Pensionnat Yoru


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Dim 22 Aoû - 21:58

Dans un effort surhumain, Ayumi se força a ne pas pleurer. L'image de Natsuko se transformant en Kaim la hantait, se superposant à Lun se changeant en monstre.
Elle savait qu'elle ne devait pas manquer de confiance en Lun, qu'elle se faisait des idées mais… La hantise, grondante, l'empêchait de raisonner. Elle sentit ses jambes flancher.

"C'est pas vrai, c'est pas vrai…"

Elle s'écroula contre le mur. Toutes ses convictions s'étaient volatilisées, tout avait été faux depuis le début. Tout autour d'elle, il y avait des êtres qui avaient des pouvoirs, qui pouvaient faire des choses "humainement impossibles". Pourquoi pas tout le monde? Pourquoi, si c'était vrai, personne ne le savait? Yoru faisait-il ça tout seul?

Son sang se glaça en songeant que l'Etat était peut être derrière tout ça. Qu'il était au courant. Et si… Et si c'était vraiment confidentiel? Et si… Elle avait enfreint une règle sans le savoir?

*Peut être qu'ils vont me laver le cerveau…*

C'était une idée complètement dingue! Ayumi essaya de respirer correctement, en vain. Elle n'arrivait pas à ordonner ses idées et au final rien de bon n'en sortait. Il lui fallait du temps et surtout…
Des réponses.

*Yoru est l'investigateur de tout ça? Eh bien je vais aller les voir et exiger des explications!*

Plus facile à dire qu'à faire. Seulement, c'était le seul échappatoire qu'Ayumi avait trouvé pour se concentrer sur quelque chose. De plus, il fallait qu'elle passe ses nerfs sur quelqu'un.
Ayumi resongea à la directrice. Elle lui avait paru si gentille… Avait-elle aussi des pouvoirs? Etait-ce la vraie raison qui l'avait poussé à aller au Japon?

*Des mensonges, encore.*

Ayumi s'était remise en marche mais la nausée la reprit et elle s'arrêta à mi-chemin. Jamais elle ne s'était imaginée dans une situation pareille, aussi désemparée, faible… C'était si rare qu'elle perdait le contrôle d'elle-même! Et elle qui n'avait jamais pleuré(à part quand elle était tombé dans les escaliers de son immeuble, une fois), elle avait les larmes qui lui montaient aux yeux. L'idée que Lun fasse parti du secret la troublait encore plus et elle savait que si jamais c'était le cas, elle craquerait.

A présent arrivée dans le secteur administratif, Ayumi sentit sa détermination flancher. Elle voulait quitter ce pensionnat horrible, ne plus avoir affaire avec ce surnaturel et ces mensonges… Et puis sérieusement, peut être que le lavage du cerveau, ce n'était pas qu'une connerie!
Le problème était qu'elle ne savait pas quoi faire à part ça. De plus, rester auprès de Natsuko qui était vraiment trop surnaturel, ne pouvait pas la calmer. Ayumi remit en ordre ses cheveux mais même avec ça, elle paraissait toujours aussi pitoyable. A présent devant la porte du bureau de la directrice, Ayumi respira à fond.

"La blague si elle n'est pas là…" Murmura t'elle, nerveuse.

Mine de rien, elle espérait secrètement que Mme Tatsuo soit effectivement absente. La poignée s'abaissa et la porte s'ouvrit. Elle n'avait pas frappé.

"Madame, je crois que nous avons des choses à se dire."

Lorelei Tatsuo était assise à son bureau, en train de faire elle ne savait trop quoi. Elle paraissait sincèrement surprise de la voir.

"Fini les conneries maintenant! Ce lycée n'est pas normal et vous allez tout m'expliquer en détails!"

La peur s'était envolée. La rage l'avait remplacée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Mar 24 Aoû - 17:00

Plongée dans une tonne de papiers administratifs Lorelei devait régler plusieurs choses avant que les cours ne commencent, et puis une idée lui trottait dans la tête depuis quelques temps, une idée pour aider les élèves a controler en totalité leur pouvoir.
Ce projet n'était réalisable que grâce a son pouvoir, et demandait une grande organisation, de la place et surtout de une grande surveillance....
Manquant de personnel, elle ne savait pas vraiment comment mener son projet. Les survaillants devaient être au courant du secret et donc digne de confiance, chose plutôt difficile a trouver.

A cette pensée, La directrice pensa de suite a la tonne de mensonges qu'elle avait du donné a tellement de personnes ! Le fait de mentir ne lui était pas vraiment agréable, mais son désir d'éviter une nouvelle catastrophe était tellement fort qu'elle était prête a beaucoup pour y arriver. Perdue dans ses pensées et surtout dans ses papies, elle sursauta lorsque la porte de son bureau s'ouvrit.

C'était....Ayumi ?!
Pourquoi diable était elle rentrée sans même frapper ?
La réponse a sa question ne se fit pas attendre, car Ayumi lui s'exclama desuite :

"Madame, je crois que nous avons des choses à se dire.
Fini les conneries maintenant! Ce lycée n'est pas normal et vous allez tout m'expliquer en détails!"


La jeune femme n'eut pas besoin de plus d'explication pour savoir ce qu'il se passait, le secret avait été découvert !

Tentant de chercher non pas une excuse valable ni autres foutaises comme celles qu'elles avait put sortir, elle voulut d'abord savoir ce qu'il s'était réelement passé. Elle se leva et s'approcha de la jeune fille qui semblait être dans une fureure noire:

"Déjà, calme toi ! Ensuite, tu vas m'expliquer ce qu'il s'est passé et nous mettrons les choses au clair aprés."

Elle avait parlé d'une voix posée et calme, il ne servait a rien de s'enerver, bien au contraire, elle avait suffisament appris de la jeune fille pour savoir que tout révéler au reste du pensionnat ce qu'elle avait appris ne lui était pas difficile.

"Mais d'abords assis toi et je t'en suppli calme toi !"

La situation n'était peut être pas dramatique, mais elle était tout de même bien embarassante. Loreleï imaginait tout a fait ce que pouvait ressentir Ayumi. Et pour éviter le scandale, elle allait faire tout son possible.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Mar 24 Aoû - 17:52

Ayumi détestait les mensonges. C'est pour cette raison qu'elle avait appris dès son plus jeune âge à en remarquer les signaux : lèvres mordues, regardé légèrement dévié, manque d'assurance… Tout un tas de petites choses quasi-insignifiantes. Mais Ayumi les remarquait et démasquait l'effronterie.
Seulement, ce mensonge-là, elle n'y avait vu que du feu.

*La magie existe. Ca existe vraiment…*

Au fond, l'adolescente savait qu'elle n'aurait pas du aller chez la directrice. Tout était trop frais, trop choquant. Elle ne pouvait pas s'en remettre d'un simple trajet dortoirs-bureaux du directeur. Elle aurait du attendre. Mais attendre, c'était se torturer l'esprit, c'était tenter de relativiser sans tout savoir, c'était imaginer le pire et remettre en doute le sentiment de confiance avec ses amis.

Du fait de son caractère, Ayumi n'aurait pas pu tenir seule à se torturer les méninges. Alors, dans sa tête, demander des explications à la directrice était la meilleure solution.

*Mais c'est si difficile de contrôler ses larmes…*

Le calme de Lorelei la désarma. Elle s'était attendu à une légère panique mais en fait, elle était très calme. Presque trop. L'air calme qu'affichent les personnes qui prévoient toutes les situations, qui savent exactement tout ce qui se passe dans votre tête et comment vous calmer.

Les personnes manipulatrices.

Pouvait-on vraiment le faire confiance? "C'est le boulot de Yoru de s'occuper de ça" avait dit Natsuko. Mais qui était l'investigateur de tout ça? Le lycée/université était-il le résultat d'un projet ou au contraire son créateur?
Car s'il s'avérait que c'était le dernier cas qui avait touché dans le mille, la douce directrice était beaucoup moins naturelle et sympathique qu'il n'y paraissait. Quel genre de personnes étaient capable de jouer de l'ignorance des gens?

"Mais d'abords assis toi et je t'en supplie calme toi !"'Lui dit Lorelei.
Ayumi ne s'assit pas. Etre debout la rassurait : elle pouvait réagir plus rapidement et fuir à tout moment. Paranoïa ou pas, si Mme Tatsuo avait des pouvoirs semblables à ceux de son colocataire, elle avait des raisons de s'inquiéter!
De la même façon, elle ne se calma pas. Non pas par arrogance mais parce qu'elle en était tout bonnement incapable. Ayumi ferma néanmoins la porte, provoquer un scandale n'était pas tout à fait dans ses intentions. Pour l'instant.

"Je vais vous dire ce qui s'est passé. Mon colocataire m'a annoncé qu'il avait tué des gens suite à la mort de sa petite amie parce qu'il avait une "forme démoniaque" ou je sais pas trop quoi. Il m'a même fait une démonstration! Super non? D'après lui ce serait ce pu…"Elle se reprit de justesse." C'est ce pensionnat qui l'aidait à se maîtriser et lui permettait de se servir de sa forme démoniaque. Que ce serait votre boulot. Il s'est métamorphosé en une seconde devant moi! C'est de la magie ce putain de truc!"Cette fois-ci, elle ne parvint pas à se reprendre.

Les souvenirs de l'annonce de Natsuko rejaillirent dans sa mémoire, sa métamorphose soudaine et son ironie mordante…

"Tout ça dans le secret bien sûr! Ce n'est pas parce que ces types peuvent vous tuer en une fraction de seconde qu'il faut nous avertir bien sûr, ce serait trop bête!"


L'humour était la seule solution qu'elle avait trouvé pour articuler correctement.

"J'ai des amis dans ce lycée! Des personnes en qui j'ai totalement confiance, qui paraissaient aussi normales que moi! Et peut être qu'en fait ce sont des criminels, qui font mieux que Superman ou les 4 Fantastiques! Et surtout… Ils m'ont menti depuis le début. Ce lycée ment à tout le monde! Vous êtes assez courageux pour berner tout le monde, mais pas pour vous assumez!"

Elle criait presque maintenant. C'était si douloureux à imaginer, c'était si dur et si effrayant. Elle se contraignit au calme et se rappela pourquoi elle était ici.

"Je veux savoir. Je veux savoir pourquoi vous faîtes tout ça, qui en est à l'origine et ce que vous êtes capables de faire."

Ce n'était pas la peine de dire qui elle sous-entendait dans ce "vous". Une autre question lui brûla les lèvres, autant qu'elle tordait son ventre de frayeur.

"Et surtout… Je veux savoir QUI est capable de faire des trucs surnaturels."

Son regard se durcit en prononçant cette phrase, pour masquer sa peur, pour faire terre une éventuelle… Compassion envers ces gens qui l'avaient berné sur quelque chose d'aussi capital pour eux. Elle fixa Lorelei dans un faux air calme qui masquait sa panique et le tourbillon d'émotion qui déferlaient en elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Mar 24 Aoû - 21:38

Il était clait qu'Ayumi était ébranlé par ce qu'elle venait d'apprendre ou de voir. Elle avait beaucoup de mal a garder son calme. D'ailleurs la jeune femme ne fut étonnée qu'a moitié lorsqu'elle avait demandé a Ayumi de s'assoir et que celle ci ne l'avais pas fait.
En revenche elle eut la présence d'esprit de fermer la porte, et intérieurement Loreleï souffla. Au moins elle ne souhaitait pas, dans l'immédiat, faire de scandale et mettre tout le reste des élèves au courant.
A cette pensée, la jeune femme eut le coeur qui s'emballa. Si cette éventualité devait se produire, le pensionnat Yoru n'aurait plus qu'a mettre la clé sous la porte et pire peut etre les élèves Speciaux du pensionnat subirait une période bien sombre...

Elle ne savait pas encore comment l'élève avait découvert le secret ni ce qu'elle savait vraiment mais elle se promit de tout faire pour qu'Ayumi reste la seule au courant !

"Je vais vous dire ce qui s'est passé. Mon colocataire m'a annoncé qu'il avait tué des gens suite à la mort de sa petite amie parce qu'il avait une "forme démoniaque" ou je sais pas trop quoi. Il m'a même fait une démonstration! Super non? D'après lui ce serait ce pu…"Elle se reprit de justesse." C'est ce pensionnat qui l'aidait à se maîtriser et lui permettait de se servir de sa forme démoniaque. Que ce serait votre boulot. Il s'est métamorphosé en une seconde devant moi! C'est de la magie ce putain de truc!"

*Natsuko !!....*

Cet élève était entré dans le pensionnat et Loreleï le surveillait beaucoup, et en toute logique sa barrière mentale aurait du l'empêcher de se transformer.
Cette remarque ne fut pas pour la rassurer, parce que cela signifiait qu'il avait un pouvoir bien plus grand que celui des autres, et donc qu'elle allait devoir le surveiller et le cabaliser beaucoup plus que les autres.

"Je veux savoir. Je veux savoir pourquoi vous faîtes tout ça, qui en est à l'origine et ce que vous êtes capables de faire."

Les intérrogation de la jeune fille était légitime, un des élèves lui avait clairement montré qu'en étant sous le controle de son pouvoir il était capable de tuer n'importe qui. On ne pouvait certes pas le blamer, le vrai fautif ce n'était pas lui, si il était comme ça c'était du a tellement de petits détails accumulés...
Tout d'abord il y avait eut cette fichu guerre qui avait eut pour cause l'inutilisation des pouvoirs entrainant ainsi leu non maitrise. Suite a ça, Natsuko avait eut un gros traumatisme avec la mort de sa copine.
En revenche elle avait été loin de se douter qu'une telle chose se produirait, il était trés rare qu'un de ses élève (ou même qu'une personne en générale) passe au travers de sa barrière. Elle allait devoir regarder son cas de beaucoup plus prés...

Mais pour l'heure, un autre cas l'attendait, celui d'Ayumi. Aprés sa recontre dans la cour elle avait regardé son dossier, et en avait été fière, il n'était pas mauvais. Seul souci, comme elle l'avait préssentie, la jeune fille risquait de tout découvrir. Manque de chance, cette fois ça c'était produit avant même qu'elle n'ai essayé de découvrir le poteau rose.

Loreleï tenta de garder son calme un maximum, elle avait appris au fil des années passés a toujours garder ses émotions pour elle. Ceci lui permettait une meilleure maitrise d'elle même et donc de son pouvoir.

"Ayumi, tu as mis le doigt sur quelque chose dont tu n'es pas autorisée a savoir, quelque chose que peu de monde sait et ça doit rester ainsi. Je vais tout t'expliquer parce que je n'ai plus le choix, parce que maintenant tu en sais trop et tu as le droit de savoir. Mais avant, il faut que tu me promettes de ne jamais en parler a personnes. Jamais ce que je vais te dire ne doit sortir de cet endroit tu m'as bien compris ?
Ce secret est gardée depuis des centaines et des centaines d'années et si c'est ainsin c'est parce qu'il y a de bonnes raisons."


La directrice se dirigea vers un placard et l'ouvrit. Habituellement, il était fermé a cléf, mais étant dans son bureau, elle l'avais enlevé. Elle en sorti un gros livre dans lequel était inscrit toute l'histoire des pouvoirs.
Elle le posa sur son bureau pour que la jeune fille puisse le feuilleter a sa guise. PUis elle commença son récit:

"Je veux d'abord que tu saches que ce qui se passe ici n'est la faute de personne, et que rien n'y personne ne peux changer ça. Ce que tu vas entendre risque de te perturber, même si j'imagine que tu l'es déjà suffisament. Es tu prête a entendre toute l'histoire ? et surtout me promet tu de ne jamais le répéter a qui que soit ? "

Elle attendit la réponse de la jeune fille en esperant qu'elle accepte de garder ce secret qui lui était si chère...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Mer 25 Aoû - 16:04

Ayumi écouta attentivement les mots de la directrice, y mesurant la teneur de ce qu'elle venait de découvrir. Elle n'était pas la seule concernée, les civils communs vivaient dans la même ignorance qu'elle. Cette ignorance qu'elle s'évertuait à détruire.
Pourtant, Mme Tatsuo lui demandait de ne rien dire, de les laisser patauger dans le mensonge, dans la désillusion. Et elle devait obéir?

*Je veux devenir journaliste, pas menteuse.*

Mais sa curiosité combattait avec son sens de la justice. Si elle ne disait rien, elle saurait tout. Mais si elle dévoilait la vérité, il lui manquerait des éléments. Pouvait-on croire les paroles d'une adolescente alors qu'elle ignorait encore des choses sur ce qu'elle annonçait? De plus, la curiosité avait une alliée… La peur.

*Si jamais je refuse. Si jamais je me rétracte, est-ce que je m'en tirais à si bon compte?*

Ayumi observa son interlocutrice. Elle maîtrisait la situation, elle semblait sur d'elle. Elle n'avait pas peur que son secret soit découvert. Parce qu'elle savait qu'il ne le serait pas. Qu'est-ce qui lui donnait tant d'assurance? Sûrement que pour elle, Ayumi n'était pas une menace. Après tout, n'était-elle pas supérieure à la jeune fille? Elle avait la connaissance, la maturité… Et ce pouvoir qu'Ayumi ne possédait pas.

L'heure n'était pas à la colère mais à la prudence. Il fallait qu'elle soit très attentive car, même si elle ne connaissait pas l'ampleur exact de ce secret(c'était trop énorme pour être évalué), elle se doutait bien que si jamais il était révélé, un gros scandale pourrait éclater. Voire pire.

*Une guerre serait-elle envisageable? Ou un génocide? Je ne sais pas le nombre de ces… Personnes.*

Seule, elle ne pourrait rien faire. Et surtout, pas avec les éléments qu'elle possédait.
Elle respira un grand coup, se contraignant au même calme qui animait la directrice.

"Très bien, j'accepte de ne rien dire. Je vous le jure."

Lorelei sortit un ouvrage de son armoire qui paraissait très ancien. Elle le posa ensuite sur la table, face à elle. La jeune femme tint à préciser que personne n'était responsable de cela. Ayumi tenta d'imaginer la scène…

*Cela veut dire qu'ils se sont découvert des pouvoirs comme ça? Sans rien avoir demandé?*

Qui parmi ces gens regrettaient leur espèce de don? Mais Ayumi choisit de ne pas pousser sa réflexion. Il ne fallait pas se prendre de pitié pour eux alors qu'elle ne savait même pas ce qu'ils pourraient faire d'elle.

"J'ai une condition, par contre. Même si je promets de ne pas dévoiler le secret… Je veux avoir le droit de quitter ce pensionnat à tout moment, en fonction de ce que je vais découvrir."

Pourrait-elle supporter toute sa scolarité de vivre en communauté avec des gens qui pouvaient l'écraser alors qu'elle n'avait pour sa part aucun moyen de se défendre?

*C'est décidé… Si jamais elle répond non, je me barre ni une, ni deux, en courant!*

C'était peut être idiot, mais avoir le refus de Mme Tatsuo lui donnerait l'impression d'être séquestrée, et Ayumi savait qu'elle ne pourrait le supporter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Jeu 26 Aoû - 19:38

Ouf ! Ayumi avait accéptée de ne jamais révéler ce qu'elle allait apprendre. Certes sa réponse n'était pas convainquante, mais Loreleï en était certaine, aprés avoir entendu le récit, la jeune fille comprendrait les raisons qui la poussait elle et tous les autres a garder secret ces phénomènes étranges et a mentir a tout le monde. La directrice concevait parfaitement qu'elle ai des réticences a ne rien dévoiler a personnes, c'était normale, elle ne savait pas ou elle mettait les pieds et surtout elle ne comprenait pas ce qu'il se passait et puis, elle devait se faire une tonnes de films tous autant étrange qu'originaux. Elle même avait réagit de la même manière quand elle avait découvert son étrange faculté. Ce n'est qu'avec le temps et la preuve que ce n'était ni dangereux ni mauvais qu'elle avait fini par l'accepter.
Pour l'adolescente, l'aspect sécurité du problème risquait d'être dur a résoudre, elle partageait la chambre d'un des élèves les plus...étrange du pensionnat et certainement le plus dangereux aussi. Sa personnalité instable ne garantissait pas vraiment une bonne sécurité et n'inspirait pas non plus confiance. Enfin, avec le temps et beaucoup d'arguments elle finirait peut être par se sentir plus a l'aise et moins sur le qui vive.

Toutefois Ayumi avait posée une condition, elle souhaitait avoir la possibilité de partir a n'importe qu'elle moment.
La jeune femme n'y voyait aucune objection, Ayumi était libre, elle était dans ce lycée parce qu'elle l'avait choisi et non parce qu'elle était contrainte et forcée. Cependant elle devait la mettre en garde de certaine chose.

"Tu es libre de partir d'ici a tout moment temps que tu ne dis jamais rien a propos de ce que tu as découvert et de ce que tu vas apprendre. Cependant je dois te prévenir, tu en sais trop ! et si tu part, l'état ne te lachera pas, tu seras sans cesse surveiller, ils voudront s'assurer que tu ne divulgue jamais ce secret ! Pour l'instant, tu as encore une chance de continuer ta vie dans un autre établissement avec une vie en paix, mais si tu tient toujours a savoir ce qu'il se passe ici, ce sera fini.
Je suis désolée, c'est une des nombreuses raisons qui font que je ne dis rien aux élèves. Une fois au courant, l'état n'aura de cesse de les surveiller 24heures sur 24."


Elle se tut. Il n'y avait pas grand chose a ajouté. Elle laissa quelques secondes a l'adolescente pour assimiler tout ce qu'elle venait de dire, elle avait un choix enorme a faire. Celui de savoir la vérité, de savoir ce qu'il se passait ici et en échange d'accepter d"être traquée toute sa vie, ou bien celui de ne rien savoir de plus, de partir ailleurs et de continuer sa vie normale.

Une fois ses quelques secondes ecoulées, elle continua:

"Alors Ayumi ?
est tu prête a sacrifier ta paix et ton intimite pour connaitre un secret gardé depuis des millenaires ?
Reflechis bien a ta réponse car il n'y aura plus de retour en arrière."


La jeune femme imaginait facilement a qu'elle point Ayumi devait être torturée. N'importe laquelle de ces décisions entrenairaient des conséquences plus ou moins grave.
Loreleï était vraiment chagrinée de devoir faire subir ça a son élève, elle ne souhaitais pas ça pour elle, mais son manque de vigilence avait payé. C'était sa faute et elle s'en voulait, malheureusement il était trop tard pour avoir des regrets.
Ayumi devait faire un choix, maintenant.

La curiosité l'emporterait elle sur la raison ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Jeu 26 Aoû - 21:34

Ayumi sentait un poids de plus s'abattre sur elle. L'Etat était un adversaire contre lequel on ne peut lutter car il a le pays et le pouvoir avec soi. Ayumi ne se sentait pas capable d'être épiée, surveillée…

Mais d'un autre côté, se sentirait-elle capable de vivre auprès de personnes telles que Natsuko? Et puis, certains pouvaient certainement pénétrer dans l'esprit des gens, les hypnotiser comme dans les films. Comment supporter cette idée d'être impuissante face à ça?

Trop de choses bombardaient son crâne, trop d'interrogations, trop d'incertitudes… Beaucoup trop pour elle toute seule. Elle aurait aimé faire une pause, demander conseil, se calmer…
Sauf qu'elle était seule avec soi-même, une partie de son destin entre ses mains. Elle se contraignit au calme et se força à raisonner doucement.

*D'un côté, je découvre le secret de Yoru et je suis soit obligée de vivre avec ces gens jusqu'à la fin de ma scolarité, soit je suis observée par l'Etat.
D'un autre, je me rétracte, vit une vie tranquille mais dans l'insécurité et dans l'ignorance la plus totale.*

D'un coup tout lui parut plus clair. La deuxième option était loin de la vie qu'elle aspirait plus tard. Ayumi avait toujours voulu vivre une vie palpitante et surtout, être en paix avec elle-même. Et pour cela, il fallait qu'elle sache.

Peut être qu'au fond c'était une erreur. Peut être qu'il fallait qu'elle vive dans les conventions comme les autres gens. Qu'en apprenant la vérité elle devenait complice. Sauf qu'aucune autre option ne lui paraissait envisageable. Elle prit une grande respiration.

"Très bien, je continue de vouloir tout savoir. Même si c'est sûrement une erreur. Et puis, j'imagine que même sans en connaître tous les détails, ce que j'ai découvert m'empêchera de vivre une vie "politiquement correcte"."

Sa voix ne flancha pas et son esprit n'était pas rempli d'incertitude en prononçant ces mots. Au fond d'elle, elle savait qu'elle aurait regretté si elle avait refusé.
Mais l'adolescente ne se détendit pas pour autant. Le pire était encore à venir, elle le savait.

"Je vous écoute, Mme Tatsuo. Dites moi tout sur ce système, Yoru, et sur ces gens qui ne sont définitivement pas communs."

Elle ignorait complètement si elle était prête à tout entendre. Toutes ses convictions étaient déjà ébranlées et le reste serait pire. Seulement, cette fois, Ayumi était avertie.

*Du courage! Ce sera peut être moins pire que ce que tu imagines!*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Jeu 26 Aoû - 22:05

Ayumi venait de choisir.
Sa curiosité avait pris le dessus.
Bonne ou mauvaise chose ?
Il n'y avait pas de réponse a cette question, impossible de savoir car tout dépendais de ses envie et de ses aspirations.

"Tu devrais t'asseoir, l'histoire risque d'être longue."

Sans un regret, la jeune femme se prépara pour commencer son récit..

"L'histoire de Yoru remonte a bien plus longtemps qu'a sa construction. Il y a de cela des centaines d'années, une poignée d'hommes et de femmes découvrirent qu'ils étaient capables de grandes chose comme provoquer des tremblements de terre ou soigner des plaies, l'étendu de leur pouvoirs n'avaient pas vraiment de limites et aucuns d'eux ne sut expliquer pourquoi ils possédaient ces dons extraordinaires.
Les hommes normaux si je puis dire eurent peur et les chassèrent. Etant peu nombreux les hommes et femmes qui possédaient des pouvoirs n'eurent d'autres choix que de vivre cacher. Malheureusement pour eux, beaucoup furent tués.
Pour les survivants, c'étaient une vie de peur et de crainte qu'ils menaient, pour paraitre le plus normal possible, ils n'utilisèrent plus leur pouvoir. C'est ce qui créa en quelque sorte leur perte. Car si nos pouvoirs ne sont pas utilisés pendant un long moment, on oubli comment s'en servir et vient un moment ou ils prennent le dessus sur nous.
Il n'y a pas si longtemps, beaucoup, peut être même trop de personnes sont mortes a cause ça, ils ont été détruit par leur pouvoir.
Les personnes normales comprirent vite que des choses anormales se passaient, il y avait trop de morts inexplicables. L'état s'en ai donc mélé pour éviter un nouveau massacre.
Il y a une chose que tu dois savoir sur moi, si je suis directrice, ce n'est pas grâce a mes diplômes, mais parce que je suis la seule a savoir maitriser mon pouvoir. C'est pour cette raison que j'ai été choisie pour mener a bien le projet Yoru.
Ce projet consiste a apprendre aux élèves spéciaux a non seulement cohabiter avec des personnes normales mais aussi a maîtriser leur pouvoir pour qu'ils ne finissent pas comme ces pauvres personnes victimes de leur propre puissance.
Comprends tu pourquoi on doit a tout prix garder leur existence secrete ? parce qu'un nouveau massacre serait véritablement affreux, ils... nous sommes des êtres humains, comme vous, la seule différence c'est que nous pouvons faire bien plus. "


Elle fit une pause de quelques secondes pour se reprendre puis continua:

"Pour éviter que le pouvoir des élèves qui ne le maitrise pas du tout prenne le dessus, j'ai crée une barrière mentale autour du pensionnat, elle limite l'utilisation du pouvoir. Le cas Natsuko est a part, ce n'est pas son pouvoir le probleme mais sa 2eme personnalité. A part lui, tu n'as vraiment rien a craindre des autres élèves."

Elle se tut, regarda Ayumi et attendis sa réaction ou bien encore ses questions. Ce qu'elle venait de dire, relevait du secret défense, et en lui avouant tout, elle prenait de le risque de l'effrayer et donc de créeer une véritable émeute. Mais Ayumi méritait à présent de connaitre la vérité. Et maintenant qu'elle la connaissait, Loreleï esperait qu'elle ne le regretterait pas.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Ven 27 Aoû - 10:39

Ayumi écouta le récit de Lorelei sans un mot. Au fond, ce qu'elle disait était très prévisible mais certains points restaient confus, ou encore non abordés. Quand Lorelei parla de son obligation à gérer Yoru, Ayumi eut un faible sourire.

*Alors même ça c'était un mensonge, les rêves de gosse et tout ça… Ils ne peuvent que mentir.*

De même, ne pas utiliser leur pouvoir était apparemment impossible, comment maîtriser leur pouvoir sans attirer l'attention? En créant Yoru.

Le raisonnement des investigateurs du projet était clair et juste. Ce n'était pas une question d'arrogance ou une quelconque envie de domination, c'était une nécessité. Mais Ayumi ne comprenait ce qu'entendait Lorelei par "les pouvoirs prennent le dessus". Pour Natsuko, c'était clair, mais pour les autres? Une fois que la directrice eut terminé son récit, Ayumi posa les questions qui lui brûlaient les lèvres.

"C'est à peu près ce à quoi je m'attendais. Mais je ne comprends pas quand vous dîtes que les pouvoirs prennent le dessus sur leur propriétaire. Toutes ces… Personnes n'ont pas un pouvoir comme Natsuko alors comment le pouvoir peut dominer la personne?"

Maintenant que Mme Tatsuo lui avait expliqué la situation, Ayumi se sentait un peu moins dépassée par les évènements et la plupart de ses craintes se révélèrent infondées. Elle n'était pas plus tranquille pour autant. Même si Lorelei lui expliquait tout, c'était si difficile d'imaginer ça en vrai… Des gens dans la rue, de la même apparence qu'eux, arrivait peut être à soulever des voitures, à voler votre apparence…

C'était impensable et pourtant, c'était vrai. Mais le plus dur, c'était d'imaginer que vous connaissez peut être cette personne. Peut être que vous vous faisiez manipuler depuis le début grâce à ce fameux pouvoir…
Cette peur ne pouvait l'habiter plus longtemps.

"Et… Quels genre de pouvoir avez-vous? Je veux dire, vous pouvez créer des barrières, Natsuko se métamorphose… Les pouvoirs comme dans les films, certains élèves les ont vraiment? Regarder à travers les murs, contrôler l'électricité, lire dans les pensées…"

Le dire semblait encore plus ridicule. Mais il faudrait bien qu'elle s'y fasse un jour.

"Aussi… J'aimerai avoir la liste des personnes possédant un pouvoir dans ce lycée. Comprenez-moi, j'ai des amis qui ont peut être un pouvoir et je ne pourrais pas leur parler normalement si j'arrête pas de me demander ça! C'est vraiment frustrant!"

Ok, c'était un petit mensonge. Car le véritable problème était que si elle découvrait qu'ils avaient un pouvoir, elle n'était pas sur de leur accorder toute la confiance qu'elle avait en eux au début.

*De toute façon, on m'a menti depuis le début non? Alors je crois qu'il serait malvenu de leur part de m'en vouloir pour un si petit mensonge…*

Oui, elle était amère. Et c'était justifié. De plus, elle ne savait pas du tout comment réagir et la pilule était trop dur à avaler pour qu'elle ne leur en veuille pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Ven 27 Aoû - 13:11

Bonne nouvelle Ayumi ne s'était pas enfui en courant, elle ne s'était pas non plus mise a crier et ne semblait pas en avoir l'intention. C'était plutôt une bonne nouvelle, ça prouvait qu'elle comprenait leur motiation et leurs intentions, voir même qu'elle les acceptait.

Elle avait tou dis ou presque a la jeune fille, c'est pourquoi elle lui laissa un peu de temps. et quand elle parla, ce fut pour poser une question. elle ne comprenait pas bien comment le pouvoir pouvait prendre le dessus si ils n'étaient pas comme Natsuko. En effet, Loreleï aurait peut être put mieux s'expliquer.

"Et bien quand je dis prendre le dessus c'est a dire que les pouvoirs deviennent tellement puissant qu'il devient pratiquement impossible de les controler si on a pas l'expérience pour. C'est comme un verre d'eau qui se remplit continuellement, et si on ne le vide pas au fur et a mesure, il déborde. C'est ce qu'il se passe, on n'arrive pas a controler nos pouvoirs et c'est dangereux pour tout le monde."

Elle avait employé les mêmes mots que Sulivan, (le scientifique du pensionnat (perso predefinis)) avait employé lorsqu'elle était rentrée au service de l'état. C'était une explication bien imagée et surtout simple. DE plus , elle était tout a fait vrai, l'inutilisation des pouvoirs les fait grossir a tel point que sans entrainement, il est quasi impossible de les controler a temps.
Ayumi conprendrait elle cette fois ci la nécéssité de ce pensionnat ?
C'était trés important pour elle car maintenant qu'elle savait, elle n'avait d'autres choix que de vivre avec ça et d'accepter. Sinon elle risquait d'être mal à l'aise n'importe ou dans ce monde.

Ensuite la jeune fille posa une autre question. Elle souhaitait savoir quel genre de pouvoirs ils avaient. Si c'était exactement comme dans les films. Cette remarque la fit sourire. ça Faisait tellement suréaliste qu'elle n'était pas sure d'y avoir crut si c'était elle qui avait été a la place d'Ayumi.

"Certains on effectivement le pouvoir de lire dans les pensées, il y en a un ici. Un autre encore controle le feu, et un autre qui controle le temps. Les pouvoirs varient et tu trouveras rarement deux personnes possédant le même pouvoir, il en existe des centaines et des centaines !"

C'était tellement vrai, elle ne se souvenait pas du pouvoir de chaques élèves du pensionnat, il y en avait trop et tous étaient diffrents, certes il y avait beaucoup de personnes capables de se métamorphoser, mais a son souvenir, aucune capable de prendre le controle d'une autre personne. Pensant que c'était peut être dans ce but qu'Ayumi avait posé la question, elle éssaya de calmer ses craintes:

"En revanche, aucune personne n'a le pouvoir de contrôler ton esprit. Et puis avec ma barrière, ils ne pourraient pas faire grand chose de toute manière."

La jeune fille demanda ensuite la liste des élèves qui possédait des pouvoirs. La directrice s'attendait a cette question, c'était légitime de sa part, la peur d'être controlée, d'être trompée la poussait certainement a ce genre de questions. Ne voyant pas pourquoi elle ne lui dirait pas, aprés tout un jour ou l'autre et d'une manière ou d'une autre elle finirait par l'apprendre, elle se décida a lui révéler la liste.
Elle se dirigea vers son bureau et sortit d'un tiroire fermé a clef une pile de dossier. Ceux des élèves S.
Elle en sortit une feuille sur laquelle tous les noms étaient inscrit. Elle la regarda bien avant de la tendre a Ayumi.

"Tiens, voila la liste, tu risque d'avoir quelques surprise."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Ven 27 Aoû - 19:35

Face aux explications de la directrice, Ayumi comprenait peu à peu tout ce mystère qu'était le pouvoir surnaturel. Mais elle le craignait toujours autant, même si elle savait que Lorelei tentait de la rassurer.
Elle n'y pouvait rien, elle se sentait terriblement vulnérable et en danger face à ces personnes. Il n'y avait qu'à voir Natsuko et la réaction qu'elle avait eu en le voyant se transformer. Et même Lorelei elle-même l'effrayait. Même si elle avait l'air très gentille, elle pouvait très facilement retourner sa veste.
Grâce à son pouvoir de générer des barrières, elle pouvait l'enfermer ici sans aucun moyen de lutter. Les personnes normales étaient déjà à craindre(tout le monde savait que les psychopathes paraissaient tout à fait normaux) alors les personnes avec des pouvoirs?

*Peut être qu'avec le temps, j'arriverais à m'habituer.*

De toute façon, en connaissant les "personnes spéciales" du lycée, elle serait vite fixée et ne virerait pas à la paranoïa.
Lorelei accepta avec une rapidité qui surprit légèrement Ayumi mais elle était trop nerveuse pour réellement s'en occuper.

Elle était morte de trouille.

"Merci." Dit l'adolescente quand Lorelei lui tendit la feuille.

Elle tremblait un peu et ses mains étaient moites. Elle ne s'attendait pas à stresser autant après tout ce qu'elle avait vécu en cette journée. Mais peut être que ce qu'elle avait toujours craint, c'était ce moment.

*Bon, eh bien vas-y, c'est pas ça ce que tu voulais?*

C'était elle qui avait demandé à avoir la liste mais elle était terrifiée. Elle respira doucement. Inutile de se torturer d'avantage.
Elle ouvrit le dossier.

*Katsu Ekaterina, pouvoir de foudre. Lindsay Himamori, métamorphose…*

Les premiers noms ne lui dirent rien. Elle était rassurée mais la liste est longue. Son regard s'arrêta sur un nom.

*Naho Daichi. Naho…*

L'ex petite amie de Gojyo était une élève spéciale. Aussi spéciale que ses cheveux. Ayumi essayait de relativiser mais elle n'y arrivait pas. Elle avait tout de suite apprécié Naho, elle s'était senti à l'aise avec elle. Le serait-elle autant à présent?
L'adolescente jeta un œil sur son pouvoir. Elle maîtrisait le chaud et le froid. Au moins, elle ne pouvait pas lire dans les pensées…

Au fur et à mesure qu'elle lisait la liste, Ayumi repérait des noms connus. Gojyo, Natsuko… Au final, ces noms ne la surprenait plus tant que ça, surtout quand elle sut que Gojyo maîtrisait le feu : le mystère du briquet était donc élucidé. Quand elle tourna la page et que de plus en plus de noms lui furent inconnus, Ayumi se sentait rassurée.

*Nance Tsubaki, Lun Yusaki, Masao… Lun.*

Une boule se forma au creux de sa gorge. Lun, Lun…

"Merde…" Murmura t'elle entre ses dents.

C'était ce qu'elle avait craint depuis le début. Que Lun lui ai menti et lui ai caché tout ça. C'était son meilleur ami et elle n'avait jamais douté de sa parole depuis qu'elle avait prit le temps de lui parlé.
Elle se sentait atrocement mal.
Un peu fébrilement, elle jeta un œil sur son pouvoir. Elle sentit son sang se glacer.

*Empathie. Il peut sentir ce que ressent les gens…*

Ayumi se sentit humiliée. Il pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert! Il savait exactement comment lui plaire, comment la manipuler et…
Elle se mordit la lèvre pour ne pas pleurer. Elle voulait partir d'ici, ne plus jamais avoir affaire à ce pensionnat de fous!

C'était horrible…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Sam 28 Aoû - 14:11

Loreleï avait passé cette liste a Ayumi parce qu'elle pensait que c'était le mieux pour elle et qu'avec ou sans, elle aurait quand même découvert les élèves possésseurs du pouvoir. Cependant, elle doutait que la jeune fille allait apprecier ce qu'elle allait découvrir, aprés tout, cela faisait un moment qu'elle était dans ce pensionnat et elle s'était certainement fait des amis, qui peut être étaient inscrits sur la liste.
Comment allait elle réagir ?

Elle avait quelque peu hésité quand elle l'avait eut dans la main, avait elle peur de ce qu'elle allait y découvrir ?
ce n'était pas étonnant, savoir demandait beaucoup de courage.

Pour l'instant tout se passait bien, Ayumi lisait un a un les noms et les pouvoirs et il n'y avait plus de trace de peur sur son visage. Malheureusement cela changea, elle dut y lire un nom...ou un pouvoir qui l'inquiéta ou du moins la mis mal à l'aise car Loreleï vit la jeune fille perdit soudainement de son assurance, il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que l'adolescente ne sentait plus du tout à l'aise.
La directrice crut alors bon d'intervenir.

"Ayumi...si tu as des ami(e)s inscrit(e)s sur cette liste, ce n'est pas a eux qu'ils faut en vouloir, en arrivant ici, ils ont jurés ne jamais révéler l'existence de leur pouvoir a qui que ce soit, et ceux même si ils le souhaitaient...la vrai coupable c'est moi, c'est ma faute si tu es dans ce bureau a cet instant même. J'aurais du être plus vigilente !"

Elle doutait fort de l'efficacité de ses paroles, mais au moins elle avait tenté quelques chose pour qu'elle se sente mieux, et peut être moins trahie....

Elle même n'avais jamais vraiment eut d'amis dans son enfance, les seuls qu'elle avait vraiment concidérait comme ses amis étaient au courant sur Yoru et travaillaient même ici, elle avait grandi avec eux, et elle s'imaginait mal apprendre un jour qu'ils l'avaient d'une façon ou d'une autre trahie ou mentie. Elle aurait certainement trés mak réagie, ça aurait changé beaucoup de chose sur sa vision de l'amitié...

Pour l'heure, il ne s'agissait pas d'elle, mais d'une de ses élèves, et il était clair qu'elle n'allait pas bien du tout en cet instant, mais que faire ?
Il n'y avait pas beaucoup de solutions, et Loreleï n'était pas douée pour remonter le morale, et ceux malgrés le fait qu'elle ne désirait que ça.

"Ayumi, si tu veux parler, je suis là, je sais bien que...qu'aprés tout ça tu ne dois pas vraiment avoir confiance et tu dois peut être te sentir moins en sécurité mais je veux que tu sache que malgrés tout, j'ai fait ça pour vous. Parce qu'aujourd'hui tu constate à quel point c'est difficile d'apprendre la vérité, et à quel point ça peut être douloureux, je ne souhaitait ça a personne. Mais c'est arrivé et il a fallut que ça tombe sur toi, je n'ai jamais vecu ce que tu vis mais je sais que ces élèves ne sont en rien responsable de tout ça..."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Sam 28 Aoû - 19:00

La jeune fille entendait les paroles de Lorelei mais elles lui semblaient si lointaines qu'elle arrivait à peine à en saisir le sens. Seulement, elle sentait que Lorelei tentait de rejeter la faute sur elle, ce qu'elle ne comprit pas.

"Pourquoi dites-vous ça? Vous avez été choisi non? Ce n'est donc pas vous qui ayez eu l'idée! Je le connaissais bien avant qu'on entre à Yoru.. je doute que vous l'ayez déjà tenu au secret avant ça."

Le discours d'Ayumi était décousu mais elle s'en moquait bien. Elle cherchait à reprendre son calme, au moins jusqu'à ce qu'elle soit loin de ce bureau et de Lorelei. Il fallait qu'elle se contrôle mais c'était vraiment difficile…

Elle connaissait Lun. Du moins, elle le croyait. Il était plutôt frivole et il avait la fâcheuse tendance à manipuler les gens pour parvenir à ses fins - tout comme elle d'ailleurs. Mais jamais il lui était venu à l'esprit qu'il puisse faire la même chose avec elle.

Après tout, peut être qu'Ayumi l'amusait, que ses sentiments contradictoires, ses doutes les plus profonds et son amitié à sens unique avait quelque chose de grisant…
Elle sentit les larmes lui monter.

*Stop! On arrête de penser!*

C'était la seule chose à faire. Compter sa respiration, penser à ne plus penser, garder les yeux grands ouverts pour ne pas se perdre dans ses réflexions. Il ne fallait pas craquer. Pas maintenant, dans ce bureau et devant la directrice de son lycée. Ayumi s'accrochait pour ne pas sombrer, même si elle savait que ce serait inévitable.

*Avec le temps, peut être…*

Mais elle n'y croyait pas. Ce qu'elle croyait par contre, c'est qu'il fallait arrêter de penser si elle souhaitait rester à peu près respectable. Les paroles de Lorelei ne l'aidait pas mais elles avaient le bénéfice de lui rappelait avec qui et où elle était.

"Je ne remets pas en doute vos intentions". Articula t'elle avec difficulté."Seulement, vous ne pouvez pas tout mettre sur le compte des obligations et de la malchance."

Ayumi avait du mal à parler. Ca lui rappelait ce qu'elle venait de voir. Seul Lun l'avait vraiment blessé car il était le seul à qui elle avait accordé sa confiance dans ce lycée et ce mensonge était tellement énorme…

*Natsuko me l'a bien dit non? Alors pourquoi pas Lun? Pourquoi?!*

Elle s'était remise à penser. Mauvais, très mauvais… Dans un élan désespéré, l'adolescente complètement perdue planta ses iris dans celles de Lorelei, se concentrant là-dessus en choisissant de ne pas voir la lueur de pitié qui brillait dans les yeux de la directrice. Elle prononça doucement sans la quitter des yeux :

"Je crois que je n'ai pas trop envie de parler, là maintenant… Il y a-t-il quelque chose que vous devez me dire?"

Ayumi espérait que non, qu'elle pouvait partir tout de suite et se réfugier dans un endroit où personne ne la verrait.

*N'oublie pas dans quoi tu t'es fourré. Ca ne concerne pas que Lun.*

Elle se rappela des avertissements de la directrice, la surveillance, tout ça… Il valait mieux tout entendre, maintenant qu'elle s'était enfoncé dans les problèmes jusqu'au cou n'est-ce pas?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   Ven 22 Oct - 18:33

"Pourquoi dites-vous ça? Vous avez été choisi non? Ce n'est donc pas vous qui ayez eu l'idée! Je le connaissais bien avant qu'on entre à Yoru.. je doute que vous l'ayez déjà tenu au secret avant ça."
Malheureusement si c'était en partie son idée, le pensionnat Yoru, a la base c'était elle qui avait demandé a ce qu'il soit crée. Ayumi ne semblait pas s'en douter visiblement. Etais ce une bonne ou une mauvaise chose ? difficile a dire .
Enfin...bonne ou mauvaise la directrice ne pouvait pas le lui cacher, il était évident qu'en sortant de ce burea Ayumi essaye de se renseigner sur l'établissement et sur elle....a moins qu'elle ne soit tellement en état de choc et qu'elle décide de ne plus jamais vouloir entendre quoi que ce soit sur Yoru et ses occupants et qu'elle prefere oublier l'histoire...?
Enfin, mieux valait ne pas prendre ce risque.

"Et bien...si techniquement c'est moi qui ai lancée l'idée...enfin dans tous les cas tu as raison, si tu connaissait Lun avant mon arrivéé dans ce pansionnat je n'y suis pour rien, mais il a peut être fait ça parce qu'il avait peur que tu ne comprennes pas et le rejette....c'est arrivé tellement de fois..."


D'ailleurs c'était essentiellement pour cette raison que le secret devait être gardé, et que les élèves dis "normaux" ne devaient sous aucun pretextes être au courant...malheureusement pour Ayumi elle avait été (elle l'esperait) l'exception a la régle, pour Lorelei, c'était litteralement un echec, le pensionnat venait tout juste d'ouvrir et une élève était déjà au courant, elle n'osait même pas imaginer la suite...

Non, une réunion s'imposait, il fallait a tout prix qu'elle empêche les élèves S de commettre une nouvelle fois une telle erreur, sinon c'était l'apocalypse assuré et le pensionnat fermerait ses portes définitivement.
C'était impensable pour la jeune femme qui se consacrait corps et âme a Yoru.

Depuis sa création, elle n'avais su ou donner de la tête, car en plus des formations des S, elle devait également s'occuper des papiers administratif du pensionnat...non, vraiment...elle devait engager un directeur adjoint, quelqu'un qui l'épaulerait et l'aiderait. Elle se promit de le faire dés le départ d'Ayumi. En attendant, une autre personne avait besoin d'aide, et cette autres personne avait une trés trés forte envie de partir . Lorelei comprenait, elle imaginait facilement le choc et la tonne d'émotion qui avait du lui traverser la tête la perdant ainsi dans un flux de pensées contradictoires.

"Et bien...non je crois avoir tout dit...tu peux partir...mais, si tu veux parler a quelqu'un, même si je sais que je ne suis pas vraiment bien placee pour, tu peux toujours venir me voir. Enfin seuleument si tu veux bien, je comprendrais que tu ne veuilles pas."

Elle attendit sa réponse, même si elle s'en doutait vraiment, maintenant Ayumi risquait de ne plus vraiment faire confiance a qui que soit, de ce fait, il avait de fortes chances qu'elle se renferme sur elle même. Malheureusement c'était la chose a ne pas faire, mais elle ne pourrait pas lui reprocher d'agir ainsi, c'était normale surtout a son âge, en pleine adolescence. Un choc pareil aurait certainement de fortes répercutions, autant a court terme qu'a long terme.
Elle esperait seulement qu'Ayumi serait assez forte pour tenir le coup...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une discussion s'impose![Loreleï Tatsuo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]
» Une discussion s'impose.. [Leo Hipcup]
» [Hestia ♥] (-18)Une discussion s'impose
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci
» Une réunion s'impose [Pv tous les voyageurs^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yoru :: Le Pensionnat :: Bureaux/Administration :: Bureau du directeur-
Sauter vers: