Pensionnat Yoru


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Freya Maeda

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 22

MessageSujet: Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]   Sam 12 Fév - 16:58

Le scoôp de l'année ! Freya allait rentrer dans une bibliothèque !!
C'était une grande première car elle ne se souvenait pas l'avoir déjà fait, il fallait dire aussi qu'elle n'aimait pas les livres et encore moins lire. Si elle venait c'était seuleulment parce qu'étant nouvelle elle ne connaissait pas enormément de monde, et donc elle n'avait pas toujours de quoi s'occuper. De plus, elle avait dis à Eichi ,qu'elle avait rencontré a la cafétaria, qu'elle essayerait de lire. Qu'elle idée aussi, elle avait déjà a lire un livre qu'il lui avait prété, mais de peur de ne pas se souvenir du nom des auteurs que le jeune homme lui avait conseillé, elle avait décidé de venir le plus tot possible chercher les livres.

Aprés une longue inspiration, la jeune fille poussa la grande porte vitrée et pénétra dans la bibliothèque et la...HORREUR des centaines et des centaines d'immenses étagères remplies de livres étaient alignées les unes derrières les autres. Jamais de sa vie elle n'avait vu autant de livre réuni en un même lieux. L'endroit était immense, la moitié du mobillier, c'est a dire chaises, tables, étagères, même le plafond était en bois vernis, ce qui donnait une impression de prestige. Les multiple fenêtres en hauteur donnaient a la bibliothèque une forte luminausité, vraiment le lieux était tout ce qu'il y avait de plus reposant...tout ce que Freya n'aimait pas.
Elle avança lentement vers l'acceuil, fit un grand sourire forcé a la bibliothécaire et demanda ou est ce qu'elle pourrait trouver les livres de Marc Levy, Guillaume Musso,et Isabelle Wolff . La jeune femme lui répondit gentiement avec une légère pointe d'agacement que les livres étaient classés par catégorie et par nom d'auteur. Comprenant bien que le moment était mal choisi pour dire qu'elle ignorait de qu'elle catégorie les livres qu'elle cherchait faisait partie, Freya s'éloigna et décida de partir a l'aventure.

Elle s'avança timidement vers les gigantesques étagères et ne sachant vers ou aller commença sa longue quête. Elle parcourut la premiere allée sans trouver un seul des noms qu'elle cherchait. Elle fit alors la deuxième, puis la troisième, la quatrième etc.
Arrivée a la sixème, elle commença a se dire que ces auteurs ne devaient pas exister ou bien que leur livre n'étaient pas exposés ici. Mais étant une eternelle optimiste, elle se refusa d'abandonner et continua ses recherches. Au bout d'un môment, elle rentra dans la catégorie fantastique, elle ne s'était jamais vraiment interressée aux légendes et au fantastique, mais sa curiosité venait d'être éveillée. Elle observa donc attentivement tous les noms des ouvrages et en selectionna un "Contes et légendes".
Elle l'ouvrit et commença se lecture. Il y avait de tout, dracula, les loups garous, le yeti, les korrigans, ce livre était tout ce qu'il y avait de plus complet.
Perdue dans son imagination, la jeune fille ne fit pas attention a la personne qui s'approchait d'elle, ce n'est que lorsqu'elle fut a deux pas de Freya que la jeune fille sursauta, poussa un cri et lacha malancontreusement le livre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Remington

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]   Sam 12 Fév - 18:02

Etrange moment … que faisait Killian face à cette dame ? Elle était assise derrière un bureau et le regard ébahit devant le jeune homme mais ... que faisait-il là ? Il jeta rapidement un regard autour de lui et ne vit qu’étagères, livres, chaises et tables de très bel ouvrage. Il était donc à la bibliothèque … mais pourquoi ? Ça il ne le savait pas … encore un de ses trous de mémoires.
Il sourit à la bibliothécaire et improvisa. Il demanda où il pourrait trouver des livres en rapport avec des légendes ou autres témoignages d’apparitions surnaturels. Elle sourit également mais répondit assez sèchement à sa demande. Il se redirigea donc dans la direction qu’elle lui avait indiquée.
Pourquoi avoir demandé ce style de livres ? C’était inutile, il savait déjà tout ce qu’il y avait à savoir sur ce sujet. Enfin, déjà pas mal de chose…
Lorsqu’il tourna dans l’allée souhaité, il se stoppa. Une jeune fille était plongée dans la lecture d’un livre qui, en apparence était assez épais. Il aurait tout de même préféré être seul …
Cette jeune créature était blonde, plutôt grande et l’allure féline. Etrange qu’une femme comme ça soit dans son rayon là. En générale les filles recherchaient plus le style amourette à l’eau de rose. Killian grimaça. Cette personne ne l’inspirait pas vraiment …
Il combattit tout de même son pressentiment, qui n’avait aucune valeur vu qu’il ne la connaissait pas, et s’approcha du rayon. Il parcourut d’un doigt gracile la tranche des divers livres et, avant d’arriver à la hauteur de la jeune femme se tourna vers elle pour pouvoir la contourner. C’est alors que celle-ci se mit à crier d’effroi et lâcha son livre. Avec sa vivacité extrême il le rattrapa au vol, fléchissant à peine sur ses genoux, le gardant ouvert dans sa paume et se releva face à cette maladroite.
Tout d’abord son regard vert le troubla. Ses yeux étaient, comme le plus souvent, le reflet de l’âme. Cette fille promettait une rencontre mouvementé …
Son regard glissa vers le livre ouvert dans sa paume … il était ouvert sur le chapitre « loup-garou ». Cela le troubla encore plus. Il le referma précipitamment et le tendit à sa propriétaire.


« Je suis désolé de vous avoir effrayé … Là n’était pas mon intention. »

Il s’inclina légèrement, le livre toujours tendu entre eux.
Son vouvoiement et sa façon de se conduire risquait de surprendre la jeune blonde mais il s’en fichait. Son mot d’ordre était respect. Ses ancêtres l’avait toujours portée dans la famille et jamais il ne faillirait à ça.
Il riva ses yeux violet, rehaussé de noir, dans ce de la jeune créature devant lui et attendit qu’elle reprenne son ouvrage.
Aujourd’hui il était habillé d’un simple jean noir et d’une chemise blanche, entrouverte sur son torse. Une veste de cuir sur les épaules et une paire de rangers aux pieds, il gardait son look de pseudo-gothique. Ses ongles avaient légèrement rayé la couverture ce qui le gêna un peu, mais après tout, c’était mieux que de l’avoir laissé tomber.
Il prit un autre livre sur l’étagère à coté de lui et le tendit à la jeune femme.


« Tenez, celui-ci est bien mieux que celui que vous avez en main. Il est plus complet et ne dit pas de sottises »

Il sourit humblement et continua de la fixer. L’ouvrage qu’il lui présentait ne parler pas de loup garou ni de cauchemar ou tout autre créatures venue du mal, mais simplement de celles de lumière. C’était préférable pour débuter dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatlunedesang.forums-actifs.net/forum
Freya Maeda

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]   Mer 16 Fév - 15:01

Alors qu'elle pensait que le livre allait tout bonnement s'écraser au sol, l'inconnu qui l'avait surpris le rattrapa de justesse avec une adresse surnaturelle. Freya ne put s'empecher de ressentir un léger élan de jalousie face a cette adresse qu'elle était a des années lumières de possèder.
L'inconnu referma le livre et le lui tendis, lègèrement surprise, Freya le dévisagea, il était plutot pas mal, bien que son style gothic contrastait vraiment avec celui de la jeune fille qui préférait s'habiller avec beaucoup de couleurs. D'ailleurs, le contraste était d'autant plus fort que Freya portait un tee-shirt bleu turquoise...
Le jeune homme s'excusa alors, et c'est a ce moment que Freya le regarda directement dans les yeux...ils étaient...mauves ?!
Etrange on pouvait le dire, peut être portait il seulement des lentilles ?
Une chose était sur, le moment venu elle n'hésiterait pas a lui poser la question.
Une autre chose surpris également la jeune fille, il la vouvoyait, on pouvait dire qu'il était poli, de plus, il venait de s'incliner, c'était bien la première fois que Freya voyait quelqu'un s'incliner devant elle...ce ne fut pas pour autant qu'elle fut déstabilisée, d'ailleurs, pas grand chose pouvait la destabiliser.

"Oh...euh y a pas de quoi t'en fais pas, c'est ma faute je suis pas trés douée et puis j'était tellement passionnée par ce que racontais ce livre que je n'ai même pas fait attention a savoir si je genais l'allée..."

Freya pris le livre qu'elle avait fait tomber et remarqua des griffures qui (d'aprés ses souvenirs) n'y étaient pas avant, sa curiosité était de plus en plus éveillée, ce jeune homme avait quelque chose de...fascinant ? étrange ? non, simplement mystérieux.
Et les mystères, Freya aimait les découvrir !
Peut être que Eichi avait raison, ce qu'il lui fallait c'était lire des livres avec des crimes mystérieux, une intrigue et surtout sans amour !
Revenant a la réalité, elle vit que le jeune homme lui tendait un autre livre qu'il lui conseillé et qu'il disait être mieux que le précédent. Elle le pris avec hésitation et l'ouvrit, dans le sommaire on pouvait y lire anges et toutes les autres créatures bienfaisantes.

"Euh...merci mais tu sais je ne cherchait pas spécialement des livres sur ce genres d'histoire, enfin je veux dire je trouve ça passionnant mais en règle générale je lis pas de livre, en fait je suis tombée sur ce rayon par hasard et la couverture de ce livre m'intriguait alors...enfin bref merci quand même."

Elle parlait encore trop, mais peu lui importait, elle avait toujours été comme ça, extravertie et pas du tout timide, c'est pas maintenant qu'elle allait changer. Aprés quelques secondes elle continua:

"C'est que t'a l'air de t'y connaitre dans ce domaine tu aime ce genre d'histoire ?"

Sa quête en réponse des questions qu'elle se posait sur ce mystérieux jeune homme ne faisait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Remington

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]   Mer 16 Fév - 16:44

Bon, à priori, il était encore ridicule.
Elle s’excusa. Il lui tendit un autre livre qu’elle feuilleta distraitement, sans pour autant être emballé. Son explication éclaira le jeune loup sur la raison pour laquelle elle était ici, enfin presque. Elle était venue dans ce rayon totalement par hasard et de même pour la bibliothèque car elle ne lisait pas.
Comment faisait-elle pour ne pas lire ? Se plonger dans les pages d’un roman c’était comme voyager ! Il ne dit rien.
Elle le remercia tout de même et pour toute réponse il ré inclina la tête.
Un autre détail le perturba un peu, cette jeune femme avait l’air d’être réellement extraverti, tout le contraire de Killian …
-C'est que t'as l'air de t'y connaitre dans ce domaine tu aimes ce genre d'histoire ?
Il hésita à répondre puis décida de le faire sans pour autant prendre de risque :


« Oui, depuis tout jeune je me suis intéressé à ce style de lecture. Mon pays natal est également terre de légende alors ça aide un peu »

Il sourit. Cela devait être sa plus longue réponse depuis un certain temps, surtout pour ne pas dire grand-chose …
Il pourrait traduire le tempérament de cette demoiselle par une phrase : heureuse de vivre. Son style de vie devait être mouvement en tout cas …
Il promena son regard sur les rangés de livre autour de lui, savourant l’odeur de poussières qui en réchappait.
Cette personne l’intriguait. Non pas parce qu’elle était de sexe opposé, non ce n’était pas le style du jeune loup noir. Mais pour sa joie de vivre qui l’attirait irrémédiablement. Rompre le silence, il le devait. Ce qu’il fit simplement en posant une question :


« Voulez-vous que je vous aide à trouver un livre qui puisse être susceptible de vous intéresser ? »

Son vouvoiement était encore en décalage avec leur âge qui était le même et le tutoiement de la jeune femme. Mais il ne changerait pas tout de suite. Le tutoiement lui avait été seulement automatique avec la jeune Ryoko. Pourquoi il ne le savait pas tout à fait. Eté-ce à cause de leur pouvoir ? De sa cécité ? Du fait qu’elle soit femme très attirante ? Non la dernière hypothèse ne pouvait qu’être fausse car cette jeune blonde, face à lui, était également ravissante.
Le souvenir sa mère lui revint. Pourquoi maintenant ? Etrange … il se revit, assit sur le tapis dans le salon de leur ancienne maison en Irlande. Il était encore très jeune, mais il parlait clairement. Et en cet instant il voyait sa mère face à lui entrain de lui expliquer pourquoi les hommes du village étaient à leur porte et pourquoi ils la réclamaient. Ce qu’il allait se passer … sa fuite par le toit et courant dans la neige seulement vêtu d’un jean élimé et d’une chemise trop grande pour lui. Il s’était retourné pour voir sa mère faire face aux fous sanguinaires … les coup de fusil que sa mère, prise de lycanthropie évita sans peine et enfin, pour protéger sa progéniture en fuite, pour le sauver lui, son jeune louveteau !, il l’avait vu tomber. Une balle d’argent dans le cœur, la seul balle qu’elle n’avait pu éviter. Mais sa vengeance était faite ; deux hommes avaient péris entre ses griffes …
Peut-être était-ce les yeux émeraudes de la blonde qui lui rappelaient tellement ceux de sa défunte mère … ou alors cette univers si paisible de la bibliothèque. Non c’était ces yeux … il en était certain ….
Tout compte fait le tutoiement viendrait facilement.
Soudain son portable vibra dans sa poche. Il sursauta légèrement. Il n’avait pas pris l’habitude de la technologie et le vibreur dans la poche était assez désagréable pour lui. Mais il n’avait pas de sacoche. Dommage …


« Excuse … excusez-moi je crois qu’on m’appel. »

Il sortit son Samsung et décrocha, tout en s’éloignant légèrement :

« Allo ?
- oui ? Killian ? C’est Rose. »


Le téléphone loin de son oreille et le son au minimum il l’entendait toujours aussi bien… mais pourquoi avait-elle la manie de crier au téléphone ?

« Ah … euh ce n’est pas vraiment le moment là …
- pourquoi tu es avec des amis ?
- non je suis à la bibliothèque. Je te rappel plus tard d’accord ?
- D’accord. Je t’aime mon fils.
- … »


Il raccrocha. Il détestait lorsqu’elle l’appelait "fils".
Il se retourna vers la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatlunedesang.forums-actifs.net/forum
Freya Maeda

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]   Mar 22 Fév - 11:02

Le jeune homme devant elle sembla se troubler...hum...peut être se sentait il mal a l'aise de lui avoir proposé un livre qui ne l'interessait pas, il fallait dire, elle ne souciait que trés rarement de savoir si ses propos étaient blessant ou genant pour les personnes a qui elle s'adressait.
Heureusement l'adolescent répondit tout de même à sa question, et comme elle l'avait imaginé, il s'interessait a ce genre de lecture, mais en plus de ça, il lui dévoila une information interressante qui ne fit qu'accroite d'avantage sa curiosité, il venait d'un pays qui était terre de légende. En l'espace de trois secondes, Freya tenta de rassembler toutes ses connaissance afin d'établir une liste des pays ou l'on retrouver le plus de légande, le premier qui lui vint a l'esprit fut le Japon, l'Irlande, les pays Nordiques, tel que la Finlande, ou bien les pays d'Afrique du Nord...
N'étant pas trés attentive en cours, elle était incapable de se souvenir d'une quelconque leçon a ce sujet... Elle décida donc de poser directement la question.

"Ton pays d'origine, j'en déduis que tu ne viens pas du Japon ! "

Bien évidemment, elle n'avait pas posé la question, mais elle esperait qu'avec cette affirmation il lui dévoilerais son origine.

Cette fois, ce fut au tour du garçon de poser une question, il lui demanda si il voulait qu'il l'aide a trouver un livre qui pourrait l'interesser. Excellente question, Freya sorti donc la liste de tous les noms d'auteur qu'Eichi lui avait donné.

Marc Levy
Guillaume Musso
Isabelle Wolff


"Voila la liste des auteurs qu'un ami m'a conseillé, j'ai cherché mais j'ai pas trouvé, c'est d'ailleurs pour ça que je me suis retrouvée dans cette partie de la bibliothèque et que ce livre que tu as merveilleusement sauvé d'une mort certaine m'a interpellé."

Elle lui tendis la liste, mais a ce moment, il eut un léger sursaut et lui expliqua qu'on l'appelait. Elle aquiesca et attendit. Bien évidemment, elle ne tenta pas de savoir qui c'était et ce qu'ils se disaient, la curiosité avait des limites a ne pas dépasser. Elle comprenait seuleument que le sujet abordé par la personne qui l'appelait était d'ordre privé car il ne voulait pas en parler maintenant.
Lorsqu'il raccrocha, Freya lui proposa :

"Si c'est important hésite pas a le dire, je peux me débrouiller t'en fait pas, je sais bien que je suis pas douée, mais je finirais bien pas trouver...enfin...normalement !"

Elle lui fit un clin d'oeil et continua:

"Au fait, moi c'est Freya et toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Remington

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]   Mer 23 Fév - 13:25

"Voilà la liste des auteurs qu'un ami m'a conseillé, j'ai cherché mais je n’ai pas trouvé, c'est d'ailleurs pour ça que je me suis retrouvée dans cette partie de la bibliothèque et que ce livre que tu as merveilleusement sauvé d'une mort certaine m'a interpellé."

Voilà donc pourquoi elle était dans ce lieu si singulier pour elle. Mais il ne put prendre sa fameuse liste car on l’appelait. Après s’être excusé et avoir répondu il se retourna vers elle et elle reprit la parole :

"Si c'est important hésite pas à le dire, je peux me débrouiller t'en fait pas, je sais bien que je ne suis pas douée, mais je finirais bien pas trouver...enfin...normalement !"

Puis après un clin d’œil qui mit le jeune loup mal à l’aise :

"Au fait, moi c'est Freya et toi ?"

Ouah, vraiment cette jeune personne n’avait aucune gêne, mais surtout elle était assez … spéciale.


« Je m’appelle Killian. Enchanté vous connaitre charmante Freya. »

Il se pencha, prit sa main et y déposa ses lèvres. Mais il la lâcha vite et s’écarta rapidement. Puis il se rapprocha d’elle, passa un regard rapide sur sa liste et y vit les noms suivant : Marc Levy, Guillaume Musso, Isabelle Wolff. Hum étrange … c’est auteur ne lui disaient rien … il se dirigea vers le rayon derrière Freya et chercha les noms, glissant un droit sur les livres. Il se stoppa sur l’un d’eux. « Parce que je t’aime » de Guillaume Musso. Il grimaça en lisant le titre. Vraiment pas son style en effet. Mais il ne fallait pas se fier aux apparences. Il lut donc le résumé :

*Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial d'Orange County, au sud de Los Angeles. Ses parents sont brisés et finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l'endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. A la joie des retrouvailles succèdent alors les interrogations. Où était Layla pendant cette période ? Avec qui ? Et surtout, pourquoi est-elle revenue ?*

C’était donc un "thriller"? Ouais bof… Ça peut plaire après tout, mais pas tellement au jeune lycanthrope.
Il le tendit à la jeune fille.


« Je crois que c’est l’un de vos auteurs. En fait je ne sais pas trop ce qu’il fait là, d’après le résumé … enfin bon. C’est rangé par ordre alphabétique donc vous devriez y arriver même si vous n’avez pas l’habitude. »

Il lui sourit. La recherche de ses livres l’avait mené au bord du rayon. Il jeta un coup d’œil circulaire dans la salle et s’aperçut qu’ils étaient seuls. Appart deux ou trois étudiants ( ?) assis à une table, il n’y avait pas âmes qui vivent.
Il se ré aventura à regarder les reliures des diverses livres sur les étagères. Un attira son attention. A l’aspect vieillit et les pages un peu jaunâtres, Killian le feuilleta un moment. Rien de bien passionnant, il ne voyait rien de nouveau qu’il puisse apprendre.
Il se tourna vers la jeune femme et lui demanda :


« Si vous ne lisez pas, et en omettant les ami(e)s. Vous faites quoi de votre temps libre ? »

Le mot "ami" sonnait faux dans sa bouche, mais ce n’était pas flagrant. Peut-être que la jeune femme mettrait ça sur le dos de son accent ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatlunedesang.forums-actifs.net/forum
Freya Maeda

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]   Ven 19 Aoû - 10:44

La bibliothèque, un lieu tellement calme et tellement...silencieux ! c'était ce silence qui donnait a Freya l'envie de parler encore et encore et encore !
Ce n'est pas que d'ordinaire elle ne parlait pas, non mai la elle avait encore plus envie de parler que d'habitude, imaginez le résultat !
Si ce lieu lui donnait cette envie c'était certainement par pur esprit de contradiction !
Enfin au moins elle y avait gagné de connaitre le nom du jeune l'homme qui l'aidait, il s'appelait Killian, un nom plutot pas mal.
Il déposa un léger baiser sur sa main ce qui mit un petit peu mal a l'aise la jeune fille, ce genre de chose ne se faisait plus trop de nos jours, on pouvait vraiment dire que Killian avait quelque chose de particulier.
Ensuite il s'écarta et regarda les livres exposés sur les rayons, la jeune fille l'imita en regarda ces choses qu'elles considéraient comme...inutiles que l'on appelait si couramment des livres.

*Pfooou y en a des centaines de livres, comment les gens font pour écrie autant de livre ? et surtout comment d'autres font pour les lire ? Allé Freya te décourage pas, tu trouvera les livres qu'on t'a conseille et puis je finirais bien par réussir a en lire au moins un non ?....pas sur*

Elle regarda encore les rangées interminables de livres, elle lisait des titres qui parfois signifiait quelque chose et d'autres titres qui eux ne voulaient absolument rien dire. Soudain Killian lui dis qu'il venait de trouver:

« Je crois que c’est l’un de vos auteurs. En fait je ne sais pas trop ce qu’il fait là, d’après le résumé … enfin bon. C’est rangé par ordre alphabétique donc vous devriez y arriver même si vous n’avez pas l’habitude. »

ouf, il lui avait permis de gagner un temps fou !

"Merci beaucoup pour ton aide, je suis tellement pas douée que je suis capable de ne pas retrouver la sortie !"

Elle disait ça pour rire mais au fond elle savais que ce n'était pas si faux que ça.
Ensuite, il lui demanda:« Si vous ne lisez pas, et en omettant les ami(e)s. Vous faites quoi de votre temps libre ? »

Elle refléchit quelques secondes puis fini par répondre:

"Euh...ici pas grand chose mais je viens d'arriver, mais chez moi c'était soit la télé soit..euh...en fait j'étais tout le temps avec mes amis".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Remington

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]   Ven 2 Sep - 13:05

"Euh...ici pas grand-chose mais je viens d'arriver, mais chez moi c'était soit la télé soit...euh...en fait j'étais tout le temps avec mes amis."
Eh bien, cette jeune femme risquait d’être trop dynamique pour lui … en même temps, si elle était populaire, ce n’était pas de se faute. Lui on avait plus tendance à l’éviter. Alors la présence de la jeune femme révélait du mystère. Pourquoi ne partait-elle pas en courant ?


"J’espère que vous lirez ce livre, il a l’air intéressant pour un premier."

Il lui sourit et se replongea dans la lecture des reliures de livres. Les titres tournoyaient dans sa tête mais il se stoppa sur l’un deux. Un roman de Tolkien, son romancier préféré. Il ne le prit pas, après tout il en avait déjà lu plusieurs de cet auteur et il n’était pas là pour ça. A vrai dire, il ne savait pas pourquoi il était là… encore une fois il se retrouvait bête. Ces trous de mémoires allaient le rendre fou !
Pourquoi cela lui arrivait-il en pleine journée ? Et surtout pourquoi dans des lieux publics !
Il prit un autre livre et le feuilleta. Il parlait d'ange. De leur hiérarchie, de leur comportement, etc. Il pouvait l'aider pour la suite de son roman. Oui, il empreinterais celui ci.
Il se retourna vers la jeune femme et lui dit:


"Vous ne vous perdrez pas dans ce lieu si vous en comprenez la strucuture. Il vous suffit de regagnez l'allée centrale et de passer par le bureau de la bibliothécaire. La porte de sortie est en face. Mais si vous voulez que je vous acoompagne, je n'y voit pas d'inconvénient."

Il lui sourit en attendant sa réponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatlunedesang.forums-actifs.net/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pire qu'un labirynthe [pv KILLIAN]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Perles Du Bac, Pire que le Débilitron, ou pareil XD
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Le pire film pseudo-érotique de tous les temps...
» Kage bushin le pire boulet --'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yoru :: Le Pensionnat :: Bibliothèque-
Sauter vers: