Pensionnat Yoru


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau chez soit? [Pv: james]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Ven 29 Juil - 11:01

Gojyô était donc revenu au bas du bâtiment avec ses affaires. Il les avait récupéré sans trop de problème vu qu'à cette heure aucun élève n'était dans les dortoirs, puis soyons réaliste, il ne voulait pas en croiser un qui serait surement en train de lui posé des tas de questions. Le géant suivit donc son professeur dans son nouveau logement. Ils marchèrent pendant un petit moment et finirent par arriver devant la porte de l'appartement. Le Tabou soupira un instant, il ne savait pas comment se passerai la cohabitation avec monsieur Wilson, mais il savait une chose, c'est qu'il ne devait pas être trop difficile à vivre. L'enfant du malheur pénétra donc avec son professeur dans l'appartement et il compris bien vite pourquoi il avait besoin de lui. Ne sachant pas trop quoi dire sur l'état de l'appartement, le géant posa ses deux valises et observa son professeur d'un regard blasé:

"-Encore heureux que tu voulais de l'aide, comme ce fait il que tu n'es rien débalé encore? Sérieux...C'est catastrophique..."

Le géant exagérait peut être un peu, mais il fallait bien l'avouer son professeur n'avait pas fait grand chose depuis son arrivait visiblement. Gojyô resta en place un instant à observer attentivement ou tout ça pourrait aller. Enfin, il fut tiré de ses pensées par son téléphone portable. Il le sortit de sa poche et s'excusa un instant. C'était son patron, il lui expliqua la situation et finit par dire l'heure à la qu'elle il irait les rejoindre se soir. Une fois cela fait, Gojyô se retourna vers son ainé et pris la parole:

"-Bon, je crois que je ferais mieux de d'abord m'installer et ensuite je pourrais commencer...Tu veux bien me montrer ou est "notre chambre"..."

Le géant fit un léger rictus, c'était vraiment spécial de dire ça, alors qu'il parlait à son prof' d'anglais. Le tabou ne fit pas plus attention et attendit simplement que le plus âgé lui montre la chambre. En même temps il leva sa veste de nouveau et la posa sur une de ses valises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Sam 30 Juil - 10:18

J'avais retrouvé mon jeune élève devenu subitement mon colocataire, et l'avais amené jusqu'à chez moi, je m'étais alors aperçu que le voyage n'était pas vraiment court, mon appartement n'était pas si bien placé que je l'avais pensé, mais c'était vrai qu'au départ, c'était plus la tranquillité du lieu qui m'avait attiré qu'autre chose. J'étais bien content d'ailleurs de voir qu'aujourd'hui non plus, il n'y avait pas grand monde dans mon quartier. Au moins, j'étais quasiment sûr qu'aucun élève ne m'aurait suivi jusqu'ici.
Après quelques étages montés, j'ouvris la porte de mon appartement, il faudrait d'ailleurs que je retrouve le double pour le donner à Gojyô... Enfin, cela n'allait pas être bien difficile à trouver, la bonne chose avec un appartement plein de cartons, c'était que tout ce qui était hors était bien visible.

J'entrais en laissant la porte ouverte pour que mon élève puisse me suivre, après quelques pas à l'intérieur, je ne ressentais même pas de honte à montrer mon appartement vide. Juste du désespoir.


« Je sais, je sais... »


Et je n'avais pas envie d'en parler. Je restais sans rien dire de plus, posant mes clefs dans le vide poche, j'avançais lentement jusqu'à ce qui semblait être la cuisine, alors que le téléphone du garçon se mit à sonner. Par réflexe, je consultais le mien, ce qui ne me donna pas grand chose, à part me renseigner de l'heure qu'il était. Je m'étirais un instant, avant de ranger un peu la cuisine et tendait un peu l'oreille sur ce que mon colocataire disait. Je savais de quoi il parlait et cela eut pour don de m'énerver légèrement. Je n'arrivais pas à me mettre en tête que Gojyô puisse être un tueur, je trouvais ça tellement débile comme idée. Pourquoi vouloir prendre la vie des gens alors que l'on sait que cela finira par arriver de façon naturelle ? Vraiment, cela m'échappait.
Une fois que le garçon ait terminé son appel, il parla de s'installer. Je sursautai presque, avant de lui faire un sourire.


« Oui, bien sûr, je t'y amène. »

Ce que je fis, nous nous retrouvâmes à deux dans ma chambre, et j'analysais un chose : je n'avais qu'un lit, enfin plutôt un matelas. Il était assez grand, mais fallait pas déconner. Et je n'avais pas envie de déconner. Je me rendais compte que je n'avais pas pensé à grand chose en disant oui au garçon... Enfin, j'aviserais.

« Ah, voilà les clefs. »

Posées juste à côté de mon violon, lui-même posé sur le matelas. Normal. Je les tendis au garçon en lui expliquant que c'étaient ses clefs et qu'il valait mieux qu'il ne les perde pas, sinon ça me mettrait dans le pétrin.

« Enfin, pire que dans ce pétrin-là » dis-je en montrant la chambre.

Je réfléchis un instant, puis, ne trouvant pas d'autre solution, repris la parole :


« Alors voilà, tu vas dormir ici, on installera le lit le plus rapidement possible, et moi je vais dormir dans la cuisine/salon jusqu'à tant que j'achète un autre lit. Donc tu peux t'installer. »

Je pris mon violon que je rangeais dans son étui, il était temps que je me prenne un peu plus au sérieux... J'espérais que Gojyô ne serait pas trop bavard, sinon, je serai vraiment dans la mouise niveau réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Sam 30 Juil - 13:35

Gojyô arriva dans la chambre en même temps que son professeur et la première chose qu'il vit n'était pas le matelas, mais le violon.Le géant étudiait beaucoup la musique, il jouait également de beaucoup d'instrument, bien sur il avait un niveau bien différent avec chaque instrument, mais ceux à corde avec ou sans archet était son point fort. Il n'aurait d'ailleurs jamais pensait que Wilson en jouerait. Enfin, le jeune homme passa outre et écouta son interlocuteur:

« Alors voilà, tu vas dormir ici, on installera le lit le plus rapidement possible, et moi je vais
dormir dans la cuisine/salon jusqu'à tant que j'achète un autre lit. Donc tu peux t'installer. »


C'est a ce moment que le plus jeune voulut protester. Il réfléchit un instant, n'étant pas sur de devoir dire quelque chose, mais il devait le dire. Gojyô travaillait de nuit et dormait très peu, alors il pouvait très bien dormir dans le salon ou ailleurs en attendant, il se permit donc d'en faire par à son colocataire:

"-J'aimerai juste dire une chose, toi tu es professeur tu as besoin de sommeil pour supporter les élèves, alors prend le matelas, moi en attendant je dormirais dans la cuisine, pas que je l'impose ou quoi, c'est juste que je travail de nuit et je dors très peu donc je n'ai pas besoin d'avoir un chambre, en tout cas pas dans l'immédiat..."

Le géant posa tout de même ses valises dans la chambre ne sachant pas vraiment ce qu'allait décider son ainé. Il marcha ensuite un peu dans l'appartement pour prendre connaissance des lieux, puis surtout, il voulait voir ou était la salle de bain, car il allait surement en avoir besoin dans très peu de temps. Le jeune homme revint ensuite près de son professeur, il voulait mettre quelque point au claire avec son ainé, pour être sur de tout:

"-Bon par contre je te rassure je suis pas un jeune qui aime avoir du monde, j'aime le calme, je te le dit car je n'ai pas envie que tu te fasse trop d'idée et pour te rassurer, parce que j'avoue, qu'à ta place j'aimerai que mon colocataire se tienne..."

Voilà une fois le petit détail mis en place, il s'alluma une cigarette, sans vraiment demander à son interlocuteur, sa permission, c'était son seul problème, pour fumer il le faisait ou il le voulait, mais bon.Le géant parla de nouveau de son travail dans cet appartement:

"-Ensuite pour tout tes cartons quand je les viderai faudra que tu me dise ou tu veux que tout soit placé...Je ferais ça petit à petit, parce que l'air de rien, ta pas mal de truc..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Sam 30 Juil - 18:14

Bon, c'était tout de même pas terrible comme situation, à être ainsi bloqué parce que je n'avais pas bien réfléchi à mon installation. (Rime). J'imaginais bien si l'on devait se partager le matelas, ce serait la véritable guerre vu que j'aimais tout de même être à mon aise pour dormir, enfin, le canapé m'irait très bien. De toute façon, le confort était bien à peu près le même, je me souvenais des fois où j'avais eu un peu trop le spleen pour dormir dans ma chambre et que j'avais eu besoin de me coucher sur le sofa, Morphée avait bien fini par me prendre lentement dans ses bras.
J'écoutais ce que venait de me dire l'adolescent, mais il n'en était pas question, j'étais encore chez moi et je savais très bien ce que je voulais pour lui.


« Eh oui, seulement ce n'est pas moi qui fait des horaires démentiels. Puis, je t'ai promis une chambre alors tu l'auras. Et puis j'ai un bureau, enfin, une pièce que je n'ai pas... ouvert, elle est cachée par des cartons. Je pourrai la changer en chambre. Il faudra bien que l'on en ait deux. »

J'observais le garçon avec un léger sourire, avant de poursuivre :


« Pour le reste, tu fais bien ce que tu veux, du moment que tu me ramènes pas de zonards ou de yakuzas... Et je veux que ton boulot n'entache en rien cet endroit, tu le considères comme un sanctuaire, idem pour l'école. On en parle toi et moi si tu veux, mais pas de rendez-vous avec des commanditaires et tout par ici. Ah, et une dernière chose, je veux tout savoir. Tout ce que tu sais sur ton boulot, je veux le savoir. Où, quand, comment, pourquoi, qui. »

Ma voix était assez ferme pour signifier que c'était comme ça et qu'il n'avait pas le choix, il fallait bien que j'impose certaines règles pour m'assurer de remettre ce jeune homme sur le droit chemin.

« Et la cigarette, ce sera au minimum la fenêtre ouverte, on s'empoisonne tous les deux, mais j'ai des trucs importants qui doivent rester intacts. »

J'allais d'ailleurs joindre les gestes à la parole en ouvrant la fenêtre de la chambre et en sortant de là mon violon, s'il sentait la fumée je savais que je serai dégoûté, je posais une illusion pour enlever l'odeur de tabac de notre esprit. Je soupirais légèrement, me disant que je faisais tout de même beaucoup d'interdits, mais c'était vrai que je n'aimais pas l'odeur de tabac chez moi, et même si mes illusions me permettaient de survivre, ce n'était pas une raison pour en abuser.

« Ne t'en fais pas pour le reste, on le fera ensemble. »

Sur ces mots, je sortis de la chambre, rempli la bouilloire d'eau et la mit à bouillir.

« Je vais me faire un thé, tu veux quelque chose ? »

Autant se poser quelques minutes, de toute façon, nous avions le temps pour nous installer, depuis le début de l'année rien n'avait bougé, alors un peu de temps en plus ou en moins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Dim 31 Juil - 16:22

« Eh oui, seulement ce n'est pas moi qui fait des horaires démentiels. Puis, je t'ai promis une chambre alors tu l'auras. Et puis j'ai un bureau, enfin, une pièce que je n'ai pas... ouvert, elle est cachée par des cartons. Je pourrai la changer en chambre. Il faudra bien que l'on en ait deux. »

Gojyô se résigna donc, c'était l'appartement de son professeur et il comptait se plier aux règles. Il en avait horreur, mais c'était une première pour lui que quelqu'un comme son ainé l'aide, et il ne voulait pas entacher cela.Finalement il écouta la suite et fut assez surpris du ton employé par son colocataire:

« Pour le reste, tu fais bien ce que tu veux, du moment que tu me ramènes pas de zonards ou de yakuzas... Et je veux que ton boulot n'entache en rien cet endroit, tu le considères comme un sanctuaire, idem pour l'école. On en parle toi et moi si tu veux, mais pas de rendez-vous avec des commanditaires et tout par ici. Ah, et une dernière chose, je veux tout savoir. Tout ce que tusais sur ton boulot, je veux le savoir. Où, quand, comment, pourquoi, qui. »

Pour le coup il ne répondit pas, il l'observa juste ouvrir la fenêtre. Le géant alla donc à la fenêtre et éteignit sa cigarette, pour plus tard. Le plus jeune laissa un peu ouvert pour que la chambre prenne l'air. Il alla ensuite voir son colocataire et lui dit simplement qu'il voulait aussi du thé. Puis il entreprit de répondre à son interlocuteur sur sa tirade précédente:

"-Je ne te ramènerai jamais ce genre de chose chez toi, quand on fait des "rendez vous" comme tu dis, on ne mélange jamais nos vie et notre travail...Pour te répondre ou? Dans les endroit indiqué par le client, quand on cherche quelqu'un le client qui nous engage nous donne des info' ,comme ou on peu trouver la personne, c'est endroit au quotidien... Quand? Généralement de nuit, en tout cas pour ma part, on ne me donne que de nuit...Comment? n'importe le moyen employé, moi je travail avec une fille élémentaire de l'eau, elle utilise son pouvoir, moi j'essaye de le moins possible, je tue généralement avec ma force physique et la faux que ma mère m'avait offerte."

Il s'arrêta un instant et s'approcha de son ainé, pour se mettre dérrière lui. Gojyô continua ensuite son monologue:

"-Pourquoi parce qu'on nous le demande...Qui, des gens nous engage, généralement ce qui on assez d'argent pour nous payer et les victimes sont généralement des hommes gênant...Ils n'ont pas de caractéristique particulière et nous nous ne devons pas chercher et juste satisfaire notre client..."

Le géant avait finit, il ne pouvait rien dire de plus, déjà il en avait trop dit. Il se demandait bien comment allait réagir son interlocuteur, qui avait visiblement en horreur son métier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Mer 3 Aoû - 15:15

(J'avais écrit le rp mais il a été supprimé TT du coup je croyais avoir posté, mais non xD)

Bien, au moins, le garçon avait compris ce que je disais et n'avait pas été contre... Enfin, de toute façon, il pouvait dire ce qu'il voulait, je ne changerai mon point de vue si facilement. J'aimais aussi qu'il respecte aussitôt ce que je lui avais dit... Au final, j'étais prêt à vivre avec ce garçon si cela s'annonçait si facile. Pourtant, je savais bien que cette colocation sortait du commun, un tueur qui était aussi mon élève, vivre avec moi dans un si petit appartement... Enfin, petit surtout parce qu'il y avait des cartons partout, mais tout de même... Est-ce que tout ceci était bien correct ? Je n'en étais pas sûr, mais maintenant que nous étions dedans, il allait falloir faire avec. Je pouvais le faire, je devais le faire car j'avais dit que je l'aiderai, et dans ma tête, ces paroles étaient déjà scellées comme une promesse.

Je regardais le garçon aller à la fenêtre, bien, il me comprenait et c'était une excellente chose, au moins, je n'aurais pas à m'expliquer plusieurs fois, il m'écoutait et avait pris en compte mes règles. Je voyais déjà qu'il était quelqu'un de bien, il suffisait juste qu'on le sorte de là, de ce mauvais système, et tout serait arrangé. Je l'espérais vraiment.

Je retournais à la cuisine pour préparer le thé, j'y étais tout affairé alors que le jeune homme m'expliquait tout ce qu'il savait de son métier. Bien, je notais tout précieusement dans ma tête, prêt à user de tout ce que j'avais en tête pour le bon moment. Je voulais être sûr de pouvoir voir les choses de haut, de contrôler le maximum de choses.
Je ne disais rien, me contentant d'écouter mon jeune interlocuteur qui ne semblait même pas gêné parce qu'il disait. C'était vraiment triste. Je sortis deux tasses, mon geste se bloquant légèrement alors qu'il parlait d'une autre fille à pouvoir dans son équipe. Comment ? Alors ils étaient deux personnes à pouvoir à travailler ensemble ? Comment cela pouvait être possible ? Était-elle aussi une fille du pensionnat, est-ce que cela voulait dire que ces personnes était au courant ? Qu'ils connaissent le pensionnat ? Qu'ils utilisent ces gamins ?

Je restais silencieux, versant l'eau chaude dans les tasses, puis versant du lait dans un petit pot, ainsi que du sucre. Je posais le tout sur un plateau que je pris pour le poser à son tour sur la table basse. Je m'installais sur le canapé, en montrant la place à mes côtes au jeune homme. Je pris ma tasse et y ajoutais du lait, sans mettre de sucre. Je soupirais un instant, tenant la tasse entre mes mains, me les réchauffant un peu.


« Est-ce qu'ils sont au courant ? »

J'observais ma tasse, avant de regarder mon élève à nouveau.

« Est-ce que tes employeurs savent que vous avez des pouvoirs, que vous habitez au pensionnat ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Mer 3 Aoû - 21:08

« Est-ce qu'ils sont au courant ? »

Il voyait que son professeur était perdu loin dans ses pensées. Le jeune homme alla tout de même s'installer près de lui. Gojyô mit à peine du sucre dans son thé et commença à le boire. Le tabou ne comprenait pas vraiment la question de son ainé. Au courant de quoi? Franchement pour lui ça n'avait aucun sans pour le moment. Finalement son interlocuteur précisa ses paroles maladroites:

« Est-ce que tes employeurs savent que vous avez des pouvoirs, que vous habitez au pensionnat ? »

Alors c'était ça, le plus âgé avait surement peur que ses employeurs viennent perturber le cursus de certains élèves. Le plus grand se retint de rire et posa sa tasse sur la table basse. Wilson avait vraiment du mal avec le métier de tueur visiblement, mais le plus jeune se décida à éclairé sa lanterne:

"-N'est pas peur, ils ne savent pas...Moi et le jeune femme dont je t'ai parler travaillons ensemble depuis un moment, c'est d'ailleurs elle qui ma aidé et qui ma trouvé ce travail...Et je t'avoue que elle doit avoir à peu près ton âge, mais elle est plus effrayante que toi, en tout cas quand on se chamaille..."

Le sanguin ne put retenir un sourire joyeux, léger, mais tout de même joyeux. Que pouvait il contre ça, il la considérait comme sa soeur, elle c'était occupé de lui pendant un moment après tout. Le géant repris sa tasse et finit par reprendre la parole, en buvant un peu de thé:

"-Ecoute tu as peur de beaucoup de chose tu sais, mais il n'y a pas de quoi, si tu as peur pour toi franchement tu risque rien, je t'en dit sur mon boulot mais vraiment des choses insignifiantes...Je ne peux pas non plus t'en dire trop...Par contre tu sais même en étant un tueur j'ai une par de normalité...Par exemple je suis plutôt bon musicien, je joue bien au jeux de hasard...''

Gojyô voulait peut être montré c'est bon côté, mais il avait pas le choix, le plus âgé s'inquiétait beaucoup trop. Il soupira un instant et repoussa ses cheveux en arrière d'une main:

"-Par contre tu instaure tes règles...Je suis d'accord, c'est ton appartement, mais je te le dit de suite, même si je semble facile à vivre comme ça, j'ai un caractère de merde et surtout je m'énerve vite comme tu l'as vu tout à l'heure...A et j'espère que tu n'as rien contre les gay, parce que sinon on sera pas ami ami..."

Après c'est dernier mot le géant lui sourit et finit son thé en s'adossant un peu mieux à canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Ven 5 Aoû - 15:09

Je me préparais à ce qu'il allait me révéler, mais au final rien, il n'y eut rien. Ils n'étaient pas au courant. Tant mieux. Une jeune femme de mon âge ? Ainsi je pourrais la connaître, mais cela m'étonnerait. Le ton décontracté et le sourire du jeune homme m'agaçait tout de même. Il ne se rendait pas compte du désastre que ce serait s'il venait à parler du pensionnat à quelqu'un, s'il dévoilait ses pouvoirs à l'un de ses commanditaires. Il en valait de la sécurité de tout le monde, ce n'était pas un truc à prendre sur le ton de la blague...

« Tu crois que j'ai peur pour moi ? Tu te trompes. Je crains juste que ta langue se délie un peu trop rapidement. J'ai l'impression que tu ne te rends pas bien compte de l'importance du pensionnat, l'importance de ce secret que nous devons garder... Et je ne veux pas de choses insignifiantes, je veux tout. »

On disait que la curiosité était un vilain défaut, c'était sûrement le cas, mais je m'en fichais. Au fond, je me fichais de ma personne, pour moi j'aurais déjà dû mourir, et je n'étais pas sûr d'être bien vivant, alors qu'il se passe quoique ce soit contre moi, peu importe. Je voulais simplement que le garçon soit tranquille ici, pour qu'il parvienne à oublier son enfer.

« Ce serait pour moi l'inverse. Tu es un garçon qui a diverses intérêts, et qui tue pour vivre. Tu me montreras tes talents, j'aimerais les voir, je pourrai sûrement te donner des conseils. »

J'avais beaucoup perdu de mon habileté après l'accident, mais j'étais toujours d'un niveau élevé après tout... Je pris enfin ma tasse de thé pour en boire, j'aimais cette boisson lorsqu'elle était à peine tiède, chaude, c'était pour moi comme une agression. Je posais la tasse sur la table basse et retirais ma veste, comme à chaque fois, la mixture me donnait chaud, surtout que la température de l'appartement était déjà assez élevée.
C'est alors que j'entendis la voix du garçon, me parler des règles.


« Ne t'en fais pas, j'ai de la patience à revendre. Puis, si tu me casses les pieds, j'ai le pouvoir idéal pour m'isoler. »

Je lui fis un petit sourire, jusqu'à ce qu'il me demande si je n'avais rien contre les homosexuels. Ah, de mieux en mieux.

« Qu'est-ce que tu veux que je réponde à ça ? Tu vas pas me jeter hors de mon appartement parce que je n'aime pas le café ? Eh bien c'est pareil. »

Franchement... Bon, d'accord, ma comparaison n'était pas bonne du tout, mais c'était vrai que c'était un peu étrange de me poser ce genre de question, si j'étais si intolérant, je n'aurais pas invité un tueur chez moi. Je continuais à boire la mixture tiède, en pensant que le café était vraiment une boisson horrible et que rien ne valait le thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Ven 5 Aoû - 17:20

« Tu crois que j'ai peur pour moi ? Tu te trompes. Je crains juste que ta langue se délie un peu trop rapidement. J'ai l'impression que tu ne te rends pas bien compte de l'importance du pensionnat, l'importance de ce secret que nous devons garder... Et je ne veux pas de choses insignifiantes, je veux tout. »

Alors franchement le plus âgé l'étonnait de plus en plus. Il croyait vraiment que le plus jeune allait tout dévoilé? Puis franchement dans son boulot plusieurs de ses 'collègues' avait des pouvoirs. Et en plus de ça il voulait tout savoir, alors là il se faisait un doux rêve, Gojyô ne lui dirait rien de plus. Enfin, il répondit simplement à son professeur:

"-Je ne délie pas ma langue si facilement...Ce n'est pas parce que je suis jeune que je parle plus facilement...Puis d'ailleurs je ne te dirais rien de plus sur mon travail et tu n'as pas à insister je ne dirais rien..."

Wilson lui dit ensuite que c'était un garçon qui tuait pour vivre et rien d'autre. Il n'avait pas totalement tord, mais Gojyô ne savait pas vraiment, les gens pouvait dire ce qu'il voulait, lui pour le moment n'était pas si mal dans cette profession. Enfin, le tabou passa outre et fut vite tiré de ses pensées par la voix de son interlocuteur:

« Ne t'en fais pas, j'ai de la patience à revendre. Puis, si tu me casses les pieds, j'ai le pouvoir idéal pour m'isoler. »

Le plus petit n'avait pas tord son pouvoir lui donnait beaucoup de possibilité. Le géant eut un sourire en coin et écouta la comparaison suivante de son colocataire. Une comparaison d'ailleurs très mal choisit. Le géant soupira tout de même avant d'ajouter simplement:


"-Si ça ne te dérange pas alors ça me va...Et aussi..."

Une sonnerie familière raisonna dans la pièce. Gojyô sortit son téléphone et décrocha comme à son arrivait. Visiblement c'est horaire changé, il travaillerai plus tard dans la nuit, mais ça ne le dérangeait pas. Ensuite il poussa un gémissement de surprise. Il se leva et alla dans une autre pièce. Un gros travail s'offrait à lui et surtout il devait le prendre seul, le client réclamé se service. Le géant raccrocha et retourna prés de Wilson et repris la parole:

"-Désolé, elle m'a coupé et je ne sais plus ou j'en était...En tout cas si tu arrive à me supporter on aura gagner, ou plutôt j'aurais gagné quelque chose de magnifique..."

Il sourit et s'appuya un peu plus vers le fond du canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Ven 5 Aoû - 18:00

C'était tout moi, je ne croyais en personne et ne faisait jamais confiance, alors qu'il me dise qu'il ne parlait pas, bien sûr, le contraire m'aurait étonné, mais cela ne changerait en rien ce que je pensais : c'était bien trop dangereux de le laisser faire ce qu'il faisait, et celle qui utilisait ses pouvoirs pour tuer serait sûrement remarquée un jour, malgré toutes les précautions qu'elle pouvait user... Non vraiment, je ne trouvait pas ça super qu'il prenne ça à la légère... Enfin, je ne pouvais pas bien choisir, il était maître de ses actions.

J'étais bloqué dans mes pensées, si jamais quelque chose arrivait alors que j'avais été au courant...

« Je ne peux pas te forcer... »

Avec le temps, je finirai peut-être par en savoir plus sur son boulot, ainsi que sur la jeune femme qui l'accompagnait, j'aurais bien aimé savoir comment elle s'était retrouvée là-dedans... Mais je me prenais parfois un peu trop pour un super héros...
Le téléphone du garçon se remit à sonner, je sentais qu'il allait falloir que je m'y habitue à cette sonnerie... Je bus mon thé, laissant le garçon parler, essayant de tendre l'oreille, mais évidemment, il finit par sortir pour aller se réfugier au calme... Bah, de toute façon, je ne pouvais pas bien lui en vouloir, je n'avais pas à être au courant de ses petites affaires.
Posant mon thé, j'aurais presque fini par m'endormir si je ne l'avais pas entendu revenir. Je manquais vraiment de sommeil. Je repris mon thé pour me donner une contenance alors que l'adolescent revenait sur le canapé.


« Quelque chose de magnifique ? »

Je restais pour ça, quand je regardais l'appartement que j'avais, il n'y avait pas vraiment de quoi se réjouir.

« Si tu parles de cet endroit, on n'a pas les mêmes goûts, parce que ça se voit vraiment que j'étais pas bien net quand je l'ai pris. »

Chaque fois que j'y regardais de plus près cet appartement me déplaisait, mais bon, ce n'était que temporaire après tout. Enfin, j'avais dit ça sur le ton de la blague, car je me doutais bien qu'il parlait plus d'une façon imagée, sûrement était-il content d'avoir gagné en liberté. Je finis enfin mon thé, puis m'étirais doucement, le thé ne m'avait pas franchement réveillé...

« J'y pense, tu n'as pas de cours toi aujourd'hui ? »

J'étais complètement déphasé avec cet emploi du temps idiot que j'avais, mais je savais que les pensionnaires avaient des activités et quelques cours, même l'été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Sam 6 Aoû - 8:53

« Quelque chose de magnifique ? »

Et bien oui il avait gagner en liberté et aussi un colocataire qui pourrais le supporter mieux que personne. Le géant sourit de nouveau, toujours un petit sourire en coin, mais venant de lui c'était un miracle. Il ne répondit pas à la question de son professeur celui-ci devait avoir compris pourquoi il avait dit cela. Enfin, l'enfant du malheur fut sortit de ses pensées par la voix de son mignon petit ainé:

« Si tu parles de cet endroit, on n'a pas les mêmes goûts, parce que ça se voit vraiment que j'étais pas bien net quand je l'ai pris. »

Gojyô sourit de nouveau, un peu plus moqueur. C'est vrai que l'appartement ne payait pas de mine, mais ça pouvait s'arranger. Le plus jeune s'approcha donc de son interlocuteur et passa un bras autour des épaules de celui-ci en lui disant simplement:

"-Ne t'inquiète pas, quand j'aurais un peu arrangé tout ça au niveau des cartons je m'occuperai un peu de cette appartement pour le rendre un peu mieux, mais bien sur avec ton aide et ton accord..."

Puis la question finale arriva. Le rouquin soupira, aujourd'hui il n'avait pas cours et ça l'arranger alors il répondit à la question de son ainé, qu'il tenait toujours par les épaules:

"-Eh bien non je n'ai pas cours, pour une fois je ne sèche pas..."

Le sanguin avait un côté dragueur et aussi taquin et malheureusement pour lui le professeur était des plus mignons. Le géant se dit qu'il ne devrais pas le taquiner, mais après tout pourquoi pas. Gojyô effleura la joue de celui-ci doucement et lui chuchota avec un sourire aux lèvres:

"-Si tu veux je m'occuperai même de toi..."

Il se sépara de son ainé et l'observa un instant, avec un fou rire intérieur. Le géant était très taquin et la il ne savait pas si il s'en sortirai bien, mais ça le remettait de bonne humeur en tout cas. Gojyô soupira et ne bougea pas, profitant du canapé plutôt confortable. Il passa ensuite la main sur son torse nu, il avait mal au niveau d'une côte à cause d'un travail. Il avait du tuer quelqu'un encore, il avait réussit, mais celui-ci lui avait donné un coup mémorable dans les côtes. Enfin, il se massa un peu celle-ci grimaçant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Dim 7 Aoû - 18:24

J'étais rassuré de voir que mon colocataire comprenait mes ressentis, il valait mieux que je le mette au courant des règles de la maison, des choses qui pour moi n'était pas concevables... Et puis après, pour le reste, on verrait... Je ne pouvais pas trop lui en imposer, sinon il partirait au bout de deux jours à peine. J'étais assez rassuré maintenant et me faisait très bien à l'idée de vivre avec ce garçon, surtout que je me disais que ce serait de toute façon provisoire, du moins en ce qui concernait cette installation... Il faudrait que je me renseigne pour trouver un plus grand appartement... Plus propre surtout. Enfin, j'aurais bien le temps de voir tout ça.

Détendu, je m'enfonçais peu à peu dans le canapé et je ne fis pas vraiment attention à ce bras que Gojyô avait posé derrière moi, autour de mes épaules. Et même si je l'avais pleinement ressenti, cela ne m'aurait pas paru si étrange, vu le ton de voix adopté par le jeune homme.

« Bah. Nous avons le temps d'y penser, merci en tout cas... »

Moi qui était bien content de ne pas travailler aujourd'hui, il fallait tout de même que je garde à l'idée qui était mon colocataire : un de mes élèves que je ne voyais pas très souvent en cours... Je l'aurais au moins à l'œil pour ça maintenant...

« De toute façon, maintenant si tu sèches je saurais où te trouver... »

Ma voix se faisait un peu lasse mais je souriais tout de même, j'étais toujours sur le ton de la blague car je savais que Gojyô n'était pas idiot et que même s'il n'allait pas à tous les cours, ses résultats étaient corrects. Au final, c'était juste un peu dommage pour lui. Je ne fis presque pas attention quand le garçon m'effleura la joue, mais le reste me réveilla bien, surtout qu'il se dégagea juste après. Je l'observais un instant, interloqué, ne sachant pas si cela s'était réellement passé ou si j'avais mal compris quelque chose.

« Merci, ça ira... »

Dans le doute, je préférais simplement dire ça, une phrase banale, avant de me lever pour ramasser les tasses. Je veuille bien que Gojyô aime les hommes, mais de là à me draguer... C'était un peu fort. Je sentais que mes joues s'étaient légèrement empourprées, alors que je n'avais aucune envie de lui montrer ma gêne... Surtout si je l'avais mal compris...
Alors que je débarrassai, je vis que quelque chose n'allait pas, il se massait les côtes apparemment, mais vu les grimaces qu'il faisait, ce n'était pas si apaisant que ça.


« Tout va bien ? »

J'étais d'un naturel assez prévenant et surtout, je ne voulais pas qu'il arrive des ennuis à un de mes élèves... Il allait sûrement sortir cette nuit et s'il était en mauvais état, il risquait non pas de tuer mais de se faire tuer... Attendant sa réponse, je déposais les tasses dans l'évier et enlevait les filtres pour les jeter, avant de me mettre à faire la vaisselle.

« Si tu ne te sens pas d'attaque tu ferais mieux d'annuler ton contrat ou quoique ce soit prévu pour cette nuit... »

Je me doutais que ce n'était pas ce genre de paroles qui réussiraient à le dissuader, mais sait-on jamais, à force, il finirait peut-être par accepter mes conseils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Dim 7 Aoû - 18:53

« De toute façon, maintenant si tu sèches je saurais où te trouver... »

Sur ce point le plus petit n'avait pas tord, il savait ou le trouver, car le jeune homme viendrait souvent se réfugier ici. Enfin, il entendit la phrase banal de son interlocuteur, qui était sortit après son petit moment de taquinerie. Le sanguin observa donc son professeur, qui visiblement malgré lui, avait les joues un peu rose. Le géant sourit à cette effet et ajouta:

"-Et bin alors on rougit vite..."

Le tabou ricana légèrement et l'observa. Le professeur était vraiment très timide visiblement et il voulait posé un peu la taquinerie, que très légèrement, mais juste assez pour s'occuper un petit instant, mais avant cela il écouta ce qu'avait à dire son interlocuteur:

« Si tu ne te sens pas d'attaque tu ferais mieux d'annuler ton contrat ou quoique ce soit prévu pour cette nuit... »

Le géant ne perdit pas de temps et lui répondit tout en se levant:

"-C'est pas grand chose, pendant mon dernier travail j'ai pris un méchant coup dans la côte, rien de bien méchant, mais juste assez pour me faire un peu mal, mais ça va passer et ne compte pas sur moi mon travail de se soir va me rapporter gros, alors j'y vais...même si cette fois je serais seul..."

Une fois debout Gojyô se dirigea vers la cuisine. Il observa un instant son colocataire faire la vaisselle et se dirigea vers lui. Quand il fut assez près il lui attrapa les hanches et lui caressa le bas du dos avec ses pousses. Le géant ne faisait que le taquiner, mais ça l'amuser de voir la réaction de son professeur:

"-Mais franchement, ça sera la première fois que je travail sans elle, je vais devoir m'adapter, mais bon je vais devoir aussi amélioré ma délicatesse et ma discrétion, parce que comme tu as du le voir je suis assez bourrin..."

Il continua en même temps ce qu'il avait commencé et un petit sourire lui apparut sur les lèvres, léger, mais tout de même visible, montrant sa satisfaction. Gojyô pensa en même temps que son colocataire était vraiment pudique et très fermé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Dim 7 Aoû - 20:40

D'accord, je ne m'étais pas trompé, il avait bien voulu me draguer et moi, je ne savais pas comment m'y prendre pour dire que je n'étais pas intéressé et en plus, si je l'énervais, que pourrais-je faire pour le retenir ? Est-ce qu'il n'avait pas compris la raison de cette présence ici ? Pourtant moi je ne l'avais pas dragué, je n'avais même rien fait de tout cela, jamais. Heureusement j'avais trouvé quelque chose à dire et surtout à faire, sinon ma gêne n'aurait été que plus grande... Je soupirais un instant, de toute façon, il ne pouvait rien m'arriver, ce n'était pas un gamin à la recherche de sensations qui allait m'impressionner.

Je lui parlais donc de sa côte, espérant un peu qu'il réfléchirait à deux fois à son contrat, mais non... Surtout qu'il me révéla qu'il partait seul... Je désapprouvais totalement cette idée, je devais bien l'avouer, mais qu'est-ce que je pouvais faire ? L'accompagner serait une chose idiote, mais le laisser seul en connaissant les risques aussi...
Je me dirigeai vers la cuisine, ne sachant pas quoi ajouter, et ne fis pas attention au jeune homme qui m'avait suivi. Je fus assez surpris de sentir ses deux mains sur moi, puis dans mon dos... Je ne réagis pas tout de suite, ne comprenant pas vraiment ce qui se passait, avant de me défaire de cette étreinte, me reconcentrant sur ma vaisselle. N'osant pas parler de peur d'entendre une voix bégayante sortir de ma bouche. Seulement, son action recommença je dus donc me retourner pour lui faire face. C'était pour moi une chose très étrange que de devoir lever la tête, même si ce n'était qu'un peu, pour regarder quelqu'un.


« Arrête ton cirque, je... Je n'aime pas qu'on me touche, qu'on me colle comme ça, garde ça pour ton copain. »

Pas facile de dire ça sans détourner le regard, je ne comprenais pas l'assurance soudaine de ce garçon, il était tout de même avec moi, là, son professeur, je n'étais pas n'importe quel quidam... Je repris la vaisselle le rouge aux joues, et posa les tasses sur le séchoir, avant de fouiller dans mes poches. Il m'avait stressé et j'avais besoin de fumer. J'avisais alors le balcon de la cuisine, j'avais pris pour habitude de ne pas l'utiliser, mais après tout, autant qu'il serve maintenant.

« Nouvelle règle, on peut fumer depuis le balcon, si on prend soin de garder la porte-fenêtre fermée. »

Je sortis mon paquet pour prendre une cigarette et me réfugiai sur les quelques mètres carrés de l'endroit. Je n'étais pas bien, mais je n'avais pas envie de montrer à Gojyô que j'étais perturbé par ce qu'il faisait, après tout, je savais pas, je n'avais jamais vécu avec quelqu'un qui était attiré par moi hormis Amélie, alors comment comprendre ? Et puis si je lui disais trop fermement que cela ne me plaisait pas, il se déciderait peut-être à partir et là, je m'en voudrais de ne pas avoir pu l'aider quand je le pouvais...

Je soupirais en regardant le quartier sous mes yeux, puis levant rapidement les yeux pour regarder ciel, j'avais oublié pourquoi je ne m'étais jamais servi du balcon : j'avais peur que mon vertige revienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Dim 7 Aoû - 21:15

« Arrête ton cirque, je... Je n'aime pas qu'on me touche, qu'on me colle comme ça, garde ça pour ton copain. »

Son professeur le regardait avec plus ou moins d'assurance. Gojyô était plutôt ravit d'ailleurs et il rigolait intérieurement, mais cela ne dura pas longtemps. Il était taquin c'était un défaut, mais il n'y pouvais rien, on rire finit par sortir naturellement. Wilson se retourna d'ailleurs pour finir la vaisselle. Gojyô se mit alors sur le côté et vit à peine la rougeur sur les joues de son ainé. Le tabou n'en pris d'ailleurs pas compte, il avait peut être vexé. Le géant l'observa donc et le laissa faire:
« Nouvelle règle, on peut fumer depuis le balcon, si on prend soin de garder la porte-fenêtre fermée. »

Gojyô soupira en voyant son nouveau colocataire e diriger vers le balcon. Une fois qu'il fut dessus il l'observa de l'intérieur un instant. Finalement il le rejoignit, pas pour l'énerver, mais pour le rassurer:

"-Ne fuit pas je ne te ferai rien, je te taquinais rien de plus, tu sais j'ai eut beaucoup d'homme et quand je n'embête pas les gens, je ne me comporte pas ainsi, je suis beaucoup plus direct...Calme toi et si tu l'as mal pris je suis désolé, mais c'est un de mes gros défaut, j'adore trouver la faille et m'en servir pour taquiner..."

Le tabou sourit légèrement. Il ne s'en voulait pas le moins du monde, mais il voulait qu'au moins Wilson comprenne son geste. Enfin, Gojyô observa un peu le quartier et ouvrit la porte fenêtre pour rentrer, seulement sa côte le lança de nouveau. Il s'appuya contre le mur et fit une grimace. Le tabou se rendait compte qu'il avait frapper fort le bougre. Le géant repris tout de même contenance et dit simplement, d'une voix plus ou moins assuré:

"-Je vais m'allonger un peu..."

Après ces quelques mots l'enfant du malheur alla dans sa nouvelle chambre. Il s'allongea avec mal sur le matelas et se frotta la côte un long moment. C'était vraiment douloureux, pourtant il n'avait rien de bien méchant, mais visiblement la force de frappe l'avait bien amoché. Le géant soupira et observa le plafond, que faire...Il se posait la question, mais pourtant son côté borné prenait le dessus et lui disait d'y aller. Alors , Gojyô commença à réfléchir à se que ferais sa mère. Il le avait elle l'encouragerait, elle était comme lui. Pendant un instant il eut les larmes aux yeux, mais quand il entendit du bruit, le géant repris contenance et se frotta les yeux, comme si de rien n'était, et une chance pour lui, ça ne se voyait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Lun 8 Aoû - 19:03

Je ne savais plus où me mettre, du coup, je choisis le balcon, ce qui n'était pas la meilleure idée que j'ai eue. Je soupirais un instant, tout en fumant, avant que le garçon ne me rejoigne. Je le toisais du regard, me demandant ce qu'il allait trouver de nouveau. Il allait bien falloir que je le repousse cette fois, si cela continuait, je n'étais vraiment pas doué en relations, c'était un fait, mais bon, il y avait des limites à tout...
Le garçon finit par s'excuser, ce qui me rassura assez, même si je ne savais pas quoi dire maintenant, à part que ce n'était pas grave. Je pris une nouvelle bouffée de ma cigarette, pensant à Amélie et à la vie que nous aurions eu si elle n'était pas morte... Puis je me retournais vers le garçon.


« Ce n'est pas grave, je réagis toujours mal dans ces conditions, tu le sauras... »

C'était tout de même étrange ce genre de jeux, j'étais bien trop sérieux pour imaginer taquiner quelqu'un en les touchants de cette manière, j'étais bien plus discret. Le sourire qu'arborait Gojyô me fit comprendre qu'il n'était pas aussi sérieux que je pouvais l'être, mais dans le même temps, il était normal qu'il se décontracte un peu aussi... Il fallait juste qu'il évite de me prendre pour une victime. Enfin... Je regardais l'heure à ma montre, j'avais un peu de temps pour travailler avant le déjeuner... Seulement, à ce moment là, le jeune homme me dit qu'il allait s'allonger. Je me retins de lui demander des détails et restai un peu sur le balcon, le temps de finir ma cigarette... Une fois ceci fait, je posais le mégot dans ma boîte et rentrait, apportant avec moi une illusion qui cacherait l'odeur.

Revenant dans le salon, j'allais chercher mon ordinateur pour me mettre à travailler, il fallait que je prévois un planning de cours pour la rentrée et cela ne serait pas du gâteau. Je sortis tous les livres dont je pourrais m'inspirer, la grammaire, la littérature, même un peu de culture générale, tout ça devrait aller dans mon cours, sur une année.

J'allumais la bête, une fois le tout posé sur la table basse et commençai à ouvrir le fichier que j'avais commencé, seulement, je pensais toujours au garçon qui était parti s'allonger, je devrais mieux aller voir s'il allait bien, ce que je fis.
Arrivé sur le pas de la porte, je frappai avant de parler, avançant légèrement la tête pour regarder où il était, me disant que si je rentrais il ne serait peut-être pas content.

« Tout va bien ? Si ta côte te fait mal tu devrais vraiment y repenser, je vais finir par t'amener à l'hôpital... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Mar 9 Aoû - 17:37

« Ce n'est pas grave, je réagis toujours mal dans ces conditions, tu le sauras... »

Après cette phrase le géant était déjà partit dans sa nouvelle chambre. Il se massait toujours la côte, il hésitait, pourtant il était sur de lui. Finalement le tabou fut tiré de ses pensées profonde par le bruit gênant. Gojyô tourna la tête et il vit son colocataire qui toquait à la porte. Le géant eut un sourire en coin à cette vu et écouta ce qu'avait à lui dire son ainé:

« Tout va bien ? Si ta côte te fait mal tu devrais vraiment y repenser, je vais finir par t'amener à l'hôpital... »

L'hôpital? Le rouquin tilta, l'hôpital hors de question, il ne voulait pas y aller. Malgré le fait qu'il n'avait pas peur et qu'il était tueur, il détestait plus que tout les hôpitaux, ceux qui n'avait pas sauvé sa mère, qui pour lui n'était bon à rien. Gojyô s'assied donc au bord du matelas et soupira un instant avant de dire simplement:

"-Ecoute je n'irais pas à l'hôpital et dans tout les cas j'irais travailler...Tu vas pas me suivre au boulot quand même?"

Gojyô fit signe à son colocataire de venir. Il ne savait pas du tout ce qu'allait faire Wilson, mais après tout il n'était plus à ça près. L'enfant du malheur, se dirigea vers la plus petite de ses valises et l'amena vers lui. Il l'ouvrit et celle ci comporté plus de médicament qu'autre chose, c'était plus une trousse d'urgence qu'autre chose. Il commença à chercher et il trouva un anti-douleur, le tabou ouvrit la boite et pris le cachet. Gojyô le mit dans sa bouche et l'avala sans eau. Quand il eut reposait tout ça, il fit apparaitre sa faux, dans un petit nuage de flamme et s'aida de celle ci pour se relever. Elle était suffisemment grande, 1m65-70, elle ne pouvait que l'aider. Quand il fut debout il la refit disparaitre. Gojyô s'approcha de Wilson et reprit la parole:

"-C'est pas la première fois que je me prend des coups, c'est pas ça qui va me faire arrêter, surtout avec ce travail ci, il me rapporte beaucoup trop pour que je le loupe...Par contre si tu compte venir, ne m'encombre pas, et si tu ne veux pas venir, ça m'arrangerai, car franchement je veux pas que tu es quelque chose, après je m'en voudrais...Un si joli minois ne dois pas être abimé après tout..."

Il lui sourit une dernière fois et attendit la réaction qui allait surement être assez brutale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Mer 10 Aoû - 22:03

Je m'inquiétais pour le jeune homme, sûrement un peu trop au final, mais je ne pouvais pas y changer grand chose. Je soupirais alors qu'il me disait qu'il irait de toute façon travailler et non pas à l'hôpital. Bah, je m'en doutais un peu, et ça ne me paraissait d'ailleurs pas très raisonnable, mais que pouvais-je réellement y faire ? Après tout, s'il avait fait son choix je ne pouvais pas l'en empêcher, et surtout : je n'allais pas l'en empêcher. Je ne dis rien de plus, me contentant de m'approcher alors qu'il me faisait signe, bien, au moins il m'autorisait à entrer dans la chambre, c'était déjà ça de pris. De toute façon, il se doutait bien de la réponse, je n'avais aucune intention de rentrer dans son truc, là. Je l'observais alors qu'il restait un instant au sol, enfin, sur le matelas, avant d'aller vers sa valise. Je le laissais faire, me demandant s'il ne fallait pas mieux que je retourne à mes occupations... Mais bon, après tout, il m'avait fait entré, peut-être avait-il autre chose à me dire ?

Je vis apparaître sa faux et ne fut même pas surpris, à croire qu'après toutes ces années à créer des illusions, j'avais été immunisé contre les surprises du même type... Je le laissais donc faire sans rien dire encore une fois, jusqu'à ce qu'il s'approche de moi pour me parler à nouveau. Il jouait au dur, ce qui ne me rassurait pas vraiment, et ce fut pire quand il commença à parler d'argent... Quel âge avait-il pour penser aux gros sous ? À son âge, du moment que j'avais eu un endroit où dormir et de quoi manger, j'étais plus que satisfait... Je l'écoutais parler, au départ ayant une expression neutre, puis je fronçai lentement les sourcils.


« Ce genre de remarques tu peux les garder, merci. Et je ne comptais pas venir, si je ne suis pas mort maintenant, je ne veux pas l'être pour des bêtises de ce genre. »

Je retournais dans le salon, de toute façon, à quoi il pensait franchement ? Que j'allais risquer ma peau pour lui ? Alors, là, pas question, j'aurais dû mourir avec Amélie, ce n'était pas pour finir dans une ruelle sombre avec un gamin que je ne connaissais clairement pas. Reposté devant mon ordinateur, je fis tout pour me concentrer sur ce que je devais faire, évitant de penser à ce qu'il m'avait dit... Je trouvais ça incroyable qu'il puisse me dire que j'avais un « joli minois », franchement, c'était ridicule... Je tapais les questions sur un texte pour un de mes prochains cours, mais je ne pouvais pas m'empêcher de penser à ce que le garçon ferait s'il était en mauvaise posture... Je finis par prendre un papier pour noter mon numéro de téléphone. Au moins, il pourrait m'appeler si quelque chose tournait mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Jeu 11 Aoû - 8:10

« Ce genre de remarques tu peux les garder, merci. Et je ne comptais pas venir, si je ne suis pas mort maintenant, je ne veux pas l'être pour des bêtises de ce genre. »

Gojyô s'en doutait, le professeur avait eu une réaction assez prévisible, comme si il était gêné à chaque compliment. Enfin, le géant aux cheveux de sang ne voulait pas se prendre la tête avec Wilson. Il l'observa donc, pour voir qu'il se postait près de son ordinateur. Le tabou soupira longuement et alla sur le balcon pour fumer une cigarette. L'enfant du malheur se demandait si il devait parlait totalement de son passé à son interlocuteur. Après tout ils allaient vivre ensemble pendant un petit moment, puis à force de réflexion Gojyô en vint à penser qu'il en avait beaucoup trop dit sur lui. Quand il eut fini sa cigarette le géant rentra dans l'appartement et passa devant son colocataire. En observant bien celui-ci avait marqué son nom et son numéro sur le morceau de papier. Gojyô le pris sans rien dire et le glissa dans sa poche de jean. Une fois fait il enfila sa veste, mis sa capuche et se dirigea vers la sortit:

"-Bon j'y vais plus tôt, au moins je pourrais rentrer plus tôt, à toute à l'heure..."

****************

Plusieurs heures plus tard, le sanguin revint à l'appartement. Il avait les mains ensanglanté et quelque tâche sur sa veste. En voyant ça il soupira, le géant passa dans le salon et se dirigea vers le lavabo de la cuisine, essayant d'être discret. Il n'était pas tard, mais on ne sait jamais, pensa-t-il. Pourtant avant même d'arriver à l'endroit voulu, il entendit un bruit dérrière lui. Gojyô n'aillant pas eut le temps d'effacer le sang sur ses mains, il se retourna et tomba nez à nez avec Wilson. Le jeune homme cacha ses mains couverte de sang et fit un petit sourire en coin:

"-Salut, tu t'es pas trop ennuyait pendant mon absence? Ou peut être que je t'ai manqué?"

Il jouait sur son attitude calme et nonchalante. Gojyô ne voulait pas montrer ses mains, déjà qu'il était mal vu par Wilson car il était tueur, alors valait mieux éviter le trop.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Jeu 11 Aoû - 17:24

Je n'aimais vraiment pas sa manière d'agir avec moi, toutes ces allusions, ça me mettait terriblement mal à l'aise... Alors je m'étais plongé dans mon travail pour ne plus y penser, même si cela ne m'avait pas empêché de lui laisser mon numéro, car au final, je voulais être sûr d'être au moins joignable s'il avait besoin de m'appeler à un moment ou un autre. Je ne faisais donc plus vraiment attention à Gojyô, le laissant faire ce qu'il voulait, je n'allais pas non plus le materner... Lorsqu'il prit le papier, je restai flegmatique, tout comme lui, je n'avais rien à dire, de plus. Plus tard, le garçon sortit, ce qui me fit un peu bizarre, je ne pouvais pas m'empêcher de penser qu'avec le genre de missions qu'il avait, ce serait peut-être la dernière fois que je le verrai...

« À tout à l'heure. »

Je repris mon travail sans m'arrêter, après les questions pour le texte, un article pour mon ancienne université, puis enfin des travaux en japonais à rendre... C'était la partie la plus difficile pour moi, j'étais quasiment certain de faire des fautes à chaque ligne, mais je ne pouvais compter sur personne pour me corriger... Au bout d'un moment, je finis par m'endormir, une fois le travail accompli. Seulement, la fin me réveilla et je savais pertinemment que je n'avais presque rien dans la cuisine pour me sustenter. Je soupirais, avant de décider de tout ranger. Puisque j'allais vivre avec un adolescent, autant lui montrer une bonne hygiène de vie... J'enlevais tous les aliments périmés, puis je descendis pour jeter le tour, avant d'aller faire les courses... Je revins presque une heure plus tard, espérant voir Gojyô, mais il n'y avait personne. Je rangeais donc les courses et préparais un repas pour moi, pour combler la faim que j'avais presque oublié...
Je retournais à mon ordinateur pour finir mon travail, ouvrant la fenêtre, puis ma chemise. J'avais eu chaud à cause des efforts et ce n'était pas terminé, car j'entrepris de jouer un peu de mon violon en y posant la sourdine afin que personne ne puisse m'entendre. J'avais pris ainsi mes quartiers dans ma chambre, travaillant mon instrument avant de m'étirer légèrement... Lorsque j'entendis le cliquetis de la porte.

Je me levais presque instantanément, pieds nus, chemise entrouverte, même si j'en avais fermé quelques boutons entre deux... J'observais le garçon devant moi, qui semblait toujours autant en forme et c'en était presque exaspérant.


« Non, ça a été, étonnamment j'avais des choses à faire. »

Je le regardais, je voyais bien qu'il me cachait quelque chose, mais ce n'était pas mon problème de toute façon.

« Je t'ai préparé le repas, juste là, dis-je alors, en montrant la table de la cuisine. Tu n'auras qu'à le réchauffer au micro-ondes si tu veux. »

Je retournais dans le salon, pour ranger mon instrument dans son étui, j'étais assez fatigué malgré qu'il ne soit pas si tard que ça, c'était probablement dû à mon manque de sommeil, enfin... Je pris un livre que j'avais ouvert pendant mes recherches et commençait à l'étudier, je comptais bien parler un peu avec l'adolescent avant de me coucher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Jeu 11 Aoû - 17:59

« Non, ça a été, étonnamment j'avais des choses à faire. »

Le jeune homme ne fut pas étonné, il savait bien que les professeurs avait surement beaucoup de travail et surement fatiguant et surtout long. Gojyô regardait tout de même son colocataire en se dirigeant vers le lavabo en prenant soin de ne pas montrer ses mains à Wilson. Finalement la voix de celui-ci raisonna de nouveau:

« Je t'ai préparé le repas, juste là, dis-je alors, en montrant la table de la cuisine. Tu n'auras qu'à le réchauffer au micro-ondes si tu veux. »

Le sanguin observa le repas complétement affamé par toutes ses émotions. Il en oublia même de cacher ses mains et les lava ouvertement devant son ainé. Gojyô avait vraiment les mains totalement ensanglanté, même si une bonne partit avait sécher, c'était bien voyant, on aurait même dit qu'il avait tuer un cochon, mais enfin. Quand il eut les mains propre et qu'il fut débarrassé de sa veste il pris le repas et le mis au micro-onde. Il le ressortit ensuite et s'installa pour manger. Le tabou engouffra le repas en quelques minutes, il avait tellement faim. Bref, quand il eut finit il alla tout mettre dans le lavabo et fit la vaisselle. Gojyô rejoignit ensuite son professeur dans le salon. Le tabou l'observa un instant en train de lire son livre et finit par parler:

"-Vas y parle, ça se voit que tu es fatigué et tu reste debout, c'est pas pour rien...Puis ça se sent..."

Gojyô n'était pas encore totalement revenu à la normal, après chaque travaux fait, il lui fallait une petite heure maximum pour redevenir lui même. La seul chose qui le faisait revenir à la normal, en tout cas qui le détendait était de taquiné son entourage. L'enfant du malheur s'affala totalement dans le canapé et soupira en parlant:

"-Dommage que j'ai du le tuer, il avait un beau visage, pas aussi joli que le tien, mais tout de même joli..."

Le sanguin s'éloigna légèrement en restant dans le canapé, il ne savait pas comment pouvait réagir le plus âgé, pour le moment c'était juste verbal, mais on ne sait jamais. son téléphone sonna et le plus jeune répondit. Il rassura la jeune femme qui était à l'autre bout du file et raccrocha. Gojyô avait l'habitude qu'elle l'appelle après chaque travaux, mais là il la comprenait, il était seul pour la première fois, mai enfin. Il se retourna vers son colocataire et reprit la parole amusait:

"-Je suis sur tu t'es inquiété..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Jeu 11 Aoû - 18:22

Je me demandé à quoi il pouvait penser, enfin... Quand je vis qu'il se lavait les mains, des mains pleines de sang, j'avais préféré partir, de toute façon, j'avais mieux à faire, je n'allais pas rester là à le regareder manger. Je trouvais mon bouquin et commençait à lire, quand quelques minutes plus tard le garçon vint dans le salon avant de me parler.

« Je n'allais pas me coucher maintenant, alors que tu viens de rentrer. »

C'était la vérité, je me voyais mal aller dormir sans avoir au moins vérifié que le garçon allait bien... Je poursuivis donc ma lecture en ne faisant pas attention au garçon qui s'affalait à mes côtés. Ses paroles me dégoûtèrent, mais je n'en fis rien, même quand il s'éloigna... J'allais vraiment finir par détester cette partie de lui, il me rendait malade rien que d'imaginer ce qu'il avait pu faire. Le téléphone sonna, m'empêchant de réfléchir à une bonne réplique, je choisis donc plutôt de commencer à ranger le salon, puisque j'allais y dormir, autant que tout soit plus ou moins rangé. Quand le jeune homme raccrocha et qu'il me parla je réprimais un soupir, à croire qu'il voulait vraiment m'énerver, alors que je trouvais que j'avais été plutôt sympa avec lui aujourd'hui, j'aurais pu le virer dès la première de ses avances, ou tout simplement ne pas accepter de le recueillir sachant que c'était un tueur...

« Non, car je ne pouvais rien faire, je n'ai pas de temps à perdre à m'inquiéter de quelque chose pour quoi je ne peux rien faire. Tu me laisseras ta veste, je la nettoierai. »

J'avais essayé d'oublier toutes ses paroles concernant mon physique, et autres... De toute façon cela n'arrangerait rien... Enfin, j'avais trop chaud pour réellement bien penser. Le mieux était que j'aille me rafraîchir un peu...

« Je vais prendre une douche, dis-le moi si tu sors à nouveau, mais à ta place j'irais me coucher, le travail commence demain. »

J'allais vers la salle de bain sans prendre la peine d'attendre sa réponse. Quelques minutes plus tard, j'étais sous une eau fraîche et en toute tranquillité. Je prenais souvent des douches avant de dormir en cas de stress, ça me permettait de m'apaiser et là, j'en avais vraiment besoin. Je n'avais pas pensé qu'il serait si difficile de vivre à nouveau avec quelqu'un si rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Ven 12 Aoû - 7:41

« Non, car je ne pouvais rien faire, je n'ai pas de temps à perdre à m'inquiéter de quelque chose pour quoi je ne peux rien faire. Tu me laisseras ta veste, je la nettoierai. »

Le plus jeune ne comprenait pas son colocataire à cet instant. Il était pas bizarre, mais visiblement quelque chose le dérangé. Gojyô ne savait pas quoi et commença à penser que c'était lui. Il n'y pouvait peut être rien, mais il appréciait son ainé, c'était le premier à l'avoir aidé réellement, qui aime bien châtie bien comme on dit. Perdu dans toute ses pensées le plus jeune en fut tiré assez vite par la voix de son colocataire:


« Je vais prendre une douche, dis-le moi si tu sors à nouveau, mais à ta place j'irais me coucher, le travail commence demain. »


Le sanguin laissa son interlocuteur allait prendre une douche, mais franchement il ne se sentait pas d'aller dormir. Le géant suivit donc discrètement son interlocuteur et tapa à la porte de la salle de bain. Avec cet façon d'être Wilson avait fait retomber Gojyô dans son état normal et il le montra bien quand il ouvrit la bouche:

"-Excuse moi...Je sais que tu as en horreur mon métier, tu dois surement avoir du mal avec moi aussi à cause de ça...Je...Désolé pour toute ses remarques gênante je dois être lourd, mais pour demain...Je ferais un maximum, comme ça je pourrais partir vite..."


Le géant finit ainsi et alla dans sa chambre. Il enleva son jean et finit en caleçon. Gojyô pris dans sa trousse de toilette un élastique et s'attacha les cheveux en laissant deux mèches encadré son visage. Quand cela fut fait il s'allongea et recommença à réfléchir. Il entendit un bruit qui le dérangé et il se releva.
Le géant ne pris pas la peine de remettre son pantalon et alla vers la porte de sa chambre, de la il vit son professeur. Malgré le fait qu'il ne soit pas défaitiste et un mec à sale caractère, il savait aussi quand il fallait s'arrêter et là c'était le moment. L'homme aux cheveux pourpre fit donc demi tour pour retourné s'allonger et songea que si Wilson voulait lui parler, il n'avait qu'à venir, il voulait bien s'excuser, mais faut pas abuser, pensa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Wilson

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Ven 12 Aoû - 14:00


Je ne pensais pas qu'il aurait été difficile de gérer ce jeune homme, à croire qu'il essayait toujours de me mettre mal à l'aise ou de se confronter à moi sans raison réelle. Enfin, maintenant que j'étais tranquille sous ma douche, je pouvais essayer d'oublier tout cela. Je ne comprenais pas comment le garçon pouvait se montrer tellement guilleret après avoir tué, après avoir pris une vie. J'augmentait la chaleur de l'eau qui tombait sur moi, j'avais besoin de chaleur, d'une présence, malgré tout ce que j'avais pu dire sur les bien fait de la solitude, je faisais parfois un peu trop mon fier pour admettre qu'il me manquait des amis ou tout simplement une présence humaine.
J'entendis qu'on frappait à la porte, cela m'énerva d'abord et je décidai de couper un peu l'eau pour pouvoir entendre ce qui se passait. La voix de Gojyô résonna dans la salle de bain, je l'écoutais sans rien dire, puis rallumai l'eau, avant de poser mon poing serré sur le mur froid. Pourquoi était-ce si compliqué ? Je ne lui avais jamais demandé de partir, c'était simplement que tout ça...
Ça me rappelait Amélie...

Des larmes coulèrent lentement sur mes joues, se mêlant à l'eau de la douche. C'était drôle, ça ne m'était pas arrivé depuis un moment, de ressentir cette émotion-là, au plus profond de moi... Je n'étais pas bien, c'était indéniable mais jusqu'ici j'avais toujours réussir à porter un masque, à croire que la présence de Gojyô avait brisé cette attitude que j'avais eu. Je dus me calmer un instant, étouffant ma peine et ma colère avant de me laver et de finir ma douche, la plus longue depuis un moment. Je restais assis sur un siège pour me reprendre un peu, espérant que mes yeux rougis ne se verraient pas trop.

J'ouvrais ma commode de la salle de bain pour prendre quelques uns de mes vêtements, un short et un t-shirt, ça irait bien pour dormir sur le canapé, il serait temps que je me rachète de nouvelles affaires aussi... Soupirant, je rejoignis le salon, espérant croiser le jeune homme puis, je me dirigeai machinalement vers la chambre, non ce n'était plus la mienne à présent. Je vis que les lumières étaient éteintes et préférait ne rien faire, je m'en voudrais de le réveiller, déjà que je n'étais pas des plus agréables. Je retournais donc dans le salon, j'écrivis quelques notes sur une feuille de papier que je laissais sur la table à mes côtés. Puis je me couchais, après avoir avalé un demi cachet de somnifère juste assez pour m'endormir, car sinon, je savais que je ne trouverai pas le sommeil... Je m'étais simplement allongé sur le canapé, sans aucune couverture. Je m'étais endormi presque aussitôt, sûrement grâce au cachet, sur la table basse le mot disait, avec une écriture en kanji maladroite :

« Pardon, tu pourras rester aussi longtemps que tu voudras, ne fais pas attention à moi. Pour le petit déjeuner sers toi si je ne suis pas levé, il y a plein de choses dans la cuisine. »

J'avais prévu le coup, mon portable devant sonner à huit heures, comme je ne devais aller à l'école que dans l'après-midi, mais le garçon m'avait prévenu qu'il dormait peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   Ven 12 Aoû - 14:46

Gojyô avait réfléchit jusqu'à 2h30-3h du matin, avant de trouver le sommeil.Le lendemain matin Gojyô se leva tôt, enfin pour lui c'était plutôt tard. Quand il se leva il regarda son téléphone qui affichait 7h du matin. Il soupira un coup et se leva pensant qu'il avait trop dormit. Sur le coup il ne pris pas le temps de s'habiller et sortit de la chambre sans bruit. Quand il traversa le salon, il vit son professeur sur le canapé sans couverture. Le géant soupira un instant et alla dans la chambre. Il pris le drap qui était sur le matelas et l'amena avec lui pour couvrir son ainé. Quand cela fut fait, le géant se retourna et vit le mot sur la table, qu'il lu. D'abord il sourit à cause de l'orthographe approximative, puis il se concentra dessus.

« Pardon, tu pourras rester aussi longtemps que tu voudras, ne fais pas attention à moi. Pour le petit déjeuner sers toi si je ne suis pas levé, il y a plein de choses dans la cuisine. »


Le jeune homme était totalement pas traque, dormir peut était un compte, mais ça comprenait un réveil difficile. Enfin, il se dirigea vers la cuisine discrètement et le tabou se fit un café, à côté de ça il chercha dans le placard, il ne trouva pas grand chose. Il soupira et finit par prendre un deuxième café, tout en allant sur le balcon pour fumer une cigarette matinale. Le géant commença à réfléchir un instant, il n'avait pas fait attention à la réaction de son colocataire la veille, mais tout ce qu'il savait c'est qu'il exagérait peut être un peu avec lui. Il ne savait pas pourquoi, mais des mots ou des contact trop prononcé faisait fuir son ainé. Enfin, il arrêta de réfléchir à ça et retourna à l'intérieur. L'enfant du malheur lava la tasse qu'il avait utiliser, il resta dans la cuisine un instant, essayant de se réveiller totalement. Il profita du moment pour se rattacher le cheveux convenablement et aller jusqu'à sa chambre pour prendre un caleçon propre et aller à la salle de bain. Gojyô pris une douche rapide et mit son caleçon. Puis quand il sortit de la salle de bain un peu mieux réveillait, il ne savait pas quoi faire, il commençait les cours tard dans la journée. Alala, il alla dans sa chambre et commença quelque exercice physique, sans faire de bruit, espérant que son colocataire ne se réveille pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau chez soit? [Pv: james]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau chez soit? [Pv: james]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un nouveau chez-soi.
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Du nouveau chez les lordz - Napoleon III beta v2 -
» Du nouveau chez Glénat
» Matos : du nouveau chez le loup !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yoru :: A l'extérieur du pensionnat :: Les habitations :: L'appartement de James E. Wilson-
Sauter vers: