Pensionnat Yoru


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sauvez mon amie, je vous en supplie! [PV Naho & Takeshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sauvez mon amie, je vous en supplie! [PV Naho & Takeshi]   Dim 7 Nov - 22:56

Naho plaqua sa main sur la bouche du noiraud. Eichi la regarda perplexe puis elle mit son index devant sa bouche lui disant de garder le silence. Eichi se rassit et croisa les jambes.

_ Laisse moi parler. Je crois que j'ai compris.

Elle retira sa main et se recoiffa d’un geste précis et rapide. Elle jouait avec ses nerfs alors que lui n’attendait qu’une chose, sa réponse ! Elle

_C'est tellement tentant de te faire attendre, tu as vu tes yeux remplis de curiosité ? !

Il lui tira la langue et elle reprit son sérieux.

_ Bref, en faite, il y a peut être 3 ou 4 jours, je me suis promené avec Ayumi dans la forêt, et on a trouvé un coffre dans une bâtisse abandonnée. Au départ ce n'était qu'un jeu de piste proposé par un prof' de sport qui avait laissé la carte et la boussole. Et dans ce coffre, il y avait énormément de présents, tous plus beau et chers les uns que les autres. Un mot était glissé dedans aussi, que je garde dans la poche.

Elle lui tendit le morceau de papier jaunit mais avant qu’il n’est pu s’en saisir, un vent doux caressa ses joues et celles de son amie. Le vent cessa et il regarda son amie qui avait une lueur d’inquiétude dans son regard. Il lui fit un sourire réconfortant puis, le temps se figea. Il fronça les sourcils, il n’avait jamais eu de problème de maitrise de son pouvoir donc ca ne pouvait pas être lui. Ca voulait dire qu’il était encore là et qu’il recommençait son cirque. La feuille se consuma avant même qu’Eichi n’ait pu la lire et la jeune femme le lâcha en reculant. Eichi vit apparaitre le roux et il voulu la prévenir mais aucun son ne sortit de sa bouche. Elle buta contre lui et il posa ses mains sur sa poitrine. Eichi fronça les sourcils, en colère. Pourquoi ne leurs fichait-il pas la paix ! Il l’embrassa dans le cou avant de reculer.

_ Ce coffre était pour toi. En l'ouvrant, tu as ouvert ton coeur pour moi.

Il claqua des doigts et un phénomène inattendu se produisit. La jeune femme se métamorphosa en quelqu’un de banal. Elle n’avait plus cet éclat dans ses yeux qui étaient devenu marrons, ses cheveux étaient devenus rouge et son corps avait totalement changé.

« Tu n’appartiens qu’a moi ma belle, personne ne pourra plus jamais te toucher comme moi je pourrais le faire ! » s’exclama-t-il en rigolant avant de disparaitre.

Naho s’écroula dans ses bras et il paniqua avant de commencer à réfléchir. Il fallait qu’il l’emmène à l’infirmerie et vite !

Il passa une main sous ses genoux et l’autre sous sa tête et la transporta ainsi jusqu’à l’infirmerie. Le médecin scolaire était la, il ne savait pas ce qu’il faisait mais il s’en foutait !

« Naho Daichi ! Une jeune femme qui il y a encore quelques minutes avait une chevelure d’un vert éclatant et des yeux aussi doré que l’or. Elle à été victime d’un sort ou de quelque chose de similaire, est ce que vous pouvez faire quelque chose ? »

Il n’avait pas été aimable mais il avait déjà rencontré l’homme auparavant, même s’il ne se connaissait pas, il savait qu’il ferait son travail !
Revenir en haut Aller en bas
Naho Daichi

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Sauvez mon amie, je vous en supplie! [PV Naho & Takeshi]   Dim 14 Nov - 15:17

[Désolée pour le retard.]

La jeune femme regarda ses mains, ses doigts plus petits tout comme ses bras. Elle faisait peut être un bon 20 centimètres en moins et sa tenue était d'époque. Sa poitrine que dégageait le corsait était insignifiante comparé à celle qu'elle avait. Passant une main dans ses cheveux bruns, elle s'aperçut qu'ils étaient coupés en un long carré plongeant lisse. Elle allait avoir un sourire crispé après avoir prit une grande bouffé d'air mais Eichi la saisi pour la prendre dans ses bras. Il l'emmena jusqu'à l'infirmerie alors que la demoiselle dans ses bras commençait à prendre peur. La modernité des lieux l'inquiétait et la mettait en doute. Elle encercla le cou du garçon de ses bras en posant ses yeux dans son cou pour éviter de prendre plus peur que maintenant. Lorsqu'ils arrivèrent au lieu où des soins pouvait lui être fournit il la posa délicatement. Elle avait le poing fermé et le monta jusqu'à sa bouche, comme pour étouffer sa surprise. Les lieux était d'un blanc parfait et l'odeur ne lui disait strictement rien. Elle recula pour s'écarter des deux hommes, alors qu'Eichi la présentait. Froncée qu'il ne sache son identité elle le stoppa d'un ton autoritaire.

_ Monseigneur, sachez mon identité avant toute chose. Je ne suis pas celle que vous déclinez mais je suis Princesse Agathe de Monsieur de le Baron de Presci. Les sourcils froncés et ses yeux marrons accentuait son regard noir.

Elle croisa ses bras sur son torse avant de soupirer. Elle bascula sa tête, d'abord sur la gauche, puis sur la droite. Elle regardait l'infirmier silencieusement. Il ressemblait étonnamment à son amant, mais avec les drôles de choses sur ses yeux, il paraissait être quelqu'un d'autre. Soudainement ses joues lui piquaient atrocement. C'était vrai qu'elle devait le retrouver dans l'après midi, pour s'enfuir avec lui, dans une autre contré. Mais il y avait un tout nouveau garçon qui était intervenu dans sa vie. Un garçon grand et svelte. Le seul de tout le pays à avoir ses cheveux coloré de façon si singulière. Une touche orange comme les feuilles qui fanait avant de froid. Il avait absorbé ses pensées avec sa façon d'être et les touches de romantismes qu'il glissai à chaque fois qu'ils se parlaient.

Elle aperçut un miroir au loin et d'un pas ferme elle s'y dirigea, faisant claquer ses hauts talons dans ce silence et cette incompréhension. Elle découvra son reflet avant de s'écrier.

_ Ou sont mes beaux cheveux verts et mes yeux jaunes ? Elle se retourna indigner avant de menacer du doigt Eichi. Toi ! Qu'as-tu fais ?!

Effectivement, le roux avait du avoir besoin, pour rafraichir la mémoire de la demoiselle la transformé tant physiquement, que mentalement. Peut être ici enfin les limites de son pouvoir immense. Elle regarda encore les lieux autour d'elle, se demandant ce qu'elle faisait ici, et pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Mitsuyama

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Sauvez mon amie, je vous en supplie! [PV Naho & Takeshi]   Dim 14 Nov - 17:36

Qu'est-ce qu'un infirmier scolaire fait en plein milieu de l'après-midi? Absolument rien! Enfin... Un infirmier scolaire normalement constitué devrait être en train de faire du rangement dans les armoires, du tri dans la pharmacie, et faire l'inventaire des différents médicaments en présences, mais ce n'était pas vraiment le genre de Takeshi. Il était plutôt du genre à être partisan du moindre effort et de ce fait, ce genre de choses ne lui plaisait pas. Il se doutait bien qu'à un moment ou à un autre, il finirait pas se faire réprimander par la principale, mais il n'en avait pas grand chose à faire, pour le coup, de plus que lui et les ordres, la hiérarchie, ça faisait 617. Du coup, il était sur le fauteuil de son bureau, les pieds sur son le dit bureau, une sucette orange en bouche, et avait la tête basculée en arrière, fixant le plafond et les ombres qui dansaient dessus. C'était d'un ennui mortel, mais il s'en moquait éperdumment.

Au bout d'un moment, il finit par entendre de rapides et lourds bruits de pas arriver vers l'infirmerie. Il soupira et s'exclama "C'est parti...", avant de se lever lentement de son fauteuil et de se diriger vers la porte, les mains dans les poches de sa blouse blanche, ouverte, la sucette toujours en bouche. Il regarda la porte, attendant qu'elle daigne s'ouvrir, un regard quelque peu blasé, et pencha la tête sur le côté. 1... 2... 3... 4 secondes et la porte s'ouvrit. L'infirmier redressa la tête et soupira, avant de la laisser tomber en avant. Pas encore lui? En tant qu'infirmier scolaire, il préférait nettement voir constamment de nouvelles têtes que de voir les mêmes. C'était un moyen de se tenir à l'écart du monde et surtout, de ne pas être obligé d'avoir un peu de sympathie pour la personne. Dans ses bras, il y avait une jeune femme. Depuis quand était-il hétérosexuel, celui-là? A moins qu'il ne soit bisexuel? Franchement, il ne perdrait pas grand chose à laisser tomber sa brute épaisse. Rapidement, le garçon lui lança tout un tas de détails à la figure, parlant d'une jeune femme à la chevelure verte et aux yeux dorés. Yeux dorés et une chevelure verte... Ces deux détails lui rappelaient vaguement quelque chose... La fille à la main ouverte? En même temps, des personnes avec des cheveux verts, ça ne court pas les rues. Takeshi soupira de nouveau et se passa une main sur le visage, se grattant ainsi le côté de la tête. Un sort? Et puis quoi encore? Il savait bien que dans ce monde, il y avait des gens avec des pouvoirs spéciaux, mais de là à parler de lancer des sorts, il ne fallait tout de même pas pousser...


"Arrête l'alcool, gamin, c'est mauvais pour ta santé mentale."

Puis, la jeune femme finit par poser pieds à terre. Elle semblait agir bizarrement, ou du moins, c'est ce que constatait Takeshi. Après tout, pour lui, dès qu'une personne avait le malheur d'agir ne serait-ce qu'un peu étrangement, c'était une personne un peu atteinte. En réalité, c'était peut-être lui qui était un peu atteint: ca dépendait du point de vue. Un misanthrope asocial et ampathique qui devenait infirmier, ce n'était pas vraiment banal. Puis, sans prévenir, la jeune femme commença à s'exprimer en utilisant des mots un peu... pompeux... et prenait un ton bizarre. Elle avait fumé, ou quoi? C'était quoi ces jeunes qui déliraient totalement? Il se pinça d'ailleurs discrètement la hanche de sa main, masquée par sa poche de blouse, pour voir s'il ne rêvait pas. Pourtant, on aurait pu croire, puisqu'on aurait dit une scène de film. Princesse Agathe de Monsieur de le Baron de Presci. D'une, ça ne voulait rien dire mais de deux, c'était vraiment décalé. Par la suite, elle finit par le regarder, étrangement d'ailleurs. On aurait dit qu'elle le reconnaissait, mais lui, il ne l'avait jamais vu. C'était quoi ce pensionnat de fous? Il la suivit du regard lorsqu'elle se dirigea vers le miroir et lorsqu'elle parla de ses cheveux verts et de ses yeux dorés, sont esprit fit "tilt". C'était une comédie? Ils avaient répétés le même texte? Quand bien même il pourrait s'agir de la jeune femme à la main coupée, avec sa jolie chevelure, elle ne parlait pas vraiment de la sorte et de plus, les noms ne correspondaient pas. Takeshi se passa la main droite sur le visage et se gratta la tête, essayant de tout comprendre. Puis, de nouveau, la jeune femme commença à agir bizarrement, regardant autour d'elle. Il s'avança vers elle et se mit devant elle. Il pencha la tête vers elle et plaça sa main droite entre leur visage, pour finalement claquer des doigts...

"Hey, Cendrillon! Tu as fini de te moquer de moi? Arrête l'alcool, ou la drogue, ou les deux d'ailleurs, et va dormir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sauvez mon amie, je vous en supplie! [PV Naho & Takeshi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauvez mon amie, je vous en supplie! [PV Naho & Takeshi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 16.02.2013 ~ La Folie est votre amie, elle vous fera des guilis.
» Chère amie [Solo/libre une personne]
» Salut à vous mes vieux amis !
» recherche amie
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yoru :: Le Pensionnat :: L'infirmerie-
Sauter vers: