Pensionnat Yoru


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sous le clair de lune [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsuko Shimaru

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Sous le clair de lune [Libre]   Jeu 12 Aoû - 12:45

Natsuko monta les escaliers quatre à quatre, vérifiant derrière lui que personne ne le suivait. Il n'avait pas le droit de se promener dans les couloirs la nuit, néanmoins il ne voulait pas rater ça. Il sauta par dessus la marche qui craquait, vérifia une dernière fois que personne ne le suivait, puis il s'engagea dans un étroit couloir aux escaliers de pierre qui montaient en colimaçon jusqu'au toit tu pensionnat. Le couloir était vraiment très serré, et il manqua plusieurs fois de s'assommer contre le mur de pierre qui semblait rétrécir de plus en plus. Finalement il perdit patience et accéléra le pas jusqu'à arriver à une petite porte qu'il ouvrit d'un coup de pied. Il se glissa dans une immense salle, très éclairé, décoré de chandelle et de fleurs explosant de mille couleurs. Un immense escaliers de marbre menait jusqu'au sommet de la battisse. Natsuko ferma les yeux l'air agacé.

*Cet établissement se fiche vraiment de moi !*

Il monta néanmoins les escaliers avec douceur prenant soin de regarder tout autour de lui, il était impressionner par la beauté de la salle, de ses murs d'un blanc éclatant avec des motifs et des signes japonais d'un noir de jais qui ornait les murs. Des roses noirs posaient dans des vases de cristal qui était accrocher au large escalier de marbre qui zigzaguait tout le long de la salle. Et du lustre en diamant qui pendait au plafond, des chandelles brillant dessus. L'adolescent poussa la grande porte d'ébène et pénétra sur le toit. La vue du toit était exquise, et il ne faisait pas totalement nuit. Il sortie alors un appareil photo de sa large sacoche et après y avoir installé un objectif, il s'évertua à prendre des clichées de la superbe vue. Il passa plus de deux heures à faire ça, changeant de filtre et d'objectif toutes les cinq minutes. Lorsqu'il finit il faisait nuit, par chance il se trouvait dans la lumière d'une torche. Heureusement ! Si l'obscurité venait à frapper son corps, son côtes maléfique prendrait le dessus et dieu sait ce qui arriverait. Il soupira de soulagement et décida alors de profiter de la torche et de prendre quelques photo supplémentaire avant de tenter de rentrer sans encombre. Ce fût une mauvaise idée. La torche s'éteignit soudainement, plongeant Natsuko dans le noir le plus total.

Kaim, le côtes maléfique de l'adolescent pris le dessus. (description physique dans ma présentation) Ses yeux jaunes et ses canines blanches brillaient dans l'obscurité, il eut un sourire mauvais et c'est avec grâce qu'il s'éleva dans le ciel pour accomplir de terrible acte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sous le clair de lune [Libre]   Sam 14 Aoû - 22:55

Eichi se promenait dans les couloirs. La nuit était déjà bien avancée quand il avait décidé d’arpenter les couloirs du pensionnat. Il savait bien qu’il n’avait rien à faire la, le règlement était assez clair sur ce point : Pas d’élève dans les couloirs après 23h.
Il serait bien resté dans sa chambre mais une insomnie l’avait frappé. N’ayant rien à faire apportée de main il avait prit cette décision.

En arrivant prés d’un petit escalier en colimaçon, il remarque une pancarte.
« Toit.
Accès Interdit aux élèves. »

Ben évidement. Maintenant qu’il avait vu ça il n’avait plus qu’une envie c’est d’y aller. Il regarda des deux côtés avant d’emprunter l’escalier de pierre.
Il tomba sur une petite pièce aux ambiances japonaises. Des kanji étaient peints sur les murs et des vases de cristal étaient accrochés aux murs et des roses noires y avaient été déposées dans quelques millilitres d’eau. Il ne comprenait pas vraiment à quoi servait cette pièce assez agréable mais il pensait qu’elle n’avait pas d’utilité. Il continua à grimper cet escalier en colimaçon qui devenait de plus en plus étroit. Une fois son but atteint, il arriva sur le toit. Il leva les yeux au ciel qui scintillait de milles étoiles qui se reflétait dans son regard. Il avait l’air d’un enfant devant le sapin le soir de Noël. Il fut surpris de voir quelqu’un bondir dans les cieux.

« Qu’est ce que c’est que ça ? » dit-il en fronçant les sourcils.


Dernière édition par Toruyama Eichi le Sam 21 Aoû - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natsuko Shimaru

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune [Libre]   Mer 18 Aoû - 18:25

Le côtes maléfique de l'adolescent, Kaim, avait désormais pris totalement le contrôle de l'esprit de Natsuko . Le jeune homme était sous son emprise et il redoutait ce qui pourrait ce passer. Se maudissant intérieurement d'être sortie en pleine nuit il ne pût qu'admirer depuis l'intérieur de son corps les actes de Kaim. Être possédait par un côtes maléfique c'est comme se trouvait devant un film d'horreur qui ne s'arrête jamais, C'est sentir son corps agir sans en avoir le contrôle et dans son cas, c'est voir Kaim tuer de la façon la plus horrible qui soit. Tel était son pouvoir, tel était la raison pour lequel il se trouvait ici. Lorsque son corps n'est plus exposé à la lumière blanche, il change d'apparence, de personnalité, d'esprit ! Et il gagne le pouvoir de lévité et de contrôler l'esprit des gens par un simple souffle. Après une succession de terrible meurtre il fût enfermé ici.

Et désormais avec "lui" en liberté plus aucun être vivant du pensionnat n'était en sécurité.

Kaim virevoltait et tournoyait dans le ciel avec joie ! Il y avait longtemps qu'il n'était plus sortie, ce maudit Natsuko avait fait en sorte que cela n'arrive jamais, mais il avait eu une seconde d'inattention et désormais il était libre. C'est avec un sourire mauvais et carnassier qu'il se posa sur l'herbe molle et mouillé du parc, il fit quelques pirouettes et s'approcha du lac avant de s'installer au bord et de contempler son sombre reflet dans l'eau. Il eut un nouveau sourire, puis jeta un coup d'oeil au pensionnat, il aperçue alors une personne à l'endroit même ou il avait décollé, il avait trouvé sa nouvelle victime...


Dernière édition par Natsuko Shimaru le Dim 22 Aoû - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sous le clair de lune [Libre]   Sam 21 Aoû - 22:02

Eichi avait vu quelque chose voler.

« Un oiseau ? Non c’est trop gros pour être un oiseau. Un avion ? A cette hauteur la et a cette taille la c’est impossible. Quoi que, j’ai appris que rien n’était impossible avec ces pouvoirs… Qu’est ce que ça peut bien être… »

La « chose » se posa a quelques mètres de lui et il pu la détailler. Dans la pénombre il pu distinguer la couleur sombre de ses yeux et de ses cheveux mi-long hérissés sur le haut du crâne de façon étrange. Il est un peu plus petit qu’Eichi et a une carrure a peu prés identique. Un sourire mauvais s’était dessiner sur le visage du jeune homme face à Eichi.

« Pourtant, a première vu il n’a pas l’air méchant… quoi que… Cette aura ne me dit rien qui vaille… »
Revenir en haut Aller en bas
Natsuko Shimaru

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune [Libre]   Mer 25 Aoû - 11:14

Kaim atterrit droit devant lui, un sourire malfaisant aux lèvres, il l'examina de très près, vérifiant chaque parcelle de son visage, et de son corps. Toruyama, n'avais pas la moindre trace de peur dans le visage, il semblait très calme, et ce dernier le regarder avec méfiance. Cela était une bonne chose pour Kaim, cela rendrait les choses plus facile. Il s'avança vers Toru' et après une longue révérence, il se présenta.

"Bonsoir, je me nomme Kaim, je serais votre hôte pendant toute la durée du spectacle"

Il accompagna ses paroles d'un large sourire carnassier, il émit un souffle et de la vapeur blanche sortie de ses lèvres et voleta vers Toru' qui la respira malencontreusement.
Son regard devint alors vide, il perdit toute expression sur le visage et tout son corps se raidit d'un seul coup, il était sous l'emprise de Kaim.


"Bien ! maintenant que les présentations sont faites, passons aux choses sérieuses, les jeux sont ouverts!"

Toujours sous son emprise, Toru ne réagit pas.

"On va dire.... que tu vas essayé de voler, d accord ? Jette toi du haut du toit !"

Toru s'exécuta, il ne pouvait pas lutter contre le pouvoir de Kaim, il ne pouvait rien faire, rien du tout... Alors il tomba dans le vide infini de la nuit, il allait s'écraser, il était à trois mètres du sol. Quand soudain ! Il se stoppa en plein vol ! Kaim le bras tendu, le maintenait en l'air.

"Non c'est pas une bonne idée, après il va falloir tout nettoyé, sa va être ignoble"

Il le posa au sol et le rejoint rapidement.

"Non on va dire que tu vas nager au fond du lac et que tu ne remontera pas, d accord ? Exécution !"

Toru s'exécuta, seulement Kaim avait oublier un détail, au contact de l'eau, le maléfice s'annulait, Toru allait retrouver ses exprits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sous le clair de lune [Libre]   Jeu 26 Aoû - 17:24

"Bonsoir, je me nomme Kaim, je serais votre hôte pendant toute la durée du spectacle"

Un spectacle ? Mais de quoi parlait-il ? En plus le sourire qu’il lui lançait à ce moment la n’avait rien de rassurant. Puis, de la fumée blanche sortit de sa bouche. La fumée voleta vers Eichi qui l’inspira sans réellement faire attention. Il sentit son corps se raidir. Il n’en avait plus le contrôle.

« Manquait plus que ca ! Qu’est ce qu’il va me faire faire ? »
« Bien ! Maintenant que les présentations sont faites, passons aux choses sérieuses, les jeux sont ouverts! »

Eichi ne pouvait plus bouger. Il avait beau essayer rien ne lui obéissait.

"On va dire.... que tu vas essayer de voler, d accord ? Jette-toi du haut du toit !"

Eichi écarquilla les yeux

« Mais… Il est pas bien ce mec ! Qu’est ce que je… non ! »

Eichi bougea tout seul et se dirigea vers le bord du toit d’où il sauta.

« Shinji ! Papa Ren ! Gojyô ! Qu’est ce que c’est que ce cirque ! Ca doit être un cauchemar ! »

Il allait s’écraser par terre quand Kaim le rattrapa. Alors il rigolait.

"Non c'est pas une bonne idée, après il va falloir tout nettoyer, sa va être ignoble"
« Quoi ? Nan mais la seule chose qui l’embête est de devoir nettoyer ! Il est vraiment malade ce type ! »

Il le posa au sol et le rejoint rapidement.

"Non on va dire que tu vas nager au fond du lac et que tu ne remontera pas, d accord ? Exécution !"
« Mais c’est pas possible ! Pourquoi veut-il absolument me tuer ? Je ne lui ai rien fait punaise ! »

Eichi se rendit malgré tout dans le lac. Une fois l’eau arrivée a son bassin, il pu reprendre totalement conscience de son corps. Il décida alors de figer le temps. Kaim s’immobilisa ainsi que toutes les feuilles autour d’eux. Qu’allait-il pouvoir faire ?
D’abords, il devait l’emmener dans un autre endroit. Hors de question d’être une fois de plus victime de cet homme. Il l’attrapa et le mis sur une épaule façon sac à patate et retourna a l’intérieur. Cette personne lui disait quelque chose. Il décida donc de l’emmener dans l’un des dortoirs, après tout, il serait surement plus proche du sien.

Une fois arrivé dans la chambre numéro 1, il décida de remettre le temps en route. Mais avant, il prit un mouchoir qu’il se mit sur le nez. Même si ca ne marchais pas, au moins il aurait essayé.


] RP TERMINÉ [
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous le clair de lune [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous le clair de lune [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déambulation sous le cynique clair de lune...[PV: Ame]
» Sous le Clair de Lune~ Feat. Petite Lune
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yoru :: Le Pensionnat :: Le toit-
Sauter vers: