courir dans l'herbe encore un peu, malgré le fait que cela faisait d'elle une enfant. Après tout, il fallait bien se lâcher de temps à autres. Sinon, on finissait toujours par exploser. Se lâcher, s'évader, qu'importe ce dont on avait l'air: ça faisait toujours du bien. Si courir dans l'herbe était le moyen pour la jeune femme de se libérer un peu et de s'alléger l'esprit, alors soit. Quant à lui, il restait assis là, au pied de cet arbre, à profiter du beau temps et de la fine brise qui venait caresser son visage. Ses cheveux dansaient légèrement avec le vent, quelques mèches venant fouetter avec délicatesse son front.

Les yeux d'Izo suivaient Miaya, alors qu'il affichait un petit sourire à ses lèvres. Elle semblait heureuse, épanouie, contente d'être là. Elle tournait, tournoyait, s'amusait comme une folle, telle une enfant qui découvrait un nouveau paysage et qui voulait s'y épanouir pour toute sa vie. Cette vision réchauffait le coeur du surveillant. Elle était encore plus jolie lorsqu'elle souriait, pensa-t-il. Il fallait dire qu'elle était à son goût, la belle anglaise. Elle lui plaisait et elle l'attirait. En ce moment même, il ne se préoccupait même pas du fait qu'elle était une élève du pensionnat et que lui était un surveillant. Non... Là, il la voyait simplement comme une femme, une femme qui était susceptible de l'attirer dans ses bras. Etait-il prêt à plonger dans ses bras? Fort probablement... Cependant, il ne devait pas rêver. Elle lui avait demandé d'être amis, ce n'était pas pour qu'il essaie de la draguer.

Après quelques temps, Izo sortit de ses rêvasseries. En effet, il fronça les sourcils pour mieux apercevoir Miaya qui était un peu plus loin que précédemment, sauf qu'elle n'était pas seule. De ce qu'il voyait, il s'agissait d'un homme, à la dégaine un peu douteuse, et la jeune femme ne semblait pas vraiment à l'aise. Alors, sans plus attendre, il se leva et il se précipita vers les deux autres personnes. Il vit qu'il était en train de tripoter son amie et fronça un peu plus les sourcils. Puis, au moment où il arriva, Miaya essayait de partir, mais l'homme la retenait par le poignet. D'ordinaire, Izo était une personne pacifiste, loin de chercher les embrouilles ou d'employer la violence, mais là, il s'attaquait à quelqu'un à qui il tenait, alors il allait avoir affaire à lui. Le Surveillant aggripa le poignet de l'homme de sa main droite, et la serra. Son regard se posa sur cet homme, qui puait l'alcool à plein nez, et finit par lui dire, alors que l'alcoolique lâchait le poignet de Miaya à cause de la douleur...


"Je peux savoir ce que vous faites à mon amie?"

Cet homme blond commençait à grimacer, alors qu'il renvoyait un regard noir à Izo. Alors, il gromela...

"Lâche-moi, gamin. J'étais en train de discuter avec la demoiselle qui venait de me bousculer. Je veux qu'elle me dédommage à l'aide de son corps. Dégage..."

Le regard du surveillant se voulait de moins en moins tendre. En gros, il voulait coucher avec elle simplement parce qu'elle l'avait bousculé? Même pas en rêve. Il fronça les sourcils et serra un peu plus le poignet de l'homme. Malgré le fait qu'il n'était pas un bagarreur, Izo avait un peu de force dans les bras et dans les mains. Il était en forme et quelque peu costaud, ce qui aida dans sa persuasion...

"J'ai cru comprendre qu'elle s'était excusée, alors maintenant, vous allez la laisser et vous excuser de vos gestes déplacés. Autrement, je ne pourrai garantir que votre poignet sera dans un état convenable..."

Il finit par tourner la tête vers son amie, qui ne devait pas être très à l'aise, et lui lança un regard doux et tendre, réconfortant...

"Tu n'as rien, Mia-chan?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miaya Manning

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~   Dim 31 Oct - 0:59

J’avais peur, je tremblais littéralement. Je sentais mes jambes flageoler et s’il n’était pas arrivé je me serais probablement casser la figure. Il serra le point de l’homme qui finit par lâcher ma main.

"
Je peux savoir ce que vous faites à mon amie?"

Amie ? Ah oui… C’est tout ce que j’étais pour lui… J’avais un peu perdu le sens de ce que je faisais. La boule que j’avais dans le ventre quelques heures auparavant réapparue alors je ne sais comment et l’ivrogne reprit la parole.

"
Lâche-moi, gamin. J'étais en train de discuter avec la demoiselle qui venait de me bousculer. Je veux qu'elle me dédommage à l'aide de son corps. Dégage..."

Je levai un regard craintif vers lui. On avait compris ce qu’il voulait, pas la peine d’en rajouter ! Je captai le regard de mon ami et frissonnai, il était froid et dur. Ses sourcils se froncèrent et il sera un peu plus le poignet de l’homme.

"
J'ai cru comprendre qu'elle s'était excusée, alors maintenant, vous allez la laisser et vous excuser de vos gestes déplacés. Autrement, je ne pourrai garantir que votre poignet sera dans un état convenable..."

Il tourna le regard vers moi et m’enveloppa d’un regard doux et tendre à la fois.

"
Tu n'as rien, Mia-chan?"

Je bougeai et passait lentement derrière lui.

«
Je… Je vais bien. » réussis-je à articuler.
«
Vient par ici ma jolie, je vais te faire te sentir encore mieux ! » tenta le soulard.

Je me laissais tomber sur les genoux, je ne tenais plus debout. Je n’expliquais pas pourquoi ! Je voulais sortir de là. Pourquoi ça recommençais !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izo Yoshitsuki

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~   Dim 31 Oct - 10:31

Lorsqu'il constata que Miaya allait bien, ou du moins, semblait aller bien, Izo se sentit apaisé, content d'être arrivé avant qu'un méfait quelconque n'arrive, mais mécontent de ne pas être arrivé plus tôt pour parer à toute tentative déplacée du soulard. Son regard, devenu plus menaçant encore, se reposa sur l'alcoolique lorsque celui-ci invita la jeune femme à le suivre de nouveau. De plus, lorsqu'il réalisa que la pauvre était tétanisée, pour une raison qu'il ignorait, Izo sentit la colère monter en lui. Ce n'était clairement pas son genre, mais la situation commençait à dégénérer, alors il se devait de restaurer la balance et de remettre cet homme en place, pour le bien de son amie.

Sans plus attendre, le surveillant du pensionnat lui tordit le poignet et posa son autre main sur son torse, commençant à le pousser en retrait, vers les arbres, tout ça dans un silence le plus total. Il n'y avait que l'alcoolique qui se plaignait et qui ordonnait, mais en vain, à Izo de le lâcher. Il l'emmena derrière un arbre, essayant de le cacher de la vue de Miaya. Avec une certaine violence, il le plaqua contre le dit arbre et posa son avant bras gauche sous son cou, alors que l'autre main s'occupait toujours du poignet de l'homme...


"Ecoutez-moi bien maintenant, espère d'ordure. Vous êtes en train de faire du mal à cette jeune femme et ça, je trouve ça inacceptable. Maintenant, ça va être entre nous deux."

Toujours en vain, cet alcoolique essayait de se débattre, mais son taux d'alcoolimie était trop élevé pour qu'il puisse réussir quoi que ce soit avec un peu de volonté. Alors, il regarda Izo et essaya d'articuler quelque chose...

"Si j'ai envie de peloter une fille, j'ai pas besoin de tes avis, gamin. Lâche-moi, que je te donne la raclée de ta vie."

Un petit sourire apparût au coin des lèvres du surveillant. Il le lâcha un recula d'un pas. Il retira sa veste, la plia correctement, et la déposa sur le sol. Il retroussa ses manches de chemise, alors que le soulard s'approchait de lui dangereusement. Loin d'être un bagarreur, Izo savait néanmoins se défendre un minimum, et sa carrure qui en imposait un peu l'aidait très fortement dans ce genre de situation. De plus, il avait trois avantages face à cet homme. D'une, il était sobre. De deux, il était plus costaud. De trois, il avait un pouvoir que lui n'avait pas. Quoi de mieux pour éviter ou parer un coup que de ralentir le temps? Quoi de mieux pour porter un coup que d'accélérer un peu le temps. Certes, à l'origine, son pouvoir n'avait pas pour but d'être offensif, mais avec un peu de maîtrise, Izo pouvait très bien mettre la raclée de sa vie à la plupart des gars.

Justement, l'homme saoul d'en face essaya de lui porter un coup direct au visage, mais en utilisant son pouvoir, le surveillant ralenti le temps à une amplitude de 2x, lui permettant d'esquiver proprement le coup et de se pencher pour lui mettre une droite en plein abdomen. Une fois le coup porté, il repoussa son adversaire et s'avança vers lui...


"Ce n'est pas mon style, mais j'ai bien l'impression que la raclée, ce n'est pas moi qui va me la prendre..."

Ce fut au tour d'Izo de s'avancer vers l'homme aux 3 grammes, et de lui porter un autre coup dans le ventre, mais celui-ci fut d'autant plus rapide qu'il venait d'utiliser son pouvoir à nouveau pour que son adversaire ne puisse éviter l'action. Même s'il voulait lui faire payer, il ne frappait pas au visage, car ce n'était pas dans sa nature. Il était déjà un peu trop aggressif et violent à son goût, mais le fait qu'il s'en prenne à Miaya le mettait hors de lui. Alors, il porta un coup, puis au autre, l'alcoolique les prenant à chaque fois, ne pouvait plus réagir, de part son état, mais aussi à cause de la rapidité améliorée d'Izo. Contre l'arbre, les coups étaient un peu plus violents. Au bout d'une bonne dizaine de coups de poings, le surveillant recula, se frottant le poing droit dans la paume de sa main droite et resta droit devant lui, alors que le soulard était plié en deux, à genoux. Sans plus attendre, il alla récupérer sa veste dans sa mains gauche et se rapprocha de son adversaire, maintenant vaincu. Il l'aggripa par l'arrière de son col et la tira, le trainant par terre.

La veste en main, les manches retroussées, l'air un peu moins sévère que précédemment et surtout, l'alcoolique dans l'autre main, Izo se dirigea vers Miaya, pour finalement le faire se redresser devant elle. Lorsqu'il fut à genoux devant la jeune femme, le surveillant le fit s'incliner en exerçant une pression entre ses omoplates avec sa main droite. Le soulard n'avait rien au visage, mais se tordait de douleur au niveau de son ventre, surement couvert de bleus. Alors, Izo le poussa un peu plus et lui dit...


"Maintenant, vous allez vous excuser auprès d'elle, et promettre de ne plus jamais vous en approcher, compris? Sinon, on va refaire un tour là-bas, question que l'on se comprenne un peu mieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miaya Manning

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~   Dim 31 Oct - 11:48

J’étais par terre, assise sur mes chevilles, je ne pouvais plus bouger, comme figée. J’entendis un craquement sur le poignet de l’homme et je levais les yeux. Izo-san l’emmenait dans un fourré en silence, enfin, lui hurlait qu’on le lâche mais mon surveillant ne disait rien, pas un mot.
Je changeais de position et m’asseyais par terre, ramenant mes jambes à moi et enserrant mes genoux de mes bas. Je posai mon front sur mes genoux et tentait de retenir mes larmes. Je n’avais aucun doute quand à ce qu’il se passait dans le bosquet, j’avais peur que l’alcool décuple les forces de l’homme et qu’il blesse Izo-san. Mais je n’arrivais pas à bouger, mes forces m’avaient abandonnée et j’étai assise sur une pelouse déserte. Je levai les yeux et, malgré qu’il ait essayé de les cacher, j’aperçu le jeune homme tenant l’alcoolique en ayant son avant bras sur le cou du blond. Je ne sais pas réellement pourquoi mais je sentis un peu de bonheur naitre a ce moment la. Comme si j’avais été heureuse qu’il soit là pour me défendre… J’enfouis de nouveau ma tête sur mes jambes et j’attendais que ca se passe. J’entendais les cris de l’homme et je souris… Peut être était-il plus fort qu’il ne le laissait paraitre… S’il avait été la ce jour la… Je secouais la tête, je ne voulais plus y penser. Je ne voulais pas voir ce qu’il faisait, le savoir en bonne santé et sentir qu’il n’était pas loin suffisait à me rassurer.

J’avais fermé les yeux, perdu toute notion du temps en tentant de concentrer mon esprit à capter la présence du brun. Savoir qu’il était toujours là était suffisant. Je m’étais peut être endormie, ou pas après tout. Je ne savais plus l’heure qu’il était ni même le jour qu’on était. Puis, je n’entendis plus rien, craintive je levais les yeux. Izo-san était sortit du bosquet. Les manches de sa chemise étaient retroussée sur ses bras un peu bronzés, il portait sa veste à la main et trainant le blond de l’autre. Mon… ami semblait en bonne santé contrairement à son adversaire. Il s’avança vers moi et le fit se mettre à genoux devant moi le forçant à s’incliner. Il reprit la parole.

"
Maintenant, vous allez vous excuser auprès d'elle, et promettre de ne plus jamais vous en approcher, compris? Sinon, on va refaire un tour là-bas, question que l'on se comprenne un peu mieux..."

L’homme eut un sourire mauvais. La bagarra avait du le faire décuver, ou peut être pas. Tout ce que je sais c’est qu’il réussit, par je ne sais qu’elle moyen, à virer la main du brun sur son dot.

«
Va te faire foutre… Je la veux je l’aurais… » cracha-t-il difficilement.

Je me levai, je sentais que ca allait encore dégénérer. Je me plaçais devant Izo-san et posais mes mains sur son torse pour le faire reculer.

«
Ca va, tout va bien, je n’ai pas besoin de ses excuses, allons nous en ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izo Yoshitsuki

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~   Dim 31 Oct - 20:57

Bien rapidement, Izo constata que le soulard n'avait pas dit son dernier mot. En effet, au lieu de s'excuser, il avait réussit à se débattre et à retirer la main du surveillant, qui se trouvait dans son dos, entre ses omoplates. Il dut faire preuve d'une agilité et d'une certaine souplesse pour le déloger car, malgré tout, ce n'était pas un endroit facile d'accès, alors c'en était plutôt surprenant. D'ailleurs, l'alcoolique l'insulta, prétendant qu'il l'aurait, coûte que coûte. A nouveau, il fronça les sourcils. Si quelqu'un devait l'avoir, ce n'était certainement pas lui, un homme dans la trentaine, qui put l'alcool à plein nez et qui a une dégaine peu fiable. Pour le coup, il pensa même que si quelqu'un devait l'avoir, ça serait lui.

Sur le coup, Izo était prêt à retourner le chercher, afin de lui faire comprendre qu'il n'était pas en position de force, mais quelque chose survint. Ce quelque chose, c'était Miaya. En effet, la jeune femme semblait toujours aussi terrorisée, mais s'était finalement levée et était venue se placer devant lui, posant ses mains sur le torse du jeune homme. Sur le coup, il ne comprit pas trop le but de la manoeuvre, car c'était un contact qu'il aurait préféré avoir dans d'autres circonstances. Mais pour le coup, l'objectif était plutôt clair: elle voulait partir. Le regard qu'elle avait... Il ne pouvait pas lui refuser une telle demande. Alors, il hocha légèrement la tête et leva sa main droite, pour venir la passer dans les quelques mèches de cheveux qui passaient sur le côté gauche de son front. La regardant dans les yeux, il sourit et finit par lui dire d'une voix douce et rassurante...


"C'est d'accord, Mia-chan. Va chercher ton sac, là-bas. Je te rejoins de suite, d'accord?"

Lorsqu'elle repartit pour aller chercher son sac, il fit bien attention afin de s'interposer entre elle et l'alcoolique, toujours au sol. Lorsqu'elle fut assez loin, alors qu'il pensait s'occuper du soulard pour de bon, celui-ci se leva précipitamment et vint frapper Izo en pleine figure, d'une droite plutôt puissante. Pour le coup, il ne put utiliser son pouvoir pour éviter, car il n'avait pas vu le coup venir. La frappe avait été tellement forte qu'au niveau de sa joue gauche, la peau céda un peu et laissa place à une jolie fissure, laissant couler quelques gouttes de sang. D'abord déstabilisé, le surveillant en eut assez et décida d'utiliser son pouvoir un peu plus et fit en sorte d'être beaucoup plus rapide que son assaillant et se retrouva derrière-lui, pour lui assainer le coup de grâce: un coup de coude dans le dos, assez fort et suffisament précis pour que le pauvre alcoolique s'effondre à nouveau. Une fois l'homme à terre, Izo s'occupa de remettre ses manches de correctement et enfila sa veste à nouveau, pour finalement revenir auprès de Miaya, plus loin, qui l'attendait avec son sac. Alors, il s'arrêta près d'elle et sourit. Il déposa ses mains sur les bras de son amie et les caressa doucement, essayant de la rassurer un peu...

"On peut y aller, Mia-chan. C'est dommage que notre balade dans ce parc ait été gâchée par cet abruti. Tu sembles chamboulée. Tu ne voudrais pas aller te reposer? Mon appartement n'est pas loin: on pourrait y aller? Qu'en penses-tu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miaya Manning

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~   Dim 31 Oct - 23:44

Il hocha la tête doucement et porta sa main droite vers mon front pour finalement passer sa main dans les quelques mèches de cheveux qui barraient surement mon front. Je frissonnais, pourquoi ? J’avais envie qu’il laisse sa main ainsi plus longtemps mais il la laissa tomber pour me rassurer.

"
C'est d'accord, Mia-chan. Va chercher ton sac, là-bas. Je te rejoins de suite, d'accord?"

Je lui souris faiblement et contournait largement le soulard pour retourner à l’arbre et prendre mon sac. Je vérifiais qu’on ne m’avait rien volé et je me redressais. Je ne voyais pas réellement ce qu’il faisait mais je compris lorsque je vis mon ami vaciller. J’allais pour bouger lorsqu’il riposta et le blond s’effondra. Je souris timidement, j’étais heureuse qu’il m’ait défendue mais j’étais triste qu’il se soit blessé pour moi. Il remit ses manches en place et repassa sa veste avant de revenir vers moi. Il était toujours aussi beau et aussi classe… Pourquoi je frissonnais encore ? Ca avait le don de m’énerver. Je regardai plus loin, le soulard semblait se relever difficilement. Pourquoi avait-il fallu qu’il vienne gâcher un moment comme celui la, un moment en présence du brun avec lequel je me sentais bien. Il arriva finalement à ma hauteur. Il s’arrêta près de moi en me souriant, un sourire qui me rassurait et qui me rendait plutôt heureuse… Jusqu'à ce que j’aperçoive le sang sur son visage. Je fronçais les sourcils. J’étais encore figée et je tremblais toujours de l’altercation avec cet homme mais je bouillonnais, il l’avait frappé, à cause de moi. J’inspirais et il posa ses mains sur mes bras… Ses mains si chaudes… Elles m’apaisèrent immédiatement et je plongeais mon regard dans le siens écoutant ses sages paroles.

"
On peut y aller, Mia-chan. C'est dommage que notre balade dans ce parc ait été gâchée par cet abruti. Tu sembles chamboulée. Tu ne voudrais pas aller te reposer? Mon appartement n'est pas loin: on pourrait y aller? Qu'en penses-tu?"

Je lui souris, il était si adorable.

«
Il faudrait surtout soigner ta blessure, sinon ca va s’infecter, tu as une trousse à pharmacie chez toi ? Si oui, on y va tout de suite ! »

J’attrapai sa main et le fit sortir du parc. Le soulard c’était difficilement lever après maints essaies et je ne voulais pas qu’il se rebatte. Arriver hors du parc, je levais les yeux vers lui.

«
C’est par ou ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une promenade à deux... [PV Izo] ~Terminé~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haânkhès Rhadamante - En Orient, tout ne peut être que clair entre deux êtres [Terminé]
» Deux femmes ne font jamais bon ménage [Terminé][+18 ans]
» Deux routes qui se croisent [PV : Jonhattan] [Terminé!]
» Le destin frappe toujours deux fois. [Pv Romy] -Terminé-
» Galatéa > Parce que voir et savoir sont deux choses différentes (fiche terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yoru :: A l'extérieur du pensionnat :: Espaces de détente :: Le parc-
Sauter vers: