Pensionnat Yoru


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un conflit animal. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tymp Immety

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Un conflit animal. [Libre]   Dim 22 Aoû - 10:34

Les rues s'animaient seules, de passants pressés, d’éclairages qui jonchaient le sol. Il était environ 18 heures, l'heure à laquelle plus personne ne fait attention à rien, juste une envie enveloppante de rentrer dans leur foyer. Le temps nuageux au possible couvrait tristement la ville, laissant une pression opprimante sur les torses de chacun.

Dans une des allées, prêt d'un hôtel assez prestigieux, un enfant des rues étaient cerné par une meute de chien-loup. Le gamin était maigre, aux cheveux noirs et aux yeux complètement cernés où l'on pouvait y lire une terrorisante peine. Il tenait être ses mains un morceau de bois aussi grand que lui, et plus lourd. Le bâton restait au sol, le petit n'ayant pas assez de force pour le soulever entièrement et le brandir comme une arme. Les animaux abandonnés montraient leurs hautes dents abimées comme leur pelage.

Un félin aux poils charbons et lisses surgit de derrière le garçon, à la carrure vraiment hors normes pour une bête de cette race. Ses yeux azur montraient une haine déchirante n'importe quelle âme. Il se mit devant le gamin en délivrant ses crocs et un grognement qui pouvait s'entendre à n'importe quelle distance. Le félin se prépara à charger devant la meute hargneuse qui en était d'autant plus désireuse.
Le monstre aux crocs acérés sauta alors sur ce qui semblait le chef de la meute. Les griffes et les crocs jonglèrent entre les deux adversaires. Tant dis qu'un autre des loups se jeta la gueule la première sur la hanche du félin. Un grondement déchira le brouillard qui venait de se poser. Du sang gicla sur le loup affamé qui voulu le remordre, mais celui-ci le stoppa d'un coup de griffe qui lui déchira la gueule et le laissant à terre. Profitant de la confusion du chef de la meute, dont il était sur lui, il lui planta férocement les canines dans son cou mince. Le chef couina et voulu se débattre, ou appeler à l’aide, sans autre soutient.

En relevant le museau, les crocs ensanglantés, face aux autres chiens de la rue qui détalaient fébrilement et en panique. Il bougea du corps du chien qu’il laissa pour mort et en levant ses yeux bleus trouvèrent ceux d'un(e) inconnu(e) qui se trouvait à quelques mètres. En faisant un grognement menaçant, il se dressa de toute sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiko Amemiya

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Un conflit animal. [Libre]   Lun 23 Aoû - 19:43

Se balader le soir après une journée chargé, mp3 sur les oreilles, rien n'était plus agréable pour Keiko. Elle venait d'emménager dans la ville et rentrait tout juste de son premier jour dans le lycée. La journée avait été très long et un peu de repos était mérité mais avant la jeune fille s'autorisa une petite promenade pour visiter la ville. Elle passa devant des restaurants, des supérettes, un hôtel et bien d'autre bâtiments. Elle se contentait de leur jeter un coup d'œil avant de continuer sa route, bien plus concentré sur son mp3 que sur les paysages. Elle sortit brutalement de ses pensées à cause d'un bruit ressemblant à une bagarre de chien couvrant sa musique. Elle retira un écouteur et le mit autour de son cou avant de se diriger vers le bruit.
C'est là qu'elle les vit. Des chiens se battant contre... contre une énorme bête noire, elle n'arrivait pas vraiment à voir quel animal était-ce exactement, c'était bien plus imposant qu'un chien et elle les dominait largement. D'ailleurs les chiens ne tardèrent pas à détaler à toute allure et Keiko eu tout juste le temps de se mettre sur le côté. Elle regarda ensuite à nouveau dans la ruelle et tomba nez à nez avec l'animal. Noir aux yeux bleus, énormément grand, un félin. Kei ne su plus que faire, sa raison lui disait de courir, que c'était sûrement une bête dangereux mais elle n'arrivait pas à bouger. Elle pouvait juste le regarder dans les yeux, elle ne remarqua même pas que son mp3 était tombé.

- Oh putain...,laissa-t-elle échapper.

Puis elle recula d'un pas, puis deux. Elle ne s'attendait vraiment pas à voir des félins dans cette ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tymp Immety

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: Un conflit animal. [Libre]   Mar 24 Aoû - 0:48

Le félin était là, face à cette enfant, complètement sous le choque. Son allure se décontracta et ses babines redescendirent sur ses crocs ensanglantés. Il marcha alors doucement vers l'inconnue, en balançant lentement ses pattes lourdes à cause de sa hanche abîmée. Il était à quelques pas de la demoiselle et le regardait de façon énigmatique. Son bleu profond pouvait perdre n'importe qu'elle personne qui se laisserait attendrir.

Le gamin dont il venait de sauver la vie se dressa à son tour à côté de l'animal pour le caresser doucement la tête, et l'embrasser sur les moustaches. Il lui légua sa nourriture en partant en courant quelques secondes après, pour être sur que l'animal ne puisse avoir le temps de refuser. D'un grognement défaitiste il regarda l'enfant partir sans ne pouvoir rien faire. Mais il eu l'air si touché de la délicatesse de l'enfant.

L'énorme félin au pelage ébène rapporta son attention sur l'adolescente et se rapprocha d'elle, avant de mettre un petit coup de patte dans l'appareille tomber au sol. Mais subitement, en relevant la gueule il attrapa le bras de l'inconnue dans sa gueule. D'un coup violant et énergique, il la souleva ce qui lui permit de la mettre sur son dos de façon un peu précaire. Il garda son bras dans la gueule pour s'assurer de ne pas la perdre dans.... sa folle course !

Il se mit alors à courir à une vitesse inimaginable entre toutes les rues.

Les vents soufflait dans les cheveux de la gamine, lui livrant un plaisir frais, tandis que le corps de l'animal lui apportait une chaleur brulante. Il avait toujours son bras dans la gueule, pour être sur qu'elle ne tombe pas. Il vaguait entre les lampadaires, telle une poussière poussée par le vent. Il était discret et agile. L'enfant eu l'impression d'être invisible.
Le félin continuait inlassablement sa course, en bondissant d'un endroit à un autre, en zigzaguant d'une rue à une autre. Il donnait le plaisir d'oublier toute sensation à l'enfant.
Le brouillard cachait toutes silhouette qui n'apparaissait prêt d'eux qu'à moins d'un mètre, provoquant de sérieux vertiges à qui n'était pas habitué. Tout allait vite, bien trop vite. Le vent venait à présent à fouter les corps des deux compagnons du début de la soirée, plaquant les oreilles du félin en arrière. On aurait cru que celui-ci luttait pour les arrêter, les ralentir tout du moins, mais l'effet inverse se produisait. Cela donnait beaucoup plus de force et de rapidité au félin noir.

La balade continua une durée que personne ne put décompter. Effectivement, la vitesse du félin, le moment si intense, l'ensemble de la promenade particulière pouvait montrer que tout n'allait que trop vite, alors que les minutes s'engrangeaient lentement. Puis ils se retrouvèrent au point de départ, il avait parcouru toute la ville, si vite, si transparent. Le félin lâcha le bras de la demoiselle en se couchant pour la laisser tranquillement descendre, près de son mp3 et de la nourriture, qui n'avaient pas bougés.

L'animal la regardait, l'air amusé et se questionnant sur le fait qu'elle aurait apprécié ou non. Puis dans l'attente il vient reprendre un reflex plus sauvage en se léchant la hanche qui saignait encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiko Amemiya

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Un conflit animal. [Libre]   Mar 24 Aoû - 20:31

Un petit garçon surgit de nul part et se blottit contre l'animal avant de lui donner de la nourriture et de passer à côté de Keiko à toute vitesse, sans la remarquer. L'animal ne lui fit rien, ne l'attaqua pas, et le petit garçon ne semblait pas avoir peur de félin. La confiance qu'avait offert le petit homme à son sauveur permis à la jeune fille de respirer, d'avoir un poids en moins. Elle se détendit, légèrement, avant de se crisper à nouveau en le voyant s'approcher.
Elle ne recula pas mais stoppa à nouveau sa respiration, elle ne put pas non plus retenir un sursaut quand il donna un coup de patte dans son mp3. Puis elle cria, horrifié de sentir des crocs sur son bras puis soulevé jusqu'à son dos. Elle ne put rien faire d'autre que s'accrocher de sa main libre à la douce fourrure noire, l'animal était partit en d'énormes foulés respirant la puissance. À chaque bond elle respirait à nouveau, elle avait l'impression de voler, elle n'aurait jamais cru vivre cela un jour.
Le félin fit ainsi le tour de la ville avant de s'arrêter au même endroit d'ou ils étaient partis. Il se coucha alors, tout en se baissant pour la laisser descendre.
Elle posa ses pieds au sol et se releva en tanguant légèrement, déséquilibré. Elle observa alors l'animal, plongeant ses yeux dans les siens. Il avait des yeux turquoise magnifique, on semblait pouvoir s'y noyer, ils semblaient attendre une réaction de la jeune fille. Ses jambes cédèrent sous le stress et elle se retrouva à genoux en face de l'animal au yeux bleus. Elle tandis ensuite sa main vers lui et la posa sur son cou, enfouissant ses doigts dans sa fourrure.

- T
u es... extraordinaire, souffla-t-elle, c'était incroyable !

Elle ressentait un drôle de sentiment pour lui, il ne lui semblait vraiment pas animal. Il était juste comme un humain, ses yeux faisaient ressentir ça et elle se surprit à penser qu'il était peut être humain. Elle secoua la tête, chassant cette stupide idée puis retira sa main et s'étira le dos, elle s'était totalement décontracté.

- Tu sembles tellement humain...

Elle appuya doucement sa tête contre lui avant de se reculer, il était vraiment doux. Il était également très chaud et avec le froid du soir il n'y avait rien de mieux que se blottir dans sa fourrure. Elle le regarda à nouveau dans les yeux, comme pour essayer de deviner a quoi il pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tymp Immety

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: Un conflit animal. [Libre]   Mer 25 Aoû - 0:39

Le félin captait chacune des paroles de l'inconnue, comme si il les comprenait, et qu'il voulait y répondre mais en doutant. Il se taisait silencieusement en appréciant le plaisir qu'avait éprouvé la jeune fille. Lorsqu'elle avait chuté, il avait bondit brusquement pour la soutenir et qu'elle ne se blesse. Il la regardait avec autant de curiosité qu'elle.

Il se redressa en se décalant quelque peu pour s'étirer librement tout comme la jeune fille, mais il rajouta un grognement de joie. Il se releva de façon majestueuse et colla sa joue affectueuse sur celle de l'enfant, comme si le félin l'avait totalement prise d'affection.
Il se mit alors à tourner au tour de l'animal, très lentement. Et de sa queue, il glissait sur ses épaules et clavicules en vaguant furtivement sur son cou et sa nuque. Un fois en face d'elle il la contempla de nouveau, avec une touche de regret. Quelque chose le peinait mais il ne savait pas comment lui faire comprendre. Il ouvra la gueule comme pour s'exprimer pour s'y refusa.

Le rire d'un couple dans la rue attira l'attention du félin. Ceci le poussa à se mettre derrière la demoiselle, passant sa tête sous son bras pour la relever et la guider un peu plus loin dans la ruelle. Le félin était beaucoup plus grand qu'elle, et de ce fait, il restait courber pour la soutenir. Effectivement, le visage de la jolie demoiselle arrivait au flan de l'animal.

Plus loin dans la ruelle, le gris sombre régnait sans peine, mais ses yeux bleus ciel guidait tendrement le coeur de la jeune fille pour ne pas avoir peur. Il était complètement seuls et abandonnés de tous. L'animal s'enleva en reculant du bras de la jeune fille, en la poussant un peu avec son museau humide pour ne pas qu'elle se retourne. Un grognement animal déchiqueta le silence qui régnait entre les deux inconnus durant quelques minutes, comme si le temps s'était arrêté, et que l'évènement qui se passait les ramenait à une 'réalité'. L'aura bleu qui se dégagea dans le dos de l'adolescente illumina toute la ruelle. On voyait parfaitement les dalles au sol, comme les tâches de mousses sur les murs qui les encadraient.

Une main fine se posa sur l'épaule de la demoiselle et une phrase s'ajouta à se geste.

_ N'es pas peur de moi... Quelques secondes s'engrangeaient, dans une incompréhension, et l'inconnu ajouta, d'une voix des plus suppliante : S'il te plaît...

Il prit la main de la jeune fille qui était toujours de dos, et la lui posa sur sa joue (celle de Tymp ^^) aussi chaude que le pelage qui couvrait précédemment son corps animal.

_ Ne me fuis pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un conflit animal. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un conflit animal. [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yoru :: A l'extérieur du pensionnat :: Autres :: Les rues-
Sauter vers: